Oprah's The Life You Want Weekend

Iyanla Vanzant Nous Explique Pourquoi Est-ce Aussi Dur de Croire en Soi et Comment y Arriver

Auteure accomplie, avocate, conférencière, coach et animatrice de télévision, Iyanla Vanzant donne aujourd’hui l’impression qu’aucune montagne ne pourrait lui résister. Mais avant de pouvoir transmettre cette force, elle a connu beaucoup d’épreuves et de souffrances. Dans son livre, ‘Confiance : Maîtriser les 4 convictions essentielles‘ [Trust, Mastering the 4 Essential Trusts], elle nous livre un témoignage poignant et nous révèle le moment où son changement de pensée a bouleversé sa vie. Elle y décrit les récompenses spéciales qui suivent la maîtrise de ces 4 convictions essentielles : confiance en Dieu, confiance en soi, confiance en les autres, et confiance en la vie. Et elle nous met au défi de voir comment chacun d’entre eux est en réalité profondément interconnecté.

“La confiance est un état d’esprit et un mode de vie.” – Iyanla Vanzant

3points1

Sur la vie qui vole en éclat, lorsque tout s’écroule…

o-OWN-SUPER-SOUL-SUNDAY-IYANLA-VANZANT-facebook

Suite à la mort de ma fille Gemmia, s’en sont suivi 6 mois de dépression, un divorce et 2 ans de chômage. Même mon comptable avec qui je collaborais depuis longtemps me conseilla de déposer le bilan, car malgré le fait que je n’avais pas de découvert, j’avais un prêt en cours et d’autres charges qui selon lui me demanderaient toute une vie à rembourser. Certaines dettes pouvant être annulées par le dépôt de bilan, il m’offrait ainsi la possibilité de tout recommencer à zéro…

Après beaucoup de prières, de larmes et d’interminables conversations avec des experts financiers, j’ai finalement reconnu que le dépôt de bilan était mon seul espoir de pouvoir reconstruire ma vie. Je me suis sentie vaincue, honteuse des conséquences de mes actes même si je n’avais pas toutes les clés à l’époque. Je me sentais paralysée et coupable de ce que je m’apprêtais à faire même si le seul but était d’effacer mes dettes que j’avais accumulées dans la poursuite de mes rêves et objectifs.

032816-shows-BGR-performers-black-girls-rock-presenter-line-up-Iyanla-Vanzant

Dans le cadre de la procédure de faillite, un huissier devait se rendre à mon domicile afin d’évaluer la valeur de mes biens. Je pensais que regarder cet étranger creuser mon trou dans ma propre maison serait la pire étape que j’aurai à surmonter dans cette procédure, mais je m’étais trompée. Ce qui allait suivre allait littéralement me mettre à genoux.

L’huissier de justice était un homme très affable qui est arrivé accompagné d’un agent immobilier et d’une greffière désignée par le tribunal. Son travail consistait à photographier et à évaluer tous mes biens: les porcelaines, couverts en argent, diamants, fourrures, pièces d’art, les automobiles et les vêtements de marque. Mon seul bien précieux était un cadeau de mariage, et je ne savais pas quelle était sa valeur ni qui l’avait fait. Je ne possédais pas de pièces en argent, de diamants ou de fourrures, et je conduisais une Honda. Des artistes afro-américains très réputés, que l’huissier ne connaissait absolument pas, avaient créé l’œuvre d’art que je possédais. L’article le plus cher dans mon placard était une paire de chaussures Yves Saint Laurent vieille de cinq ans que j’avais portée à plusieurs reprises. Il a estimé qu’elles valaient environ 50$. Je ne suis pas propriétaire d’un bateau, et je n’ai aucune propriété de vacances.

La seule chose que je possédais qui avait de la valeur à ce moment-là était ma maison,  l’agent immobilier, l’huissier et la greffière s’accordaient tous à dire qu’elle était “belle”, juste avant de m’informer qu’il me faudrait la vendre pour pallier à mes dettes et de me demander de la quitter dans les 30 jours. Lorsque je leur ai expliqué que je n’avais nulle part où aller, ils m’ont fait savoir que ma porte serait cadenassée et que l’agent immobilier me préviendra une heure avant son arrivée lorsqu’il souhaitera faire visiter “ma” maison à des potentiels acheteurs.

