coiffure-invitée-mariage-couverture

30 idées de coiffures si tu es invitée à un mariage

[tps_header]La belle saison est là et en général, cela rime avec mariage ! Et comme pour toute cérémonie de ce genre, le look et la coiffure que tu vas arborer sont très important.

En effet, il est considéré comme étant un manque de respect d’arriver négligée à un mariage.  Et la coiffure est d’une importance capitale puisqu’elle est la première chose que l’on remarque de ton apparence globale. Elle doit te mettre en valeur, tout en étant dans le thème et en s’accordant à ta tenue. Afro, brushing hollywoodien, lisse, fleurs, voile, perles, longs ou courts, toute l’inspiration dont tu as besoin pour être la parfaite invitée lors de ces mariages ce trouve ci-dessous :[/tps_header]

Kerry-Washington-Confirmation-1200x675

Les 7 clés pour convaincre en moins de 2 minutes

“Convaincre en moins de 2 minutes”. Cette phrase ressemble à un slogan un peu facile, impossible à mettre en œuvre. Pourtant Nicholas Boothman y a consacré un livre. On y apprend qu’il est en réalité très simple de convaincre rapidement une personne en engageant la conversation. Exemples à l’appui, l’auteur donne des astuces pour captiver son auditoire. C’est très utile en affaires mais aussi dans un cadre plus personnel.

« La première impression ouvre la porte du succès ; elle est déterminante » – Nicholas BOOTHMAN

Lorsque quelqu’un te rencontre pour la première fois, l’opinion qu’elle se fait de toi se joue en quelques minutes. C’est pourquoi il est important d’apparaître sous ton meilleur jour dès le départ. Pour cela, tu disposes d’outils naturels : tes expressions faciales, ton corps, ton attitude et ta voix.

Avoir un regard franc et positif

Dès les toutes premières secondes d’une rencontre, prends l’habitude de regarder la personne que tu viens de rencontrer dans les yeux, tout en souriant. C’est une manière efficace de capter l’attention de manière positive. Pour cette nouvelle connaissance, tu apparaîtras comme une personne franche, détendue et sûre d’elle. Avant de parler à quelqu’un, tu peux te dire « super, super, super ». Tu verras que ça te détendra, te feras sourire et que tu seras plus disposée à échanger.

Adapter son comportement selon son interlocuteur

Pour établir un contact rapide avec l’autre, copie les gestes et expressions des personnes à qui tu t’adresses, comme si tu étais son reflet de miroir. Ça s’appelle la synchronisation. Comme Nicholas Boothman, tu peux aussi te dire que tu deviens un caméléon car tu dois parfois adapter ton attitude à différentes personnes et ce en un temps record. Sois subtile. Si la personne dont tu reproduis les gestes s’en rend compte, elle peut se sentir insultée. En règle générale, si tu restes enthousiaste, curieuse et humble (attitudes positives), la personne en face de toi sera convaincue et la conversation pourra se poursuivre.

Captiver l’imagination

Un bon orateur fait appel à l’imagination de son auditoire. Sans en faire des tonnes ni être trop longue dans ton discours, tu peux rapidement parler d’un sujet en choisissant des mots imagés pour que l’autre puisse faire appel à son imagination lorsque tu lui parles. Si tu parles de tes dernières vacances à quelqu’un en ne citant que des noms de villes, ça peut paraître un peu ennuyeux. Mais si tu fais appel à son imagination en lui décrivant les paysages en usant de couleurs, relief, etc. Tu vas tout de suite retenir son attention et rendre la conversation plus attrayante.

User de persuasion

Pour persuader, influencer, il faut inspirer confiance. Ça peut passer par un titre (entrepreneure à succès, PDG, etc.). L’apparence physique, le style, est un point très important. Si tu as une apparence négligée, c’est ce sur quoi ton interlocuteur va bloquer, mais si tu es stylée, là, l’attention se portera sur ta personne. Tu inspireras naturellement quelque chose de positif et confiant.  Le choix de ta tenue est donc crucial dans l’action de convaincre en peu de temps. Le langage corporel et la voix ne sont pas en reste. Si tu as le visage fermé, les bras croisés, tu fermes une porte à l’autre. Si tu t’exprimes avec une voix peu assurée, que tu bégayes, as des trous de mémoire, que penses-tu inspirer à l’autre ? Ce sont des aspects importants de ta communication.

