12 Puissantes Citations de Beyoncé sur la Vie et l’Estime de Soi

Avec un mari, 3 enfants, une carrière au top et une fortune de plus de 450 millions de dollars, Beyoncé est synonyme de réussite, aussi bien au niveau professionnelle que personnelle.  Ce qui l’a mené à un tel succès ? La confiance qu’elle a en elle, et son indépendance par rapport au regard des autres. Et ses citations le montrent bien.

“Quand je ne me sens pas au top, je me demande : comment vas-tu gérer ça ? Alors, j’utilise l’énergie négative pour devenir une meilleure version de moi-même.”

“Ne laisse jamais le succès te monter à la tête. Ne laisse jamais l’échec te prendre ton coeur.”

“Le monde te verra de la même façon que tu te vois, et te traitera de la même façon que tu te traites.”

“Le pouvoir ne te sera pas donné. Tu dois le prendre.”

“C’est le moment d’y aller, c’est le moment de le faire. Fais ce pourquoi tu es né. Tu dois juste te faire confiance”

“Ton estime de soi est déterminé par toi. Tu n’as pas à dépendre de qui que ce soit pour te dire qui tu es.”

“Je n’ai rien à prouver à personne, j’ai juste à suivre mon coeur et me concentrer sur ce que je veux dire au monde. Je dirige moi-même mon monde.”

“Si tout était parfait, tu n’apprendrais jamais rien et tu ne grandirais jamais”

“Ton indépendance vient du fait que tu saches qui tu es, et que tu sois heureuse avec toi-même.”

“Dans la vraie vie, parfois, on perd. Ça arrive aux meilleurs, aux plus malins. Ça arrive, c’est tout. Il faut accepter ce genre de revers.”

“Personne ne peut décider de vous rendre heureux, vous décidez vous-même d’être heureux.”

“La chose la plus sexy au monde, c’est une femme qui a confiance en elle.”

NUP_163502_0219.JPG

La maîtrise de soi : 12 étapes pour rester calme et élégante lors d’une dispute

Être puissante, c’est savoir maîtriser ses émotions. Et tu en auras souvent besoin…
Dans notre vie, nous aurons souvent affaire à des gens qui voudront nous énerver, qui voudront se disputer, ou tout simplement des gens qu’on aura inconsciemment blessés et qui réagiront violemment à cela. Mais qu’importe leur réaction, il est important de ne jamais s’y abaisser ! Et tu verras par toi-même que la personne en face de toi se ridiculisera elle-même. Et la célèbre coach Shanel Cooper-Sykes nous donne toutes les étapes qui vont nous permettre de devenir maître en la matière : une force tranquille !

Étape #1

Respire profondément avant de répondre à cette personne. Ne jamais réagir directement et permettre à ta colère de prendre le dessus. Reste maîtresse de toi. Et quand tu réponds, il faut que ce soit pertinent. Ne perds jamais ton temps à discuter sans motif ni raison.

Étape #2

Parle lentement, distinctement. Et dans un ton calme. Peu importe ce que tu dis. Même des menaces sous un ton calme font 10 fois plus peur qu’une menace en criant. (Bon, je ne vous dis pas de menacer les gens, hein!)  Choisis bien tes mots avant de les dire. Ne laisse pas les mots chargés d’émotion sortir de ta bouche. On n’aime pas regretter ce qu’on dit après. N’hésite pas à dire ce que tu penses. Mais si tu n’es pas sure de ce que tu veux dire, mieux vaut ne rien dire.

Étape #3

Donne un contact visuel direct. Regarde bien la personne dans les yeux quand elle parle. Suis sa peur, sa colère, son émotion quand elle parle. Non seulement cela te permet de l’analyser, de la comprendre, mais en plus, ça montre que tu as confiance en toi.

Étape #4

Garde un léger sourire sur ton visage. Le sourire aide à rester calme. Il est difficile de sourire et d’être fâché en même temps. Et en plus, il t’aide à prendre le dessus. La personne en face de toi s’énerve, mais toi tu souris.