Durant cette période, chaque fois que je tentais de participer à quelque chose de bon pour moi, comme un projet qui me semblait intéressant, quelque chose en moi se réveillait et sabotait mes efforts et mon énergie. Cela pouvait se traduire par une mauvaise attitude qui me poussait à abandonner mon travail ou bien mon mauvais comportement. J’étais toujours en retard, mes contributions étaient toujours incomplètes, et j’insistais toujours pour avoir le dernier mot ce qui était inapproprié ou inutile. En fin de compte, je me sentais victimisée, en colère, car toujours bien-pensante. Je continuais à faire de mauvais choix ce qui a finalement renforcé ma croyance cachée que je n’étais pas digne de confiance et que je ne pouvais – en aucun cas – avoir confiance en moi-même ou en mes pensées et sentiments.

Sur la façon de trouver la paix au milieu des débris de sa vie et à travers la souffrance…

o-IYANLA-VANZANT-LIFECLASS-OWN-facebook

Une autre difficulté pour moi était que je ne m’étais pas encore permis de me connaître, de reconnaître ou d’accepter la vérité complète et radicale de mes sentiments. Mais ce jour où je suis restée debout dans ma chambre à observer l’huissier compter mes bijoux m’a permis de réaliser la vérité, MA réalité : Ma maison n’était pas, et n’a jamais été, un endroit heureux pour moi. Lorsque j’étais enfant, j’avais honte dans ma maison, on m’obligeait à me sentir coupable dans ma maison, j’ai été abusée et violée dans cette maison avant d’être finalement placée et prise en charge par certaines “grandes personnes” qui m’ont toujours rappelée que je n’avais pas de foyer.

À l’âge adulte, je travaillais avec acharnement pour acheter et entretenir une maison en étant persuadée que cela ferait mon bonheur, tout cela pour rentrer chez moi et voir un mari qui m’avait précisément fait comprendre qu’il ne m’aimait pas. À force d’écouter ses jugements et son mécontentement et de ressentir ma propre peur, j’ai perdu ma voix , ma personnalité et le but de ma vie.

La vérité est qu’une partie de moi , la partie “petite fille blessée”, essayait toujours de prouver à ma grand-mère que je pourrais être cette femme qu’elle me disait que je ne serais jamais. J’en avais même oublié la promesse que je m’étais faite à moi même durant mon enfance de posséder un jour ma propre maison. J’avais oublié de m’auto-féliciter d’avoir tenu cette promesse. Au lieu de cela, j’utilisais mon énergie et mon argent à essayer de prouver quelque chose à quelqu’un d’autre.

iyanla_fade

Sur le chemin de la confiance en soi, essayer de prouver quelque chose ne marche jamais. Soit vous savez, croyez et avez suffisamment confiance en vous pour accomplir une chose et vous le faites, soit vous êtes sûre de ne pas y arriver et vous vous forcez à travailler pour y arriver, et sabotez votre résultat. Je n’avais aucune raison de tenir à cette maison parce que son acquisition n’avait pas été le fruit d’une action qui pouvait m’inspirer auto-satisfaction, respect et amour envers moi-même. C’était le fruit d’un arbre empoisonné. Un acte de rébellion et un défi pour prouver que toutes les paroles que l’on m’avait dites durant mon enfance étaient fausses.

Il est important de faire confiance aux signes que la vie vous communique. Si vous ne pouvez pas nommer ce que vous ressentez, vous allez passer beaucoup de temps à courir après des choses qui ne répondront pas à vos besoins. C’est comme cela que la confiance en soi se compose.

Vous êtes enfermée dans la réflexion de ce que vous devriez ressentir au lieu de reconnaitre ce que vous ressentez réellement.  Vous vous retrouvez avec des besoins qui ne disparaissent pas et que vous êtes incapable de combler. Cela vous amène à croire que vous n’êtes pas en sécurité dans le monde, que vous faites de mauvais choix, que vous ne pouvez pas avoir ce que vous désirez et que vos efforts ne seront jamais assez bons.

Pour guérir cet aspect de notre identité et apprendre à nous faire confiance à nouveau , nous devons reconnaître que nous sommes en colère, tristes et blessés, même si nous ne comprenons pas pourquoi. Reconstruire cet enfant intérieur et rétablir notre confiance en nous-mêmes signifie aussi apprendre à aimer, soigner et s’enrichir moralement comme quand nous étions enfants . Comme réapprendre à guérir et renouer avec l’innocence et la nature confiante de ce soi authentique. Apprendre à faire confiance aux autres devient un acte conscient en réponse à l’expérience. La confiance en soi n’est pas un talent spécial ou un cadeau. Elle est une compétence que nous apprenons et réapprenons. Elle est une pratique que nous devons décider de mettre en place. Chaque jour.


