DMXR_7pXkAAfuY9

Comment avoir le courage d’être soi ?

Êtrentre soi-même c’est avant tout mettre en avant ce que tu es au fond au détriment de ce que les autres veulent voir. De ce fait, c’est un acte de courage que tu prônes. C’est pour cette raison que parfois ça devient compliqué de t’assumer pleinement puisque tu auras constamment à faire au jugement et aux critiques négatives des autres. En fonction de tes choix, tu te feras forcément des ennemis, mais il est important que tu n’abandonnes pas ton indépendance psychique. Alors je te propose 5 clés pour avoir le courage d’être toi-même.

 

1. Te confronter à ta réalité !

Il est temps d’explorer tes zones d’ombres. C’est-à-dire que tout ce qui provient de toi est susceptible de se mettre entre ta personne et les autres. Il est important que tu connaisses tes points forts autant que tes points faibles et tes défauts, pour que tu puisses entièrement en garder le contrôle. Si tu arrives à garder une objectivité sur ce que tu es, nul ne pourra te faire douter et créer une honte vis-à-vis de ta personne puisque ton regard aura été complètement juste. Tu sais qui tu es et ce que tu vaux, et ça, personne ne doit te le retirer !

2. Aller au-delà de ce que tu as traversé !

Ton passé, comme son nom l’indique, reste au passé. Tes blessures sont certes un élément essentiel de ta personne, cependant, elles ne doivent pas avoir l’emprise sur ton rapport avec autrui. Et si tu les utilisais plutôt comme leçons ? Parce que la douleur reste la meilleure source de motivation ! Si tu es ce que tu es aujourd’hui, c’est en partie parce que ton histoire ne ressemble à aucune autre : TU ES UNIQUE ! Il existe peut-être des copies, mais ça, c’est parce que l’original est une vraie source d’inspiration !

3. Te rester entièrement fidèle

Tu as des principes, des règles, des interdits, des autorisations, un caractère, une doctrine, une façon de voir les choses et un tas de caractéristiques qui font ton identité : alors, ne te mens pas ! Ne cherche pas à être quelqu’un d’autre, et reste fidèle à ce que tu es. Il te faut aller de la fidélité à l’autre à la fidélité envers toi-même.

La définition même de la fidélité selon le Larousse est “la qualité de quelqu’un qui est dévoué, attaché à quelque chose, à quelqu’un. La fidélité à un principe. C’est la qualité de quelqu’un qui est constant dans ses sentiments, ses affections, ses habitudes.”

4. Briser ton asociabilité

Si tu veux assumer entièrement ce que tu es, il est important pour toi de garder un contact avec le monde extérieur. Si tu as une relation positive avec la société qui t’entoure, alors tu seras plus apte à t’assumer à l’intérieur de celle-ci. Être asociale ne fera qu’augmenter ta non-acceptation de ta personne, puisque tu auras l’impression de ne pas faire partie du monde qu’il y a autour de toi.

5. Prendre le temps de te connaître

Fais connaissance avec toi-même. Analyse tes réactions, tes goûts (aussi bien vestimentaires, culinaires que culturels), et prends le temps de te faire plaisir. Si tu ne sais pas toi-même qui tu es, alors n’importe qui peut te faire croire n’importe quoi sur toi. Et c’est de cette façon que les doutes, les complexes ou le manque de confiance en soi s’installent : c’est en ne prenant pas le temps pour toi. De la même manière que tu prendrais le temps de connaître et d’analyser ton nouveau crush pour entreprendre une quelconque relation, mets-toi en tête que la plus longue relation que tu auras dans ta vie est celle que tu as avec toi-même.

 

Tu l’auras compris, pour avoir le courage d’être toi-même il te faut prendre le temps pour toi, tout en prenant le temps d’entrer dans la société dont tu fais partie. Tu as toutes les clés pour devenir une femme sociable et assumée, il ne tient désormais plus qu’à toi de devenir la meilleure version de toi-même.