Autre point nécessaire, c’est la logique. Si tes paroles n’ont aucun sens ou tes propos sont erronés, impossible de persuader l’autre. Enfin, il faut apporter de l’émotion (enthousiasme par exemple).

Appliquer la méthode SIC

Pour communiquer efficacement, il faut dès le départ savoir ce que tu veux accomplir. Penses-y de manière positive et au présent. Ensuite, il faut identifier ce que tu obtiens et déterminer où tu en es par rapport à ton objectif. Enfin, tant que ce dernier n’est pas accompli, change de stratégie jusqu’à obtenir satisfaction.

Savoir se présenter en un temps record

« Quel est le but ultime de mon travail ? Qu’est-ce que je veux apporter aux autres, à mes clients ? »

Comme le font les marques, tu dois déterminer ce qui caractérise ta personne, ton travail. Les grandes marques ont toutes une base-line qui encapsule l’identité de la marque et sa mission. Pour toi, c’est pareil. Tu dois penser comme les publicitaires et préparer une très courte présentation, comme pour un spot : que fais-tu ? Pour qui le fais-tu ? Comment cela améliore-t-il la vie de tes clients ? Ton entourage ?

Manifester de l’intérêt pour l’autre

Dans une conversation, il est important de montrer à l’autre qu’il t’intéresse. Pour cela, pose-lui des questions. Évite celles qui appellent à un simple oui ou non et qui pourraient mettre un terme à l’échange. Privilégie plutôt les questions qui amèneront ton interlocuteur à donner son opinion. Dans sa réponse, identifie des mots-clés que tu peux réutiliser pour d’autres questions. Assure-toi de créer un lien plus personnel et rendre ainsi la conversation plus conviviale.

« Vous ne savez jamais où vous tisserez votre prochaine relation importante. Le monde est plein d’opportunités si vous savez garder les yeux ouverts. » – Nicholas BOOTHMAN


Acheter le livre

bibliothérapie2

Bibliothérapie : les 10 livres qui peuvent t’aider à sortir d’une dépression

La définition qui est donnée de la dépression est celle-ci « La dépression est due à un dérèglement de l’humeur. » Effectivement, la dépression est un dérèglement émotionnel dû à un évènement, un traumatisme, un choc, etc. Le moteur principal d’une dépression est donc notre façon de percevoir ce qu’il y a à l’intérieur de nous et autour de nous. La souffrance que l’on ressent prend le dessus sur notre perception objective de la réalité, diverses émotions négatives telles que la peur, le mal-être, le sentiment de solitude nous envahissent et renforcent un sentiment d’impuissance. Combattre cela seule et sans personne pour nous guider à nouveau vers la lumière est très difficile. Les livres peuvent être d’une grande aide. C’est pourquoi nous en avons choisi 10 qui pourront t’aider à percevoir ton monde intérieur et extérieur différemment et comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur de toi.

1. Transformer votre vie

« La transformation positive de nos pensées mène presque toujours à un avenir épanouissant, à une meilleure santé » – Louise L. Hay

« Transformer votre vie » de Louise L. Hay est une mine d’or pour apprendre à voir les choses différemment et comprendre son monde intérieur. Elle aborde ce livre pas à pas comme si tu étais l’une de ses clientes. C’est-à-dire que tu y trouveras des exercices et des conseils tout le long du livre pour réussir à changer ta façon de penser. L’enjeu est de comprendre d’où vient le problème et ensuite de guérir. Dans le cas d’une dépression, cela t’aidera à t’apaiser et à mieux comprendre la situation.

Acheter ici

 Cahier pratique pour transformer votre vie

« Mettez en pratique ses enseignements et agissez dans les domaines aussi importants que : santé, amitiés, relations intimes, estime de soi, peurs et phobie, travail, abondance. » – Louise L. Hay

Du même auteur que le livre précédent, Louise L. Hay propose ici un cahier d’exercices nous aidant à changer nos croyances et nos pensées face à ce qui est un frein pour nous. Une grande majorité de nos dépressions longues ou courtes viennent d’un chamboulement émotif provenant de l’un des 8 sujets cités dans la citation. C’est pourquoi il est important de comprendre qu’elles sont nos ressentis, nos pensées par rapport à ces sujets et de travailler dessus pour apprendre à modifier ses croyances.

