Capture d’écran 2017-03-06 à 21.15.04

Ces 9 Astuces Vont Faire Durer Ton Épilation Plus Longtemps

Rasoir, cire ou crème dépilatoire, peu importe la méthode que nous utilisons, nous n’aimons pas que nos poils repoussent trop vite. Ce n’est jamais très agréable de sentir et de voir ses poils repousser et en plus, chaque épilation nous demande du temps. Nous avons donc trouvé pour toi 9 astuces pour faire durer ton épilation plus longtemps.

1. Faire un gommage le jour d’avant

gommage épilation

Faire un gommage le jour précédent ton épilation permet de retirer toutes les cellules mortes. Applique ton gommage en faisant des petits mouvements circulaires pour accroître l’efficacité du produit.

2. Prendre une douche chaude

Afin d’éliminer toute trace de produit (crème, huile…), prends une douche bien chaude. Cependant, ne dépasse pas les 15 minutes pour que ta peau ne se “fripe” pas, car ceci rendrait ton épilation plus difficile et de mauvaise qualité.

3. Utiliser des huiles de rasage

Si tu te rases, privilégie les huiles plutôt que les mousses. Ton épilation sera plus facile et durera plus longtemps. De plus, ta peau sera très douce à la fin.

4. Passer de l’eau froide

Juste après t’être épilée, passe un jet d’eau froide sur la zone concernée. Ceci permet de conserver la peau douce plus longtemps et tu évites les risques d’irritation.

5. Avoir des gestes légers

Que tu utilises de la cire ou un rasoir, il faut que tu aies des gestes légers et sans pression afin que les poils ne se cassent pas et soient totalement retirés. Ainsi, les effets de ton épilation seront durables.

6. Faire un gommage une fois par semaine

Même s’il faut éviter les gommages juste après une épilation, tu peux en faire un dans la semaine. Un gommage par semaine permet de garder les effets de ton épilation plus longtemps, car cela ralentit la pousse des poils.

7. Passer du citron

Pour ralentir la pousse des poils, tu peux également passer un demi-citron sur les zones épilées. Si tu as la peau sensible, attends le lendemain pour éviter les sensations de brûlure.

8. Sécher les zones épilées délicatement

Au lieu de frotter les zones épilées avec ta serviette, tamponne-les doucement et laisse-les humides. Mets de la crème hydratante et laisse sécher naturellement (ça prend quelques secondes). Ta peau sera plus douce, plus longtemps.

9. Appliquer de l’huile de coco

huile-coco

L’huile de coco à des vertus hydratantes fantastiques. Utilise-la afin d’hydrater tes zones épilées en profondeur et ainsi faire perdurer ton épilation. Fais ce geste tous les soirs avant de dormir.

Tu as désormais toutes les clés pour faire durer ton épilation le plus longtemps possible. Ces techniques te permettent de ralentir la pousse des poils, mais également de laisser ta peau douce tout en évitant les irritations. Tu n’as plus qu’à choisir !

happy-woman-hd-1080p-wallpapers-download

Les 7 secrets du Bonheur

Si tu demandes aux gens ce qu’ils désirent le plus dans la vie, la plupart du temps, ils te donneront cette réponse : “Je veux seulement être heureux.” Le bonheur, un bien grand mot. Un sentiment auquel nous aspirons toutes mais que nous avons bien du mal à trouver et pourtant, ses clés sont souvent à portée de main. Il peut même déjà faire partie de ta vie sans que tu en aies conscience. Car oui, le bonheur est partout, dans des petites choses mais savoir le créer, le provoquer ou juste l’identifier est assez difficile en soi. Il existe plusieurs pistes, toutes reposent sur des attitudes et une pratique au quotidien. Voici 7 secrets qui t’y aideront et qui te rendront heureuse si tu les mets en application.

3points

1. Profite du moment présent

live-for-today

Il arrive que les souvenirs soient parfois encombrants, une histoire familiale difficile, une relation blessante, une trahison, nous avons tendance à nous servir de notre passé comme réference et comme thermomètre de notre bonheur. Mais te ressasser sans cesse ce que tu as traversé te prend une énergie considérable qui pourrait te servir à construire un nouveau bagage émotionnel. Balaye tes souvenirs et concentre-toi sur ce que tu vis MAINTENANT car ce sont ces instants qui comptent. C’est avec eux que tu t’assures un avenir heureux. Savoure ce présent comme un cadeau. Prend conscience de ta chance et donne le meilleur de toi chaque jour.