11169121-18551861

Les 5 secrets de réussite d’Adele

Adele, de son vrai nom Adele Laurie Blue Adkins, est une auteure-compositrice-interprète britannique qu’on ne présente plus. Depuis 2008, année de sortie de son premier album « 19 », elle a littéralement conquis la planète. Elle aurait écoulé plus de 100 millions d’albums dans le monde, ce qui la placerait dans la même cour que Lady Gaga ou Tina Turner.

Parmi les raisons de sa réussite, on trouve le talent bien sûr, mais ça ne suffit pas toujours pour construire une carrière si impressionnante. Voici 5 secrets de réussite d’Adele.

1. Sa passion pour la musique

Née à Londres dans une famille issue de la classe moyenne, Adele chante très tôt, dès l’âge de 4 ans. A 10 ans, lorsqu’elle perd son grand-père à cause d’une maladie cardiaque, elle veut devenir cardiologue. Mais rapidement, elle revient à ses premières amours, la musique. Le déclic vient d’une artiste britannique comme elle, Amy Winehouse, qu’elle découvre à travers son premier album sorti en 2003, « Frank ».

« Grâce à elle, j’ai pris une guitare, et grâce à elle, j’écris mes propres chansons. (…) Les chansons grâce auxquelles j’ai été signée par un producteur, je les ai entièrement écrites moi-même. Sans elle, cela ne serait jamais arrivé. Je lui dois 90% de ma carrière. »

La musique et elle, c’est une grande histoire d’amour. Mais lorsque Adele a senti qu’elle mettrait moins de cœur et de passion dans sa musique, elle n’a pas hésité à reculer pour prendre soin d’elle et sa famille, et ce, même en plein succès planétaire. Ainsi, en 2012, elle annonce qu’elle fait un break de 5 ans pour se consacrer à sa famille. Elle sera finalement de retour en 2016 avec son titre “Hello” issu de son troisième album “25”.

Les personnes qui connaissent le succès aujourd’hui ont témoigné à ce sujet. Pour eux, aimer ce que tu fais, c’est l’une des clés pour t’accomplir. Sans passion, impossible de se dépasser et d’avoir véritablement à cœur de réussir.

2. Son authenticité

Depuis toujours, Adele partage quasiment tout avec son public : ses doutes, ses ratés, ses peurs, mais aussi son enthousiasme, ses coups de cœur et son bonheur. Tu te souviens peut-être d’un moment où elle était au plus bas lorsqu’elle luttait contre l’alcoolisme ou lorsqu’elle a été opérée des cordes vocales.

« Je ne suis pas timide ou embarrassée lorsque je m’effondre. Tout le monde s’effondre parfois, je pense. Beaucoup tentent d’être forts et de ne pas verser de larmes. Parfois, quand tu sais que quelqu’un d’autre se sent aussi mal que toi, ou qu’il a la même approche que toi concernant certaines choses, comme toi, ça te fait te sentir mieux. »

Le public ne s’y trompe pas. Adele partage beaucoup avec ses fans. Cette authenticité se ressent aussi dans sa musique. Elle ne ment pas, ne fait pas de calculs et assume ses choix. Dans un monde dont on pourrait dire qu’il tend vers la superficialité, ça peut être considéré comme appréciable.

3. Sa modestie

Une des qualités d’Adele, qui s’avère être une des raisons de son succès, c’est sa modestie. Elle en a fait une démonstration remarquée lors des Grammy Awards 2017 lorsqu’elle a reçu le prix du meilleur album de l’année. Grande fan des Destiny’s Child et de Beyoncé, elle a fait savoir que bien qu’elle soit consciente de son talent, elle considère qu’elle n’est pas la bonne lauréate.

« Je ne peux décemment pas accepter ce prix. Beyoncé, l’album Lemonade était juste monumental. C’était si monumental et réfléchi et beau et plein d’âme… Merci. »

La modestie, c’est ce qui fait d’Adele une artiste qui garde les pieds sur Terre. Cette posture, c’est la certitude de toujours aller plus loin, de ne pas se mettre de frein en pensant avoir tout accompli.