Acheter ici

2. Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même

“Tant qu’une expérience est vécue dans la non-acceptation, c’est-à-dire dans le jugement, l’humain attire à lui sans cesse les circonstances et les personnes qui lui font revivre cette expérience. Certains, non seulement expérimentent le même type d’évènements plusieurs fois au cours d’une vie, mais doivent se réincarner une ou plusieurs fois afin d’arriver à l’accepter complètement. ” Lise Bourbeau

Dans ce livre, l’auteure Canadienne Lise Bourbeau nous enseigne comment affronter nos fêlures intimes, à les reconnaître, pour mieux nous en débarrasser.  Un livre qui t’aidera à y voir plus clair et te donnera beaucoup de force.

Acheter ici

3. L’emprise familiale

« Nous sommes tous largement influencés par notre enfance, qui à constitué le terrain vierge sur lequel nos premières expériences ont laissé des empreintes profondes» – Marie Andersen

Nous ne faisons pas forcément le lien avec notre passé, mais une partie des dépressions proviennent aussi de ce que l’on a vécu lorsque nous étions enfants. Marie Andersen parle dans son livre de plusieurs types de familles et de relations familiales. Et l’enjeu est d’essayer de s’y retrouver et de comprendre là où psychiquement il y a un bagage profond.

Acheter ici

4. Mieux vivre grâce à la pensée positive

« La pensée positive peut non seulement améliorer votre relation aux autres dans la vie privée et professionnelle, mais aussi constituer une aide dans la lutte contre la dépression » – Barbara Fredicskson

Barbara Fredickson connue pour instruire les fondements de la psychologie positive nous aide dans son livre à chasser les émotions négatives, à vivre le moment présent et apprécier ce que l’on a, tout en nous aidant à surmonter les déceptions et les obstacles. Mais aussi à pratiquer et explorer la joie, la gratitude et le bonheur.

Acheter ici

5. La Magie

« Peu importe qui et où vous êtes, peu importe, votre situation actuelle. « La Magie » s’apprête à transformer radicalement votre vie.” – Rhonda Byrne

“La magie” de Rhonda Byrne nous enseigne comment pratiquer la gratitude au quotidien. Ce livre se lit en 28 jours, car elle nous enseigne 28 exercices à pratiquer. Cet ouvrage est transcendant même s’il demande plusieurs lectures et de la pratique. Il aide radicalement à apprécier ce que l’on a et à vivre le moment présent. Mais son but ultime est avant tout d’apprécier notre bonne fortune pour en avoir plus après.
Dans le cas d’une dépression, ce livre peut changer une vie et bouleverser nos émotions pour les remettre sur de bons rails.

Acheter ici

6. L’intelligence du coeur

«Découvrez la “grammaire” des émotions. Elle vous aidera à faire face à l’affectivité, à l’angoisse, au stress et aux frustrations. » – Isabelle Filliozat

Isabelle Filliozat aborde avec nous toutes les émotions que nous pouvons ressentir et nous aide à mieux les comprendre, notamment la tristesse, la peur, la souffrance et la dépression. Il est important de comprendre ce que l’on ressent afin de pouvoir mieux gérer nos émotions.

Acheter ici

7. L’Estime de soi

« Beaucoup avancent dans leur vie en tentant de masquer, parfois de « réparer », les symptômes de souffrance qui, en réalité, proviennent d’un manque d’estime de soi. » – Nathaniel Branden

L’estime de soi à un rôle important dans notre vie de tous les jours. Une mauvaise estime de soi apporte une dévalorisation constante de qui on est.
Les symptômes d’une dépression peuvent venir de ce facteur. Et dans ce livre Nathaniel Branden nous explique un peu plus ce que c’est d’avoir une bonne estime de soi-même.

Acheter ici

8. J’écris pour me connaître

« Faites le point sur vos qualités, vos chagrins, vos passions, vos rêves, vos réussites ou les choix marquants de votre vie. » – Roxane Marie Galliez

“J’écris pour me connaître” est un livre d’écriture-thérapie. À travers cet ouvrage Roxane Marie Galliez nous aide à prendre le temps de poser nos écris sur qui on est, ce que l’on a vécu, les souffrances que l’on a pu avoir et les bonnes choses qui entourent notre vie. C’est avant tout une thérapie de libération pour extraire ce qu’il y a en nous. Cette mise au point sur le négatif et le positif aide à faire un face à face avec soi-même.