2. Vis tes rêves

Ne rêve pas ta vie, vis tes rêves. Comme cet adage le dit, te concentrer à identifier ce qui te fait vibrer est une priorité. Tu ne peux pas avancer dans ta vie en suivant un chemin que l’on t’impose tu dois réflechir et CHOISIR. Trop de personnes vivent leur vie sans se poser de questions et se réveillent un jour pleines de regrets. Peu importe ce que tu décides de faire, il y aura toujours quelqu’un pour y trouver à redire. N’aies pas peur de faire certains choix et de prendre des risques. Ne te préoccupes pas de ce que les autres pensent car ceux qui te critiquent ne s’accomplissent que très rarement. Fais ce qui TE plaît et tu seras heureuse.

3. Pense positif

positive-mental-attitude

Jouis de la vie, marque des points de bonheur en cultivant plus d’émotions positives que négatives. Si tu as tendance à toujours broyer du noir le positivisme s’apprend et se cultive, il te suffit de le décider. Car plus tu te concentreras sur des mauvaises choses plus tu attireras les mauvaises énergies et les évènements malheureux.

4. Sois reconnaissante de ce que tu as

Si tu te concentres sur ce que tu n’as pas, tu en voudras toujours plus et sera toujours frustrée. Cela commence par ta personne, accepte-toi telle que tu es, ne sois pas dure avec toi-même. Cesse les comparaisons inutiles et RELATIVISE ! Sois reconnaissante d’être en bonne santé, d’avoir une famille, des amis, un travail, ou tout simplement de pouvoir te lever le matin. Remercie pour toutes les occasions à saisir, car chaque jour des opportunités s’offrent à toi même si tu ne les vois pas. Des petites choses, des petits bonheur qui changeront ton quotidien lorsque tu sauras les identifier. Prend le temps de remercier ceux qui t’ont aidé dans ta vie. Les personnes ingrates accusent tout le temps le monde entier d’être à l’origine de leur mal et se dé-responsabilisent. Tu es maîtresse de tes choix et de leurs conséquences. Cesse de te victimiser et prend le contrôle de TA vie.

5. Donne et Pardonne !

forgive-drake

Donne avant même de recevoir, car ce que tu offres sauvera quelqu’un. Tu peux donner matériellement, mais tu peux aussi offrir de ton temps, ton sourire et redonner un sens à l’humanité. Nous avons toutes la possibilité de changer le monde et cela commence par des petits détails. Il faut également que tu apprennes à pardonner car cela te permettra de retrouver l’amour inconditionnel et intact que tu avais avant que l’on te blesse. En pardonnant tu te libères et redeviens toi-même. Les rancunes de la vie sont comme les graines d’un arbre, plus tu les nourrieras, plus l’arbre grandira. Même si tu les remarques à peine tu dois t’en débarrasser au plus vite et les déraciner. Car cet arbre est le poison de ton épanouissement personnel. En refusant de pardonner c’est à toi et à toi SEULE que tu fais du mal.

6. Ris !

Au delà des souvenirs que cela t’apporte, le rire est un véritable cadeau pour ton organisme car grâce aux endorphines que tu libères, il a des vertus apaisantes et décontractantes. Le rire permet d’avancer au delà de ce qui peine. Rire rassure et aide à faire une pause. Perdre la maitrise de soi permet de se sentir libre. La dérision aide à se détacher, à relativiser . il est un moyen de communication lorsque le dialogue est rompu. Le rire est intimement lié à l’intelligence et à la faculté de manifester sa présence sur cette terre.

7. Crois!

believe

Il y a différentes façons de croire, il y a aussi différentes raisons de croire. Peu importe le chemin que tu choisis, tu te dois de croire. Crois en toi. Sois consciente de ta valeur et convaincue de tes capacités.  Il s’agit de ta vie et personne ne peut mieux croire en toi que toi-même. Nous vivons actuellement une grande période d’incertitudes, les codes changent, les règles changent, le monde change. Il y a de moins en moins de conviction et d’espoir. Croire profondément en toi, doit être sur ta liste de priorités. Crois en l’Univers, à la force de la nature. Et si tu es pieuse, continues de croire et de puiser aussi ta force auprès de Dieu car IL ne te trahira jamais.