Étape #5

N’élève jamais la voix ! Ne dis pas de gros mots non plus ! Et ne fais pas de grands gestes pour t’exprimer ! Reste calme. Garde ton sang-froid. Tu verras, tu en ressortiras gagnante.

Étape #6

Ne jamais l’appeler par autre chose que par son nom. Pas de jeux de mots ou de manque de respect. En fait, c’est même le moment de l’appeler par son nom complet. Lorsque tu t’adresses à cette personne, utilise son nom complet.

Étape #7

Donne des faits. Sépare la vérité des émotions. Ne réponds même pas à ses mots émotionnels. Donne seulement la vérité et les faits quand tu réponds. Par exemple, si quelqu’un te dit: “Je ne supporte pas ce que tu fais ! Tu me dégoûtes!” C’est émotionnellement chargé. Ce ne sont que des sentiments. Et ces sentiments ne sont pas tes affaires. Et ta réponse devrait être : “Hum ok, je comprends. Tu peux me dire ce que tu ne supportes pas exactement ? Que je sois au courant ?”

Étape #8

ÉCOUTE. Écoute vraiment ce que la personne dit. Et essaye de comprendre son point de vue. Ne te contente pas d’attendre juste de répondre. Si tu n’écoutes pas, ta réponse ne sera ni complète ni efficace.

Étape #9

Moins tu utilises de mots, plus tu as du pouvoir. Il n’est pas nécessaire de faire de grandes phrases. Car plus tu parles, plus l’émotion te gagne. Et tu perdras toujours si tu le fais. Utilise les mots pour laisser l’autre personne voir que tu la comprends. Les gens veulent juste que les autres voient la situation comme ils la voient. Donc, utilise cela pour briser sa colère. Exemple : “D’accord, je comprends. Je suis désolée que tu aies ressenti cela. Je l’ai totalement compris.”

Étape #10

Le karma fonctionne toujours. Dieu et l’Univers se soucient lorsque tu es au coeur d’une dispute. Sois consciente que de ce que tu crées en ce moment même. Alors, pardonne-toi toi-même. Et finis cette discussion houleuse sur une note positive avec une bonne énergie. Surtout l’amour de soi. (Aimez-vous suffisamment pour aller de l’avant tout de suite.) La colère n’affecte que la personne en colère. Si l’autre décide de rester fâché et agressif, c’est son problème, pas le tien.

Étape #11

Une fois que la dispute est terminée, ne reviens jamais dessus. Ne t’encombre même pas l’esprit avec. Il n’y a rien de pire que de régler une histoire avec une personne et qu’elle remette le sujet sur le tapis un mois après. Sois assez mure pour aborder les choses sur le moment. Et complètement.

Étape #12

Exprime toujours une petite appréciation à la fin. Peu importe la faute ou le problème. Cela te permet d’enlever tous les ressentiments négatifs. Exemple: “Je te remercie de t’être exprimé” ou “Je suis ravie que nous ayons cette conversation” Exprime toujours de l’amour envers les autres. C’est ça qui te met en haut de la liste : savoir rendre le mal par le bien.

Points à enregistrer :

Reste calme
Parle lentement
Comprends et réponds
Parle avec des faits, non avec émotion
Garde le contrôle de toi
Passe tout de suite à autre chose
Pardonne directement (à toi et à l’autre)
Reste toujours dans une énergie d’amour

Kylie Jenner Celebrates Sugar Factory Miami Grand Opening

Être fan de quelqu’un, c’est passer à côté de sa vie

Être fan, ce n’est pas juste apprécier une artiste. Tu peux aimer une actrice, une chanteuse. Tu peux même l’admirer et la prendre en exemple. Non, être fan, c’est bien plus que ça…

Tu deviens fan quand tu es vexée lorsqu’on critique ta star préférée ; lorsque tu te sens obligée de la défendre, non pas de façon objective, mais parce que tu es blessée pour elle. Tu deviens fan lorsque quand elle est réussie, tu es heureuse ; et quand elle échoue, tu es triste. Tu me diras que c’est justement très bien de se réjouir du bonheur des autres, et tu auras raison. Mais là, c’est différent… Tu es heureuse, comme si c’était toi. Et c’est là où le bât blesse.