Acheter ici

9. Miracle Morning

« Se lever tôt, d’accord, mais comment et pour quoi faire ? » – Hal Elrod

Ce best-seller d’Hal Elrod nous apprend comment profiter de notre matinée pour nous consacrer à notre bien-être. Un mot en ressort S.A.V.E.R.S (Silence, Affirmation, Visualisation, Écriture, Livre (Reading) et Sport). 6 bienfaits qui ont fait des miracles dans la vie de nombreuses personnes, notamment face à la dépression.

Acheter ici

 Miracle Morning le guide pratique

« Pour se lever tôt et donner un nouvel élan à sa vie » – Laura Mabille

En plus du livre de Hal Elrod, Laura Mabille a décidé d’écrire un guide pratique aidant à la mise en place du Miracle Morning. Elle reprend les 6 clés de base et nous partage différents exercices pour tenir le cap et bien se préparer face à cette nouvelle routine du matin.

Acheter ici

10. Le plus court chemin vers les miracles

Les  2 auteurs de cet ouvrage font la démonstration que l’être humain possède tout ce qu’il faut pour accomplir des miracles. Parsemé de commentaires et d’exemples concrets, ce livre te donnera des outils de transformation pour réaliser des changements extraordinaires dans ta vie quotidienne surtout si tu te sens au plus bas.

Acheter ici

Une grande majorité des auteurs cités précédemment ont été victimes de dépression et ont réussi à changer leurs vies grâce à différentes méthodes. Inspire-toi de ces ouvrages pour changer la tienne et surmonter les obstacles, car la dépression est une maladie qui se guérit avant tout dans l’esprit. En revanche, si tu sens que traverser cette épreuve est trop difficile pour toi, rencontrer un spécialiste qui pourra te conseiller et t’aider reste alors la meilleure solution.

sean-combs-diddy-mogul

Il pèse 820 millions de dollars : comment P. Diddy est-il devenu multimillionnaire

Comme tous les ans, le célèbre magazine économique américain Forbes publie le top 100 des célébrités les plus riches du monde. La deuxième place revient à Beyoncé et la troisième à J. K. Rowling, l’auteure de la série littéraire Harry Potter. Le numéro 1, c’est Diddy avec environ 117 millions d’euros (130 millions de dollars) de gains sur la seule année 2016 écoulée. L’an dernier, celui qui domine le top aujourd’hui, était 22e. Comment Diddy est-il devenu multimillionnaire ?

Une enfance sans père qui le pousse au-delà de ses limites

Sean Diddy Combs et son père Melvin.

Diddy est né à Harlem, un quartier de la ville de New-York. Sa mère et sa grand-mère l’ont élevé ensemble après que son père, dealer, ait été tué :

« Mon père a été tué quand j’avais 3 ans. Je n’ai jamais pu partager avec lui les moments qui ont fait de moi un homme aujourd’hui. Mais son souvenir est toujours présent dans mon esprit. »

Diddy aurait pu être tenté de suivre les traces de son père, mais étonnamment, c’est la vie que son père a menée qui a tenu Sean Combs en dehors de ce business :

« Parfois, on ne sait pas pourquoi certaines choses arrivent, mais je crois dur comme fer que la route que j’ai empruntée, c’est-à-dire ne pas traîner dehors, lire mes bouquins et essayer de devenir quelqu’un, c’est grâce à mon père. Il a joué un rôle dans cette situation. Mon père travaillait très dur. C’était un dealer et un bosseur, alors j’ai vite appris que dans la vie, il n’y a que deux moyens d’échapper à la prison. Ça m’a fait bosser encore plus dur. »

Sa mère et sa grand-mère lui ont très tôt appris à accepter les circonstances et continuer d’avancer :

« On ne peut pas changer son passé. On a tous des défis et des leçons à retenir. On ne serait pas qui on est sans ces défis et leçons. En tout cas, je sais que moi je ne serai pas qui je suis aujourd’hui. »

Peu importe ton contexte familial, aussi dur soit-il, il y a toujours un chemin vers ce que tu désires. Tirer le meilleur de toutes situations est une force. Diddy a eu une enfance particulière, sans père. Il s’est alors créé sa « famille » en travaillant dans un univers qui le passionne : la musique.