3points

Décide que ta vie t’appartient. En cherchant les clés de ton propre bonheur et en étant heureuse, tu impactes positivement ce monde et l’aide à changer. Apporte au monde ce que tu veux y voir et écris le bonheur jour après jour…

“Il est temps d’être heureuse !”

film

6 films puissants pour enseigner à ton enfant comment surmonter le racisme

Le racisme est le fléau qui nous empêche d’avoir une meilleure compréhension de l’autre et de vivre dans un monde sans haine et souffrance. Malheureusement, la violence de propos ou d’attitude, liée à la xénophobie, peut toucher chaque personne notamment ton enfant. Il est donc nécessaire de lui en parler ouvertement, surtout à notre époque. Les questions raciales ont fait l’objet de beaucoup de films ; aujourd’hui, Femme d’Influence t’en propose 6 qui peuvent t’aider à enseigner à ton enfant comment surmonter le racisme.

3points1

1. Belle

Basé sur une histoire vraie, Belle retrace l’histoire de Dido Elizebeth Belle (Gugu Mbatha-Raw). C’est une jeune métisse, issue d’une relation illégitime entre une esclave noire et un amiral de la Royal Navy. Elevée par son aristocrate grand-oncle Lord Mansfield et sa femme, sa famille offre certains privilèges ; sauf que sa couleur de peau l’empêche de participer pleinement aux traditions de son statut social. Se sentant mise de côté, elle se demande si elle trouvera un jour l’amour. Ensuite, Belle tombe amoureuse d’un jeune homme qui souhaite voir du changement dans cette société ségrégationniste. C’est donc avec son aide que Belle façonne le rôle de Lord Mansfield comme Lord Chief Justice afin de mettre fin à l’esclavage en Angleterre. Ce film pointe du doigt minutieusement le racisme à travers une romance et l’esclavage. Plus le film avance, plus on s’instruit sur la mentalité de cette époque.

2. Invictus

Ce film commence lors de l’élection en 1994 de Nelson Mandela (Morgan Freeman) en tant que Président de l’Afrique du Sud ; ce qui marque également la fin de l’Apartheid. Toutefois, la nation arc-en-ciel demeure imprégnée par les inégalités et les rancoeurs, notamment au niveau économique et social. Au vu de ces conflits, Nelson Mandela utilise le Rugby afin d’unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté. Alors, il soutient inconditionnellement l’équipe de rugby nationale, menée par François Pienaar (Matt Damon) qui va disputer la Coupe du monde organisée par les Sud-Africains. Il n’hésite pas à s’opposer à sa propre communauté, qui voit dans les rugbymen les restes d’une époque détestée… Grâce à ce film, ton enfant aura connaissance de cette politique dite de « développement séparé » qui a fait naître des inégalités raciales et ethniques, mais qu’il est possible de surmonter ces conflits lorsqu’un pays est uni et se bat pour la même but.

3. Remember the Titans

En 1971, les portes des écoles réservées aux Blancs sont enfin ouvertes aux Noirs. Ce qui instaure un climat instable où malheureusement tout peut basculer à tout moment. En Virginie, le football américain n’est pas juste un sport mais c’est un mode de vie, véritable institution respectée et vénérée de tous. Au lycée TC Williams, Herman Boone (Denzel Washington), entraîneur Noir, est nommé coach principal de l’équipe des Titans ; il devient également le supérieur de Bill Yoast (Wood Harris) un Blanc, entraîneur suppléant. Ce changement n’enchante pas la population locale ; ce qui ne décourage pas pour autant le coach Boone puisqu’il organise un stage avec l’équipe. Malgré tout ce qui les oppose, Boone et Yoast partagent les mêmes valeurs et décident de travailler ensemble afin de transformer un groupe de jeunes haineux et divisés par la ségrégation. Au départ les joueurs blancs ne se mêlent pas aux joueurs noirs. Mais la dureté quasi militaire des entraînements soude le groupe. Au retour de ces quelques jours en autarcie, même les joueurs les plus ségrégationnistes semblent avoir changé d’état d’esprit. En définitive, malgré la différence de couleur ou de culture, nous pouvons tous partager les mêmes valeurs. Le racisme est un frein à la découverte de l’autre. C’est en s’unissant qu’on devient plus fort.