Car ses sentiments deviennent tes sentiments. Ses réussites et ses échecs deviennent les tiens. Tu vis à 2. Ou plutôt pour 2. Car ces sentiments ne sont pas partagés. La Star est ce qu’elle est, et le fait est qu’elle ne peut rien te donner personnellement en retour. C’est une relation à sens unique dans laquelle tu accordes du temps et de l’énergie. Et quand on sait à quel point ces deux derniers sont limités, c’est une erreur de les utiliser pour une autre personne que toi-même.

Bien sûr, il est important de donner de son temps et de son énergie aux gens qu’on aime, aux amis, à la famille, au mari… Mais contrairement à la Star, ce sont des relations qui vont dans les deux sens, c’est du donnant-donnant.

Je ne dis pas que la Star ne t’aime pas, bien au contraire. Elle t’aime même beaucoup… parmi la foule, qu’elle appelle “ses fans”.

Car c’est ça la vérité : dans ce rôle de “fan” que tu te donnes, tu n’es plus un être à part entière ; tu es une masse, une foule. Et ça te rétrécit, psychologiquement. Car tu considères la Star comme un être supérieur à toi. Tu penses qu’elle est mieux que toi, et inconsciemment, tu te mets dans une position de soumission. Et la Loi de l’Attraction étant ce qu’elle est, ça se répercute sur ta vie, sur ton être. Tu penses être seulement soumise à ton idole, et petit à petit, cette attitude s’étend vers d’autres personnes et fait de toi un être totalement soumis aux autres et à leur bon-vouloir.

Bien sûr, et je le précise, être fan n’est pas toujours mauvais. Les psychologues le disent : être fan à l’adolescence, c’est même plutôt bien. On se passionne pour quelque chose ou pour quelqu’un. Même quand on est petit, nos premières idoles sont nos parents. C’est lorsqu’on grandit que cela devient un problème. Passé un certain âge, être fan devient en fait la matérialisation d’un profond mal-être et d’un complexe d’infériorité.

La Star reflète alors ce que tu aimerais être. Elle n’est pas une inspiration vers laquelle tu veux tendre. Elle est un lot de consolation : ce que tu n’es pas et ne seras jamais, tu le seras par elle et avec elle. C’est pour ça que tu vis par procuration – souviens-toi : ses sentiments, ses réussites et ses échecs deviennent les tiens. Tu finis même par l’imiter : son attitude, sa façon de s’habiller, de se coiffer, de se maquiller, sa façon de parler, et ça peut même aller jusqu’à son type d’hommes. Elle prend de la place en toi parce que tu n’es pas complète. Tu as un vide que tu as besoin de remplir par sa présence dans ta vie. Mais ce tu dois comprendre, c’est que tu ne peux le remplir que par toi-même.

Donc déjà, cette petite voix dans ta tête qui te dit que tu n’es pas assez bien, pas assez belle, pas assez… Tu dois la faire taire ! Elle n’est là que pour te faire douter de toi, t’empêcher de voir ta vision pour ta vie.

Ensuite, détache-toi de cet esprit de “fan”. Je ne te dis pas de détester ta star préférée, ni même d’y être indifférente. Il n’y a rien de mal à aimer une célébrité, à acheter ses CDs, tous ses films, assister à tous ses concerts… Fais comme tu veux ! Mais ne lui donne pas tes sentiments, ne lui donne pas ton fanatisme. Utilise ton admiration pour faire aussi bien et même mieux qu’elle. Car au final, c’est ça le but de la vie : que l’élève dépasse le maître. Même Jésus le dit : “Celui qui croit en moi fera les oeuvres que je fais, et en fera même de plus grandes.”

Et mets-toi bien dans la tête que les personnes qui ont le plus de succès ne sont fans de personne ! Ils ont des modèles oui, ils ont des mentors aussi, mais ils s’aiment trop et sont trop occupés par leur propre vie et par leurs propres projets pour s’attarder et envier la vie des autres. Et toi aussi, tu mérites mieux que ça. Ta vie mérite mieux que ça.

N’oublie pas qu’être fan, c’est par définition, constamment rester derrière. Et tu as été créée pour être la tête et non la queue.