Comment Calmer sa Colère Au Sein de Son Couple

Tous les couples vivent des hauts et des bas, il arrive également que des tensions viennent parasiter l’harmonie de cette idylle amoureuse. Si les disputes peuvent assombrir pendant un laps de temps un couple et permettent aussi de se retrouver, encore faut-il en tirer quelque chose de constructif et de positif. Voyons donc ensemble comment calmer sa colère au sein de son couple.

 

1. Identifier la colère qui t’anime

La colère peut prendre une forme explosive, chronique ou masqué. Ce ressenti destructeur conduit à des comportements inappropriés car à l’usure, elle vient à se déverser injustement sur les personnes qui nous entoure et détruire un couple. Les raisons de cette colère peuvent être multiples mais l’élément moteur provient d’une ou plusieurs sources. Pour les psychothérapeutes américains, Ron Potter-Efron et Pat Potter-Efron, il existe une dizaine de différents types de colère : il est donc judicieux de l’identifier afin de saisir et analyser les éléments qui l’engendrent.

  • La colère masquée, s’exprime de façon introvertie et se décline en 3 points : refoulement, sournoiseries, paranoïa.
  • La colère explosive qui se manifeste par un emportement excessif, une vivacité des actes ainsi que des mots violents.
  • La colère chronique qui s’exprime lorsque l’on cache son ressenti et qu’un sentiment de frustration apparait. Elle laisse alors place aux excès de colère réguliers, aux leçons de morales excessives et à la haine.

Ces différentes facettes de colères sont importantes à identifier. Il ne faut pas les laisser pour compte car savoir comment notre colère se manifeste et à partir de quels éléments elle se déclenche permet de pouvoir entreprendre les actes nécessaires pour que cela ne se répercute pas sur son couple.

2. Communiquer sans laisser de place à ce sentiment néfaste

Une bonne et saine communication apaise et désamorce bien des tensions. Elle participe pleinement à l’épanouissement et à l’équilibre du couple, il ne faut donc pas négliger ce point. Beaucoup de couples ont malheureusement pas su se comprendre faute de communication pertinente et constructive. Il ne faut donc surtout pas hésiter à mettre des mots sur ses maux : il ne s’agit pas laisser fuser moult reproches afin d’espérer vider son sac mais surtout de prendre le temps d’exposer calmement ce qui tourmente.

Pour ne pas arriver à cette extrême et enclencher une dispute, il est aussi bon qu’apaisant de dire ce que l’on a sur le cœur afin de ne rien garder au fond de soi. Cela permet à chacun des partenaires de pouvoir pleinement se mettre à la place de son binôme, comprendre ce que son partenaire ressent et donc d’anticiper ce qui pourrait déclencher la foudre au sein de votre couple.

C’est cette empathie et cette compassion qui permettent de ne pas s’attarder sur les petits détails qui alimentent les reproches et donc les disputes. La communication permet de connaitre intimement son partenaire et de ne pas laisser place à la rancune.

 

“Qui apaise la colère éteint un feu ; qui attise la colère, sera le premier à périr dans les flammes.”
Hazrat Ali

3. Ne pas se laisser dépasser par la colère mais la comprendre lorsqu’elle est présente

Derrière la colère se cache beaucoup de ressentiment négatif : exaspération, tristesse, peur… Il faut donc comprendre ce qui alimente ce mal, agir de sorte à ne pas l’entretenir et parvenir à faire redescendre la pression. La colère n’engendre que de la colère et est véritablement dévastatrice.

Accumuler des épisodes de contrariétés vient inévitablement laisser libre court à la colère, il ne faut donc pas se laisser dépasser par cette émotion qui a un effet dévastateur. La fuir ne fait que l’alimenter et la surenchérir aura également le même résultat ; il est donc nécessaire de faire preuve de discernement afin de ne pas tomber dans le cercle vicieux que la colère peut amener au sein d’un couple. Il est judicieux de garder en tête qu’il vaut mieux affronter frontalement et avec maturité, cette difficulté de couple que d’appliquer la politique de l’autruche : car le vase finira forcément par déborder au point d’arriver à un point de non retour.

 

“La personne colérique a mal, elle tente de façon maladroite de diminuer sa souffrance en s’en prenant aux autres, et en leur reprochant de souffrir à cause d’eux.”

Sylvie Protassieff

 

4. Savoir prendre du recul

Partir ne signifie pas forcément que l’on fuit. Il vaut mieux partir plutôt qu’accepter que la colère ne laisse des traces indélébiles. Il est important de ne pas rester dans une ambiance colérique, ce n’est jamais bon pour chacun des partenaires. Si la colère vient à influencer le couple, que l’un des partenaires parte afin de briser cette n’est pas une mauvaise solution.