Un autodidacte passionné

Sean Diddy Combs working in the studio

L’un des fils conducteurs de la vie de Diddy, c’est la musique. Une véritable passion qui a pris le pas sur ses études à l’université Howard dont il quitte les bancs seulement 2 ans après y être entré. Sans formation, sans expérience, il se lance dans la musique en intégrant une maison de disques, Uptown Records. Sa passion l’a mené là où il a pu exprimer tout son talent et toute sa créativité.

« La musique, c’est la plus puissante forme de communication du monde. Ça nous rassemble tous. Même la religion nous sépare, mais un tube peut tous nous unir, peu importe nos croyances religieuses, origines et convictions politiques. »

Là, il fait premières armes en tant que stagiaire grâce au fondateur de la maison de disques, Andre Harrell. Il le prend sous sa coupe, le manage. Grâce à lui, Diddy passe directeur artistique et signe les artistes Jodeci et la grande Mary J. Blige. Le rappeur est si talentueux et ambitieux qu’il devient vice-président d’Uptown Records (!). Conscient de l’extraordinaire potentiel de son protégé, Andre Harrell le vire à la fin des années 1990 pour permettre à Diddy d’aller encore plus loin et plus haut, de voler de ses propres ailes.

« Chez Uptown Records, j’étais tel un enfant prodige. Le premier disque que j’ai produit s’est écoulé à 2 millions d’exemplaires. Et je l’ai fait parce que le producteur n’est jamais venu faire le job. »

En 1993, Diddy crée alors Bad Boy Records et signe l’un des plus grands artistes hip-hop de tous les temps : Notorious B.I.G. Par la suite, beaucoup d’autres artistes à succès suivront dont l’immense Faith Evans. On peut dire que Diddy a régné sur le monde musical. La famille Bad Boy était née ! Fin 2016, Diddy organisait le Bad Boy Family Reunion Tour avec plusieurs artistes de la maison et plus encore.

« Mon talent est un vrai don. Je ne sais pas d’où ça vient. Je ne joue d’aucun instrument, et je ne suis jamais allée en école de production artistique, mais je sais exactement comment une chanson doit sonner et quelle direction donner à un artiste. »

Comme tu le vois, ta passion peut te mener très très loin. Rien n’est impossible à condition de travailler et de savoir saisir les opportunités qui s’offrent à toi. Diddy a quitté les bancs de la fac pour travailler comme stagiaire dans un domaine qui le passionne et qui l’élève. Cette stratégie a payé et l’a amené à travailler avec les plus grands. Et son intelligence des affaires l’a mené encore plus loin…

Un sens des affaires aiguisé doublé d’une ambition assumée

Tu le sais, Diddy est un entrepreneur-né. Il s’appuie sur l’excellente stratégie business qu’il a créée et sur une équipe de choc, dont notamment Dia Simms, son ex-assistante devenue dirigeante de Combs Enterprises, qui met en œuvre sa vision. Cette attitude de battant, il l’a depuis très jeune.

« Assez tôt dans ma vie, j’ai commencé à tracer ma route vers l’argent et le succès. Quand j’ai compris comment on pouvait servir les autres, être efficace et payé pour ça, j’ai juste voulu devenir le meilleur possible dans mon domaine. »

L’une des forces du rappeur, c’est d’avoir misé sur sa passion la musique, mais aussi, d’avoir élargi son champ d’action en diversifiant ses activités : restaurants, fermés depuis juin de cette année, une chaîne télévisée Revolt, plusieurs partenariats – alcools, ligne de vêtements. Diddy est partout, mais jamais en s’éparpillant.

« Tout ce que j’essaie de faire, c’est de créer un maximum de valeur pour mes entreprises. Je serai béni si je devenais milliardaire… J’espère qu’un jour ça se concrétisera et comme ça je pourrai faire de bonnes choses avec cet argent. »

Résultat : cette année, il a signé un gros contrat d’environ 63 millions d’euros (70 millions de dollars) en cédant un tiers des parts de sa ligne de vêtements Sean John, a fait une tournée à succès « Bad Boy Family Reunion Tour » et noué un partenariat avec Diageo, une entreprise britannique spécialisée dans les boissons alcoolisées.