4. Glory The Road

Don Haskins (Josh Lucas) est nommé entraîneur de l’équipe de basketball de l’université de Texas Western. Toutefois, il est confronté à plusieurs problèmes. D’une part, l’université possède peu de moyens pour financer le programme de basketball ; d’autre part, il ne peut pas recruter de bons joueurs blancs dans l’équipe. Déterminé à gagner à tout prix, il part à la recherche des meilleurs joueurs afro-américains du pays. Malgré les tensions raciales qui déchirent les États-Unis à cette époque, en 1966 il dirige la première équipe de basketball composée entièrement de jeunes Noirs. Coach Haskins ne prête pas attention à la couleur quand il évalue les compétences de tous ses joueurs. Avec courage et détermination, l’entraîneur Haskins est sur le point de changer l’histoire du basket-ball ; lorsque son équipe outsider bat en finale du championnat l’équipe uniformément blanche des Wildcats de l’université du Kentucky. Ce film tiré d’une histoire vraie montre qu’à cette époque le racisme ne permettait pas aux Noirs de participer à des championnats nationaux. Cet homme a décidé de choisir ses joueurs en fonction de leurs compétences et non leur couleur de peau ; ce qui a contribué aux changements des mentalités.

5. 42, une légende américaine

Le film raconte l’histoire de Jackie Robinson (Chadwick Boseman) qui intègre la célèbre équipe des Dodgers de Brooklyn. Il devient ainsi le premier joueur afro-américain à briser la barrière de la couleur dans le baseball et ce grâce à Branch Rickey (Harrison Ford). L’histoire se concentre principalement sur la saison 1947 des Brooklyn Dodgers qui souligne ses batailles avec le racisme. Au fur et à mesure des années, Jackie devient un leader des droits civiques pour la communauté noire en exprimant franchement sa pensée auprès du président. Puis il affirme ne pas être d’accord avec le slogan « Ayez patience » que le président met en avant. Sauf que les Afro-américains ont assez patienté. C’est par le biais du sport qu’il a réussi à imposer sa place et ses opinions malgré les conflits raciaux. Ensuite, il a utilisé cette chance afin de soutenir sa communauté pour enfin avoir les mêmes droits que les blancs. Certes le sport était sa passion mais c’était également l’occasion de changer les mentalités.

6. Selma

selma_grd_cadre

Ce film relate l’histoire de Dr. Martin Luther King Jr (David Oyetokunbo Oyelowo) et de son célèbre combat mené afin de permettre aux Noirs d’obtenir le droit de vote. C’est là que s’entame une dangereuse et terrifiante campagne dont le but ultime a été la marche épique de Selma à Montgomery, en Alabama. C’est à l’issue de cette marche que le président américain Lyndon B. Johnson signe la loi sur le droit de vote en 1965. À travers ce film, tu peux profiter de cette occasion pour faire part à ton enfant des différents combats que cet homme a accompli comme le boycott des bus lié à l’arrestation de Rosa Parks ou le fameux “I have a dream”. Au vu des récents événements, un enfant a besoin d’un tel modèle car il a réussi à changer les mentalités de façon calme et réfléchie.

3points1-300x67 (1)

Quelle que soit l’intention, ces films sont des rappels importants des forces et faiblesses de notre société. Ceci permet de voir le monde tel qu’il est, vaste et fourmillant de cultures, mais aussi d’en constater la bétise et l’étroitesse d’esprit. Par le biais de ces films, tu peux voir que le racisme existe depuis bien trop longtemps. C’est donc en invitant ton enfant à les visionner qu’il comprendra qu’il peut lutter contre ce fléau grâce une attitude pacifique, à de la persévérance et surtout grâce au savoir.

bill-gates-success

Les 10 règles du succès selon Bill Gates

Désigné par Forbes comme étant l’homme le plus riche du monde en 2016, Bill Gates a su mener sa barque et devenir le géant entrepreneur américain que l’on connait. Dans cet article, on vous révèle les 10 règles du succès selon Bill Gates, des conseils à ne pas prendre à la légère.