Bien évidemment, il ne faut pas partir en coup de vent et sans donner aucune explication: il faut donc verbaliser l’action que l’on s’apprête à faire. Cela rassure et permet d’assainir l’ambiance, le but est de revenir au domicile pour une explication à tête reposée. On peut également prendre l’initiative de sortir à 2, s’aérer l’esprit et s’extraire quelques instants, d’un environnement routinier afin de faire table rase des tracas qui nourrit la colère au sein d’un couple.

L’important, c’est de pouvoir prendre la distance nécessaire afin de pouvoir discuter calmement et sereinement. Lorsque dans son couple, on arrive à un point de non retour, envisager une thérapie de couple n’est pas une idée non négligeable et ce n’est pas une honte car cela permet d’avoir une tierce personne neutre à votre histoire pour vous aiguiller et ajuster vos pas dans cette démarche de -ré- conciliation.

 

“Le partenaire en colère n’est pas dans le rationnel, le moment n’est donc pas propice pour un échange de qualité”.

Vanina de Touchet

 

5. Ne pas se positionner comme une victime

Nous sommes tous humains, nous sommes donc enclin à faire des erreurs et à avoir des torts. Dans un couple, chacun a sa part de responsabilité et il est crucial de se remettre en question afin de ne pas constamment rejeter la faute sur l’autre. Arborer le mode “calimero” n’est absolument pas la solution et  n’arrange pas la situation, bien au contraire car cela finira par profondément exaspérer ton partenaire. Il faut au contraire mettre en avant verbalement, les actions et traits de caractère que l’on apprécie chez  son partenaire  cela permet de détendre l’atmosphère et de ne pas laisser place à un dialogue de sourd. C’est donc une démarche humble et mature de reconnaître ses fautes car en amour il n’y a pas de place pour l’orgueil. Cela passe donc par la reconnaissance et une communication positive.

 

“C’est un mérite rare que celui de reconnaître son erreur.”

Louis-Philippe de Ségur

Dans un couple, il ne faut pas laisser la colère dominer chacun des partenaires. Exprimer son agacement, c’est bien mais sans cris et ni crises, c’est mieux. Seul un investissement réciproque et mutuel permet de pouvoir calmer ces tensions débordantes au sein d’un couple, il faut donc ne pas hésiter à se remettre en question pour favoriser des échanges sereins.

7102966

Les 5 Accords Toltèques Pour Apprendre à Devenir un Bon Manager

En matière de développement personnel, les acteurs de ce domaine s’appuient sur des préceptes, règles et lois énoncées par des chercheurs, psychologues et autres chamans comme Miguel Ruiz. En 1997, inspiré par ses ancêtres, cet ex-neurochirurgien publie un livre autour de 4 préceptes visant à embrasser la vie et à être heureux : les accords toltèques.

Deux français, Laurence Aubourg et Olivier Lecointre, ont l’idée de transposer ces accords au monde de l’entreprise et de le partager avec tous en publiant « Manager avec les accords toltèques : une nouvelle voie vers l’intelligence collective ». D’après leur réflexion, voici comment être plus productif et efficace.

Avant cela, il convient de revenir un peu sur Miguel Ruiz et sa démarche. Dans le best-seller « Les Quatre Accords toltèques : la voie de la liberté personnelle, » ce descendant du peuple toltèque, qui vivait au Mexique actuel il y a plus de 1000 ans, prône 4 comportements à adopter pour une vie plus harmonieuse : « Que votre parole soit impeccable, » « N’en faites pas une affaire personnelle, » « Ne faites pas de suppositions, » « Faites toujours de votre mieux. » Il ajoute un cinquième accord 10 ans plus tard, «  Soyez sceptique mais apprenez à écouter. » Ce seul précepte a fait l’objet d’un livre écrit en collaboration avec son fils José Luis Ruiz. Appliqués au management, ces accords sont très efficaces pour un meilleur management.

1. « Que votre parole soit impeccable »

Comme Miguel Ruiz le recommande, il faut prendre conscience des mots que vous utilisez. Ça reste vrai en entreprise, surtout en tant que manager. Règle d’or : ne pas participer à la propagation de rumeurs dans l’entreprise. En plus de contribuer à l’instauration d’une mauvaise ambiance, le fait de vous adonner à ce genre de pratiques en dit beaucoup sur vous en tant que manager. Vous aurez la responsabilité de diviser et d’apporter du négatif dans votre équipe et serez donc très mal perçue par votre équipe. Observer cette rigueur vous évitera bien des soucis et fera de vous un exemple à suivre. Une bonne chose au sein d’une équipe.