Une volonté d’inspirer

Autre point intéressant, Diddy a la volonté d’inspirer et d’amener les autres à se dépasser, à concrétiser leurs rêves. Véritable homme d’influence, il souhaite construire un empire, certes, mais au-delà de ça, il souhaite laisser sa marque aussi, plus qu’amasser simplement des sommes exorbitantes.

« Quel que soit ce que j’entreprends, je veux que ça soit avant-gardiste. Pour moi, tout ce que je fais, j’y pense avec la volonté de marquer l’histoire. »

S’il peut être une inspiration pour amener sa communauté à se dépasser et à s’élever, c’est encore un pari gagné.

 « Je veux avoir un impact culturel. Je veux être une inspiration, montrer aux gens tout ce qu’on peut accomplir. »

La nature combative de Diddy, on pourrait la résumer en une expression : « Can’t stop / Won’t stop » (« Je ne peux pas m’arrêter et je refuse de le faire de toute façon »), mise en lumière dans un documentaire du même nom sur sa vie et la fondation de son label.

« À tous les rêveurs, je dis qu’il faut continuer à vous battre, encore, et encore et encore. Je n’en serais pas là aujourd’hui si je n’avais pas cru en moi. Je vois de hautes montagnes, je vois qu’elles vont haut dans le ciel et ça ne me fait pas peur. Je n’attends qu’une chose, c’est de les escalader, d’arriver tout en haut et de voir ce qui se passe de l’autre côté. »

Avec Bad Boy, Sean Combs est aussi présent en Afrique, notamment sur le plan sanitaire :

« Il y a une énorme épidémie liée au SIDA en Afrique. Un des projets de Bad Boy, c’est d’attirer l’attention sur ça. On a organisé un grand concert caritatif pour aider et sauver nos frères et sœurs en Afrique. »

Longtemps vu comme un homme froid, violent et calculateur, Sean Combs démontre par ses actions et son immense talent dans la musique et l’entrepreneuriat, qu’avoir des rêves et travailler dur pour les concrétiser est possible. #hommedinfluence

michael-jackson-king-of-pop-6

Les 10 règles du succès selon Michael Jackson

Voilà 8 ans que Michael Jackson nous a quittés. Malgré les années qui passent, le Roi de la pop reste très présent dans les esprits et continue d’inspirer des millions de personnes. Il a marqué la culture populaire, mais aussi l’Histoire de la musique. Thriller, sorti en 1982, s’est écoulé à plus de 65 millions d’exemplaires, ce qui en fait l’album le plus vendu de tous les temps.

Il est le grand MJ, il est le plus grand artiste de tous les temps, et il nous donne ses 10 règles du succès :

1. Fais ton autocritique

C’est ma philosophie : si tu veux faire de cette planète un monde meilleur, regarde-toi en face et change ton comportement. Les gens ne se remettent pas véritablement en question. Ils ne font pas d’autocritique, mais ils montrent les autres du doigt. C’est toujours de la faute des autres. Tu devrais commencer par changer toi. Regarde-toi dans un miroir, aie une meilleure opinion de toi.

2. Trouve ta voie

Mon rôle sur Terre ? Je pense que c’est de donner, de toutes mes forces, de la meilleure des manières qui soit, en dansant, en chantant. Je suis dévoué à mon art. Je pense que toute forme artistique répond à un objectif : allier le matériel et le spirituel, l’humain et le divin. Je crois que c’est l’essence même de l’art. Et je pense que j’ai été choisi pour en être l’instrument, pour transmettre de la musique, de l’amour et de l’harmonie au monde.

3. Sois inventive

Je me souviens d’avoir demandé aux gars de mon équipe de revenir en studio pour créer d’autres boucles musicales inventives et nouvelles. En fait, beaucoup de sonorités de l’album ont été créées à l’aide d’un clavier et programmées sur ordinateur, mais aussi en faisant nos propres sons. On tapait sur des trucs comme si c’était un tambour ou on frappait des trucs, donc personne ne pouvait copier ce qu’on faisait. Ces sons, on les faisait de nos propres mains. On trouvait de nouvelles idées, on créait des choses. Être un pionnier, être un innovateur, c’est ce qui est le plus important pour moi.