3points1-300x67 (1)

bill-gates-energy

1. AVOIR DE L’ÉNERGIE

La création d’entreprise demande beaucoup d’énergie, il est important que vous ne soyez pas esclave de vos peurs et de vos doutes pour obtenir le succès. En plus de pouvoir gérer vos appréhensions, il faudra que vous surmontiez les challenges que votre entreprise va vous présenter.

2. SORTIR DU CADRE

Pour Bill Gates, suivre l’esprit d’entreprise plutôt qu’un esprit scolaire c’est avoir une “mauvaise” influence à l’image de la société qui impose sans cesse des cadres. Et sortir du cadre c’est tenter la réussite. Lorsqu’il a quitté Harvard pour fonder Microsoft, il était persuadé qu’il en apprendrait plus grâce à l’expérience. À la vue de son succès, on ne peut que lui donner raison.

3. TRAVAILLER DUR

Être milliardaire ne signifie pas se reposer sur ses lauriers, Bill Gates l’a bien compris. Il travaille dur et ne prend que 2 semaines de vacances par an qu’il utilise pour penser à l’avenir de son entreprise. Cette dernière représente une part importante dans sa vie dont il prend extrêmement soin.

4. FORGER L’AVENIR

Bill Gates a été la source d’une révolution grâce à la création de logiciel tel que Microsoft Word qui est aujourd’hui incontournable au sein des entreprises. Grâce à cela, il a posé son empreinte dans le présent ainsi que pour les générations futures.

5. PROFITER DE CE QUE VOUS FAITES

Il est bien de travailler et de se donner à 300 % dans ce que vous faites. Même si Bill Gates a compris que seul le travail paye, il a aussi compris qu’il doit aussi savoir profiter de sa propre réussite. Il est reconnaissant de travailler avec des personnes intelligentes qui résolvent des problèmes dans son entreprise car ils les considèrent comme une source de perfectionnement et peut se reposer sur eux.

6. JOUER AU BRIDGE

Selon Bill Gates, savoir jouer au Bridge – jeu de cartes- est un signe que vous êtes capable de faire beaucoup de choses et que vous pouvez être un bon élément dans son équipe. Qui sait ? Peut-être que ce sera un nouveau critère de recrutement.

7. DEMANDER DES CONSEILS

Savoir demander conseil est une force, même si beaucoup perçoivent cette action comme un manque d’efficacité. Il faut savoir prendre du recul sur les situations et il n’y a pas mieux qu’un regard extérieur pour cela. Bill Gates prend donc conseil auprès de son épouse Mélinda lorsque certaines situations semblent compliquées. Qu’il s’agisse d’un membre de votre famille ou d’un ami, demander un avis ne peut être que bénéfique pour vous.

8. ÊTRE ENTOURÉ DE BONNES PERSONNES

Avoir des personnes sur qui l’on peut compter, se reposer et en qui l’on peut avoir confiance est important. Vous ne pourrez pas faire tout le travail par vous-même car vous aurez besoin de soutien à un moment ou un autre. Sachez vous entourer de personnes qui vont partager votre vision, vos idées tout en vous en apportant de nouvelles idées ou en améliorant les vôtres.

9. ARRÊTER DE REMETTRE À DEMAIN DE CE QUI PEUT ÊTRE FAIT AUJOURD’HUI

Repousser vos actions au lendemain est une mauvaise habitude qui peut vous empêcher d’être productif. Bill Gates avait cette mauvaise manie lorsqu’il étudiait à Harvard. Il a compris plus tard que cela le desservait et qu’il devait changer. Il s’est ainsi améliorer pour que ce soit plus profitable pour lui, sa famille et son entreprise.

10. AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR

Vous ne pouvez pas passer votre vie à être tendue ou stressée peu importe vos responsabilités. Il faut apprendre à se détendre, se relaxer. Bill Gates profite de la musique, essaie de sensibiliser de manière décalée… Tout cela pour montrer qu’il n’est pas uniquement un chef d’entreprise mais une personne qui connaît la valeur du rire. Effectivement, rire peut ôter votre stress, vous apaiser. Ne vous privez pas de ces moments à cause de vos responsabilités.