Dans leur livre, Laurence Aubourg et Olivier Lecointre recommande des exercices pour s’approprier cette philosophie de vie. L’un deux consiste à remplacer le mot « mais » par « et » dans vos phrases pour plus de positivité et encourager vos collaborateurs. Par exemple, au lieu de dire : « Nous avons dépassé nos objectifs au premier trimestre 2017, mais le reste de l’année s’annonce difficile. », préférez « Vous avez fait preuve d’une énergie formidable pour dépasser les objectifs au premier trimestre 2017 et elle nous sera utile pour affronter le reste de l’année. »

2. « N’en faites pas une affaire personnelle »

Il arrive que les frontières entre vies personnelle et professionnelle ne soient pas aussi étanches qu’elles devraient l’être. De ce cas, difficile parfois de faire la part des choses. Les auteurs du livre « Manager avec les accords toltèques : une nouvelle voie vers l’intelligence collective » conseillent de dissocier vous en tant que manager au travail et vous en tant que personne le reste du temps. Pour avoir des repères, appuyez-vous sur des aspects qu’on peut évaluer : vos missions et vos actions en tant que responsable d’équipe.

Ne vous accablez pas non plus en cas de dysfonctionnement ou de difficultés. Pensez à vous appuyer sur votre équipe et à travailler avec elle. Autre point important au sujet duquel Laurence Aubourg et Olivier Lecointre vous mettent en garde, c’est ne pas confondre « ne pas en faire une affaire personnelle » avec un désintérêt total pour les retours de votre équipe au sujet de votre travail en tant que manager. Sachez rester à l’écoute de vos collaborateurs et surtout prendre en compte leur feedback. C’est comme ça qu’une entreprise grandit et avance.

3. « Ne faites pas de suppositions »

Communiquez avec votre équipe. On n’imagine pas une entreprise qui ne prend pas soin de rester à l’écoute et de ne pas partager d’informations stratégiques à son équipe.

Il est cependant tout à fait naturel d’avoir un avis sur tel collaborateur, ou telle situation. Le mieux, c’est encore de vous entretenir avec le membre de votre équipe en question. Pour ce qui est des situations, Laurence Aubourg et Olivier Lecointre préconisent de noter tout ce qui vous vient en tête concernant cette situation, même les pires choses, et de relire vos notes quelque temps plus tard, avec du recul. Vous apprendrez ainsi à dissocier vos impressions des faits. Ça fonctionne aussi concernant une personne de votre équipe. Vous pouvez aussi avoir un entretien avec la ou les personnes concernées par une situation en particulier et toujours voir le côté positif de leurs explications et/ou arguments. Vous verrez que cette posture du verre à moitié plein sera bénéfique.

4. « Faites toujours de votre mieux »

Cet accord est celui qui vous permettra d’exercer vos fonctions de manager en étant à l’écoute de vos capacités. Toujours faire de son mieux, c’est aussi apprendre de ses erreurs et ainsi les voir positivement, comme des événements qui vous font avancer. Laurence Aubourg et Olivier Lecointre recommandent de bannir les expressions telles que « j’aurai dû » ou « si j’avais su », « elles ne servent à rien, si ce n’est à vous autoflageller ». Au contraire, prendre conscience de vos points forts et toujours voir les choses positivement sera autrement plus utile. C’est d’ailleurs une des clés notoires pour accéder au succès.

« Faites toujours de votre mieux », c’est aussi oser faire des propositions, mettre des choses en place. Par exemple, « remplacez « Je devrais faire ceci ou cela » par « Je vais… » ».

5. « Soyez sceptique, mais apprenez à écouter »

Plus haut dans cet article, vous avez lu l’importance de bien communiquer et de rester à l’écoute de vos collaborateurs. Pour ce 5ème accord toltèque, il s’agit d’écouter mais davantage dans le sens où il ne faut rien prendre pour acquis, pour toujours rester attentive. Comment faire ? En vous interrogeant, en remettant les choses en question. Faire preuve de bon sens. Cette distance constante avec les événements et vos collaborateurs vous forcera à ne pas vous laissez dépasser. Aussi, accepter le caractère humain et donc faillible de votre équipe sera d’une grande utilité dans votre réflexion pour faire avancer votre entreprise.

Les accords toltèques sont souvent cités en matière de développement personnel, mais rarement concernant le monde du travail. Pourtant, comme tu viens de le lire, ils sont une force incroyable en management. Très simples et plutôt faciles à s’approprier, ces préceptes peuvent déverrouiller certaines problématiques rencontrées dans les équipes et grandement améliorer la productivité et le bien-être au travail.


ACHETER LE LIVRE

In-A-Bikini-On-The-Beach-In-Hawaii-28-April-2012-rihanna-30664606-1707-2560

Et si Rihanna était inscrite sur l’appli de rencontre Once ?