« Je pense qu’il est très important de ne pas penser que tu es excellente, parce qu’une fois que tu atteins ce point de non-retour, c’est là que tu gâches tout. »

Tu as sans doute en tête plusieurs exemples de « stars » qui se considèrent au-dessus de tout et tout le monde et qui ne se remettent pas en question. Avec cette attitude, c’est la baisse de performance assurée. Croire que tu n’as plus rien à accomplir car tu as atteint le sommet de la montagne ne te rendra pas service. Sois plutôt reconnaissante de ce que tu as, connais ta valeur mais ne t’en prends pas aux autres, reste positive et continue à faire ce que tu fais le mieux : travailler dans le domaine qui te passionne pour aller toujours plus haut.

4. Ses échecs

Plus tôt dans cet article, je te parlais d’Adele et de son authenticité et de la manière dont elle partage ses coups durs et ses coups de cœur avec son public. Et justement, des coups durs, des échecs, elle en a connu, mais ces erreurs de parcours l’ont fait réfléchir à sa vie et à la manière dont elle la menait. Ces introspections un peu forcées l’ont rendue heureuse aujourd’hui. Par exemple en consacrant davantage de temps et d’énergie à sa carrière, elle estime avoir nui au couple qu’elle formait avant d’être avec Simon Konecki, le père de son fils Angelo. Aujourd’hui, elle n’hésite pas à ralentir la cadence pour vivre des moments de qualité avec sa famille.

« Je me casse pendant 4 ou 5 ans. Si je travaille constamment, je mets en péril mes relations. Du coup, au moins maintenant, je peux avoir assez de temps pour écrire un album joyeux, être amoureuse et heureuse. »

Son problème aux cordes vocales fut une rude épreuve, mais elle en ressort grandie.

« J’ai eu tellement de temps pour penser à des choses, faire le deuil de certaines choses. C’est génial. Si je n’avais pas eu de problèmes avec ma voix, je n’aurai jamais abordé ces sujets. Aujourd’hui, je me sens vraiment apaisée. »

Pour Adèle, l’échec est ce qui lui a permis de rendre sa vie meilleure et de l’apprécier davantage. C’est une des meilleures choses qui peut t’arriver car ces épreuves ne font que t’amener sur le chemin que tu es censée emprunter.  Et puis, tu ne referas pas deux fois la même erreur, ce qui fera de toi une femme plus avisée. Et s’il s’agit d’un événement que tu subis, dis-toi que ça te permettra de lâcher prise, toujours une bonne chose, et d’avoir un moment pour réfléchir à la suite, comme Adèle lors de ses soucis de santé.

5. Son entourage

Pour son comeback en 2016, Adèle s’est très bien entourée, surtout côté marketing. C’est en partie ce qui lui a permis de définitivement conquérir les États-Unis. Souvent, dire d’un artiste qu’il est marketing ou qu’il a une stratégie marketing, est perçu négativement. Adèle refuse toute dérive de cette pratique, comme le branding à outrance par exemple.

« Ça dépend du genre d’artistes que vous voulez être, mais personnellement, je ne veux pas de mon nom accolé à une autre marque. Je ne veux pas m’égarer ou que ça rejaillisse sur moi négativement. »

Côté marketing lié à la promotion de sa musique, c’est une autre histoire. Dans un article consacré à la chanteuse britannique, le blog Promolta parle de la stratégie marketing mise en place pour la sortie de son troisième album « 25 » en 2016. D’abord en teasant son puissant single « Hello », en le laissant en téléchargement libre, en multipliant les apparitions télévisées, mais aussi en nouant quelques partenariats avec des présentateurs reconnus pour faire des canulars, comme un faux concours de chant.

C’est sûrement ce qui lui a valu de pulvériser tous les records de vente aux États-Unis.

Sache que pour monter un business ou travailler efficacement au sein d’une entreprise, l’entourage est très important. La team que tu sauras créer ou intégrer déterminera ta capacité à réussir.

Adèle est une immense artiste, restée humble et simple malgré tout ce succès. Respectueuse et passionnée, le public l’aime et la soutient. Son parcours peut t’inspirer sur de nombreux aspects, au-delà de ceux mentionnés dans cet article. Un vrai modèle à suivre.