3points1-300x67 (1)

Vous les attendiez, vous connaissez maintenant les 10 règles du succès de Bill Gates. Un homme qui a forcément impacté votre vie par le biais de son travail, notamment Microsoft. Son parcours atypique fait de lui une personnalité à suivre dont on peut s’inspirer.

ctcy29-xgaawe6h

Noor Tagouri : Pourquoi j’ai décidé de poser dans Playboy

noor-tagouri-playboy

À 22 ans, Noor Tagouri a déjà mené de beaux combats. Après Mnar Muhawesh en 2009, Noor est la première journaliste américaine à porter le hijab à l’antenne. En 2015, sa participation au webdocumentaire « Who Am I » diffusé sur Oprah Winfrey Network, lui a permis de faire bouger les lignes et faire davantage entendre sa voix. Son ambition ? Devenir la première femme voilée à présenter le JT d’une chaîne généraliste aux USA et changer la perception des femmes musulmanes dans le monde.

Le 22 septembre dernier, elle a à la fois choqué et suscité l’admiration de milliers de personnes en posant pour Playboy avec son hijab. A l’origine de ce shooting improbable, une forte envie, à la fois de la part de Noor et du célèbre magazine américain, de bousculer les codes. En effet, depuis mars dernier, Playboy, connu pour ses playmates et son contenu érotique, a pris un virage à 180°C en décidant de ne plus promouvoir la femme-objet, mais la femme moderne et indépendante qui n’a pas besoin du regard des hommes pour exister. Dans un billet publié sur son site, Noor Tagouri explique les raisons de ce choix.

3points1-300x67

« J’aurai beaucoup aimé que le monde voit les choses d’un point de vue différent, ce n’est pas le cas et malheureusement, le silence amène un plus grand problème dans lequel de toute évidence la vérité n’a pas sa place. Du coup, me voici, écrivant pour répondre à la « controverse » qu’apparemment j’ai créée, mais surtout pour remercier ceux d’entre vous qui sont restés respectueux de mon choix, que vous soyez d’accord avec ma décision ou non.

Il y a quelques mois, j’ai été contactée par Playboy. Le magazine mettait à l’honneur 7 personnes du monde de la culture qui ne suivent pas les règles, qui changent la façon dont les gens pensent, s’habillent et plus , et j’en faisais partie. Je sais, le nom du magazine seul est suffisant pour laisser bouche bée n’importe quelle personne à l’idée d’y voir une femme musulmane portant le hijab. J’avoue que lorsque j’ai été approchée par Playboy, j’étais mal à l’aise et je ne savais pas trop si je devais faire cette interview. Je savais que le magazine avait remanié son look et supprimé la nudité. C’était super, mais pas suffisant. Ce n’était pas une décision que je pouvais prendre à la légère. J’ai passé du temps à en parler à ma famille et mes mentors, à prier à ce sujet, et j’ai posé une tonne de questions aux rédacteurs. Pendant que je faisais mes recherches, j’ai appris que Playboy s’était engagé à faire de la justice sociale et le progrès culturel une priorité. Ça sonne peut-être faux ou ça vous met mal à l’aise d’associer cette publication à la justice sociale et au progrès culturel, mais j’ai la même démarche en fait. J’abats les barrières, je sors de ma zone de confort et met les gens mal à l’aise par la même occasion. Cette « rébellion » personnelle est une forme d’honnêteté, il s’agit d’être la version de vous-même la plus authentique possible et pour moi de vivre à la hauteur de la signification de mon prénom, Noor (« Lumière » en arabe).

On nous apprend que nos prophètes bien-aimés sont venus en aide à ceux qui étaient brisés, qui luttaient, qui étaient entourés par les ténèbres. Ils n’ont jamais pensé que leurs messages étaient trop bien pour qui que ce soit et nous ne devrions pas penser comme ça non plus. Nous vivons dans une société en lutte avec elle-même qui a désespérément besoin de voir notre lumière, une société qui a besoin d’entendre notre voix.

Alors je l’ai fait. J’ai fait cette interview, à mes propres conditions. J’ai porté ce que je voulais, j’ai représenté les idées auxquelles je crois et j’ai été moi-même, sans remords. Je peux dire avec fierté que je n’ai aucun regret. Une Américaine de 22 ans d’origine libyenne, musulmane, habillée de la tête aux pieds, a utilisé un magazine emblématique pour diffuser un message positif et nécessaire. J’ai fait ce que beaucoup de femmes portant un message d’espérance et inspirant n’auraient pas osé faire, parce que le succès d’une femme est souvent basé sur le domaine dans lequel la société juge qu’il est convenable pour nous de réussir.