Once dating, l’application de rencontres qui réunit plus de 4 millions d’utilisateurs dans le monde. Le principe : le slow dating. 1 profil par jour pour se concentrer sur une seule personne pendant 24 heures. Sacré pari !

Beaucoup de stars aimeraient pouvoir s’inscrire sur ce type d’appli pour trouver l’amour, mais elles ne le peuvent pas, car elles seraient bombardées de messages. Alors quand on est aussi célèbre que Rihanna, n’en parlons pas ! Et puis, on a souvent l’impression sur ce genre de sites que les mecs ne sont là que pour séduire le plus de filles possibles. Eh bien, Once Dating a trouvé la solution ! Beaucoup plus fiable et plus rapide que Cupidon, lumière sur cette appli surprenante qui propose des rencontres en douceur.

J’ai peur, mais j’me lance !

Comme Rihanna, nous avons toutes connu des histoires qui nous ont fait mal et nous ont poussé à nous méfier des hommes. Donc s’inscrire sur une application de dating n’a rien de honteux ! Et en plus, c’est fun !

Pour la création de ton profil, on te demande bien sûr ta photo, on te pose plein de questions sur toi, ton âge, tes passions, ton activité professionnelle, ta religion…

Mais l’une des forces indéniables de cette application, c’est que ce ne sont pas des algorithmes qui vont prédéfinir les affinités, mais des vraies personnes ! Chez Once, on les appelle les « Matchmakers » (entremetteurs). Ce sont ceux qui disent : “Qui allons-nous choisir pour vous aujourd’hui ?” et pendant toute la durée de ta quête amoureuse, ce seront tes meilleurs amis ! Tu pourras compter sur eux pour te proposer un mec au top tous les jours à midi pile !

1 seul mec par jour ??!!

Oui, oui, c’est le principe du slow-dating : prendre son temps pour rencontrer. Lorsque tu reçois le profil du jour à midi, tu as le choix de liker ou de passer ton chemin si tu n’es pas séduite. Un autre profil te sera proposé dès le lendemain. Si celui que tu as liké te like en retour, c’est seulement à ce moment-là que vous pouvez commencer à discuter ensemble. Voilà pourquoi même les stars peuvent l’utiliser ! Aucun risque d’harcèlement. C’est toi qui décides à qui tu veux parler ou pas.

C’est vrai que ça peut sembler un peu frustrant au début, car on a maintenant l’habitude d’avoir de multiples propositions quotidiennes sur d’autres appli comme Tinder par exemple. Mais quand on y réfléchit bien, dans la vie, on préfère toujours se concentrer sur une personne (et surtout que le mec se concentre que sur nous!) Eh bien, c’est la vraie valeur ajoutée de Once dating : se rapprocher au mieux de la réalité.

Faites le tri, please !

Au début, on ne te pose pas trop de questions sur ton type de mecs… Mais tu imagines bien que tes matchmakers ont plus d’un tour dans leur sac ! En fait, à chaque connexion, on te propose pas mal de photos de mecs inscrits auxquelles tu pourras attribuer une note – basées sur tes critères physiques ; Et petit à petit, tes préférences sont enregistrées. Ça permet donc aux fameux entremetteurs de savoir quel genre de gars tu aimes : afro, musclé, barbu, beau gosse, riche… tout ça tout ça, tu vas trouver !

Les matchmakers font le “tri” pour toi et sélectionnent les meilleurs candidats. Cool! Plus besoin d’échanger pendant 30mn avec des hommes qui ne nous correspondent pas.

J’en veux + !

Si tu trouves le temps un peu long et que tu as envie d’accélérer les choses, Once a pensé à toi. En effet, tu peux accéder à certaines fonctionnalités, grâce aux “couronnes” – la monnaie dans le milieu du dating.  Ces couronnes te permettront plusieurs choses : forcer le destin en attirant l’attention sur ton profil, choisir ta prochaine rencontre (tu vas enfin pouvoir retrouver ce petit brun barbu qui ne t’avais pas laissée insensible en photo), voir si la personne que tu as liké a vu et/ou aimé ton profil, et charmer une personne qui ne t’a pas encore remarquée. Tout autant de chances supplémentaires de trouver l’homme de ta vie ! Et ça on aime !

Comme tu l’auras compris, Once dating n’est pas une appli comme les autres. À contre-courant de tous ces supermarchés du rendez-vous, que tu sois une star ou pas, lorsque tu as envie de trouver l’amour, Once redonne espoir en la magie des rencontres et t’offre des profils de qualités. La seule condition : être patiente, persévérante et faire confiance aux matchmakers. Avec aujourd’hui 1, 5 millions d’abonnés en France, en t’inscrivant de suite, et si et seulement si tu cherches une relation sérieuse, il y a donc bien des chances que tu trouves l’amour avant l’été…

J’essaye l’application maintenant !