4. Ressens les choses, fais-les avec passion !

Michael Jackson, King of Pop, dancing

Quand on danse, il ne faut pas penser. C’est la plus grosse erreur qu’un danseur puisse faire. Il faut ressentir les choses. Tu deviens la basse, tu deviens les cuivres, tu deviens la clarinette, la flûte, la guitare, la batterie…

5. Crois en toi

Crois en toi. Intéresse-toi aux plus grands et deviens meilleur qu’eux. Garde cet état d’esprit quoiqu’il arrive. Peu importe que le monde entier soit contre toi, se moque de toi ou pense que tu n’y arriveras pas. Crois en toi, quoiqu’il arrive. Parmi les plus grands à avoir marqué l’Histoire, plusieurs ont été traités comme ça. On leur a dit : “Tu ne vas pas y arriver”, “Tu ne vas jamais percer.” Les frères Wright ont été moqués, Thomas Edison aussi, Walt Disney également… On a dit d’Henry Ford qu’il était ignorant, on se moquait de lui. Il n’avait pas de diplôme, il avait quitté l’école… On l’a même traîné dans un tribunal où il a dû prouver qu’il était intelligent. Il a changé et façonné notre culture, nos habitudes, la façon dont on vit, dont on fait les choses.

6. Reste humble

Michael Jackson, King of Pop

Le plus important, c’est de rester humble. Fais preuve d’autant d’humilité qu’un nouveau-né, même si tu deviens puissant, ou que tu as du pouvoir grâce aux autres ou à ton talent. Un peu comme Michel Ange avec son talent pour la sculpture. Au-delà de tout ça, sois humble, comme un enfant ou un nourrisson. Sois gentil, généreux et aimant. Ne sois pas imbu de ta personne.

7. Lâche prise

Si je me posais là pour jouer à la guitare et que je me disais : « Je vais écrire la meilleure chanson que j’ai jamais écrite », rien ne se passerait. Quelque chose dans notre esprit nous dit : « Écoute, là c’est le moment. Quelque chose va se passer et c’est là que ça va se faire ». Quand j’ai écrit Billie Jean, j’étais dans ma voiture sur un boulevard. Tout ce que je me suis dit à ce moment-là, c’est que je voulais un son avec une accroche avec de la basse. Et puis j’ai lâché prise et quelques jours plus tard, j’avais le beat en tête. L’inspiration m’est venue d’en Haut. On dirait que les artistes musicaux ont tendance à se mettre en travers de leur créativité. Lâchez prise. N’écrivez pas la musique, laissez-la s’écrire toute seule.

8. Mets en forme les idées que tu as en toi

Quelle que soit la forme artistique que vous choisissez, vous ne faites que créer ce qu’il y a en vous, ce qui vous influence inconsciemment. J’adore tout ce qui touche aux rêves, tout ce qui peut permettre de s’évader. Je ne suis pas fan de la réalité des choses. J’aime bien le domaine du rêve. C’est pourquoi j’essaie de créer pour m’échapper de cette réalité et pour être ému.

9. Trouve ce qui t’inspire

Je pense que ce que les enfants apprennent de moi, et j’apprends d’eux. Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, mon inspiration vient en grande partie des enfants. Chaque chanson que j’écris, chaque performance que je fais, chaque poème, tout ça est inspiré de leur niveau d’innocence, cet esprit pur. Quand je vois un enfant, je vois Dieu. Et j’aime être autour d’eux.

10. Mets du cœur dans ce que tu entreprends

Je ne fais que créer et je suis honoré que le public apprécie ce que je fais. Je ne pourrai pas vous expliquer pourquoi. Je mets du coeur dans mon art. Comme l’a dit Michel-Ange : « Je sais que le Créateur ne sera plus parmi nous, mais son œuvre résiste au temps. » C’est pour ça que pour échapper à la mort, j’essaie de mettre toute mon âme dans mon art. C’est comme ça que je me sens vivant. Je me donne corps et âme pour mon œuvre parce que je veux qu’elle traverse le temps, et je veux donner tout ce que j’ai. Et c’est comme ça que ça devrait être.