Je n’ai pas accepté cette interview pour ceux qui perpétuent la notion selon laquelle les attaques sur une femme, sa personne, ses mœurs et croyances religieuses sont justifiées, dès lors qu’elle ne fait pas les choses comme eux auraient aimé qu’elle les fasse. Cette surveillance à la loupe et cette agression auxquelles les femmes sont sujettes de manière systématique est non seulement toxique mais fait également du tort à nos communautés. Il faut que cela cesse.

Je l’ai fait pour les musulmans, pour les femmes et pour tous ceux qui ne sont pas représentés dans les médias mainstream aujourd’hui. Je l’ai fait pour les jeunes femmes, où qu’elles soient, qui sont en lutte avec leur identité et qui se sentent incomprises. Je l’ai fait pour les 10 000 personnes avant moi qui ont été agressées en privé ou publiquement humiliées parce qu’elles ne correspondaient pas aux standards voulus par la société en matière de représentation féminine. Je l’ai fait pour que les 10 000 personnes qui viendront après moi reprennent possession de leur pouvoir et abattent les barrières et brisent les plafonds de verre. Je l’ai fait pour TOI, la personne qui a lu l’interview et qui l’a trouvée inspirante, pour celle qui s’est trouvée perdue, pour celle qui a été déçue et pour celle qui n’a pas trop su quoi en penser. Je l’ai fait pour démontrer qu’il n’y a rien de plus puissant qu’une femme qui reste elle-même, sans regrets, et qui prend position fermement pour ce en quoi elle croit, peu importe qui l’écoute. »

160928102724-01-noor-tagouri-playboy-super-alt-11

3points1-300x67

Qu’on soit d’accord ou non avec le choix de Noor Tagouri, son acte est celui d’une femme libre, ambitieuse, qui a défini ses objectifs et qui entend les concrétiser. Sans surprise, à l’exception de quelques médias religieux, la presse internationale a plutôt salué sa capacité à bouger les lignes. C’est donc un pari réussi pour elle. A seulement 22 ans, elle fait preuve d’une force de caractère à l’heure où l’islamophobie semble être la norme si l’on en croît une certaine presse. On se souvient de la polémique autour du burkini qui a fait rage en France cet été. Ce débat sans fondement avait mis en lumière combien la société française perçoit négativement les femmes musulmanes, les femmes musulmanes voilées et plus largement les femmes dans leur ensemble. Heureusement, de certains journalistes à des humoristes, en passant par des blogueurs, des voix s’étaient élevées pour remettre les choses dans leur contexte et célébrer la femme musulmane, et la femme en général, dans toute sa diversité.

Aux Etats-Unis, d’autres femmes, dans leurs domaines respectifs, telles que Ibtihaj Muhammad, première femme sportive américaine à concourir voilée aux J.O., se battent pour accéder à cette pleine liberté. Noor Tagouri ajoute une autre pierre à l’édifice. Comme elle l’explique, elle a pris le pouvoir le temps d’une interview en détournant un magazine anciennement dédié à la femme-objet pour en faire un magazine dédié à la femme libre.

bodygoal

32 fois où Serena Williams a représenté notre #BODYGOAL !

 

capture-decran-2016-10-16-a-23-20-28

[tps_header]

Je sais que je suis très critiqué pour mon physique, et ça a été dur d’aimer mon corps. Mais maintenant, mes formes font parties de moi et je suis heureuse comme ça.

Tu ne crois pas si bien dire Serena ! Le nombre d’insultes et de moqueries que cette femme a pu recevoir dépasse l’entendement. Des critiques venant de personnes qui n’ont certainement pas l’habitude de voir des femmes différentes, musclées et fortes, et qui s’assument telles qu’elles sont. Il n’y a pas qu’un type de femmes… Il y a des types de femmes ! Toutes aussi belles les unes que les autres. Et Serena Williams est le prototype même de nos objectifs fitness – des formes sublimes et bien placées ! Petit récap’ des photos qui nous ont toutes fait tourner la tête…

[/tps_header]