ACHETER CE LIVRE ICI

trust

irvin-randle-suit

Irvin Randle : Ses 10 conseils à la jeunesse afro

Après avoir fait le buzz sur la toile grâce à son style et à son charisme débordant, Irvin Randle se sert de sa nouvelle notoriété à bon escient et livre un message aux jeunes Afro afin de les encourager à réussir et à faire les bons choix. Voici son message et les 10 conseils qu’il prodigue.

3points1 (1)

13690900_1203514879688286_9039941464257168853_o

J’ai un message pour vous mes jeunes Afro-Américains, si vous voulez vous en sortir et ne pas avoir d’ennuis. Je sais qu’avoir du succès ne nous empêchera pas de nous faire tuer , mais la plupart du temps , cela nous éloigne des ennuis.

1.

Allez à l’école.

2.

Éduquez-vous autant que vous le pouvez.

3.

Arrêtez de porter des pantalons qui tombent en dessous des fesses, cela donne une mauvaise image de vous.

4.

Arrêtez de sortir à moitié nus, faites tout pour obtenir un diplôme à la place.

5.

Arrêtez de vous surnommer ‘Bitch’, surnommez-vous ‘lady’ c’est beaucoup mieux.

6.

Respectez vos aînés.

7.

Arrêtez de rejoindre les gangs.

8.

Jeunes hommes, prenez soin de vos enfants. Soyez présents dans leurs vies.

9.

Respectez les règles, Respectez la loi.

10.

Soyez un exemple pour notre société.

Les pétitions ne nous aideront pas, nous devons nous entraider et nous soutenir mutuellement.

Avec Amour,

Irvin Randle

13710438_1202743923098715_2058082205303598146_o

anivia-injection-fesse

(Vidéo) Anivia Cruz – Son horrible vie après s’être fait des injections dans les fesses

Le silicone qu’ils m’ont injecté a migré dans toutes les parties de mon corps. Mes nerfs sont abîmés à cause de ça.

Pour devenir un mannequin grande taille, Anivia n’a pas hésité à se diriger vers le marché noir pour se faire des injections, afin d’avoir un plus gros derrière. Aujourd’hui, elle vit un cauchemar et va presque en mourir. Regardez en exclusivité la triste histoire de Anivia Cruz, ex-mannequin.

traductrice-fi

 

viola-davis-emmy-win-reaction-variety2

De la pauvreté à la gloire : L’histoire inspirante de VIOLA DAVIS

À 50 ans, Viola Davis rayonne. L’actrice, qui a de nombreux films à son actif dont « La Couleur des Sentiments » et le plus récent « Suicide Squad », est surtout connue pour son rôle d’Annelise Keating dans « How To Get Away With Murder ». En 2015, elle est sacrée « Meilleure Actrice » lors des Emmy Awards pour son interprétation de l’avocate et a été nominée 2 fois aux Oscars. Mais le succès et l’argent n’ont pas toujours été au rendez-vous pour elle… Voici 3 choses que tu ne sais (peut-être) pas sur Viola Davis.

3points-300x67

1. Elle vient d’un milieu très pauvre

« Nous n’avions même pas de quoi manger. »

C’est en ces termes que Viola Davis décrit une période de son enfance. En plus de la faim, Viola Davis devait vivre dans un espace infesté de rats ! Ces moments durs ont provoqué en elle une panique : « J’avais tellement faim et tellement honte, je ne pouvais pas puiser dans mon potentiel. Il était impossible pour moi de me concentrer sur le simple fait d’être moi-même. »

Parce que Viola Davis sait ce que c’est d’être confrontée à la faim, elle travaille avec une association luttant contre la faim aux Etats-Unis. Grâce à l’actrice, ils ont pu récolter 4 millions d’euros. “[Les Etats-Unis], c’est le pays le plus riche du monde. Il n’y a pas de raison que les enfants doivent aller à l’école le ventre vide. Tout le monde devrait avoir de quoi manger. C’est normal. »

En plus des problèmes d’argent qui touchent les foyers démunis, la famille de Viola Davis doit faire face au racisme institutionnalisé qui est en place aux Etats-Unis dans les années 1960.

2. Elle a connu la fin de la ségrégation aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, de la fin des années 1890 à 1964, c’est la ségrégation, empêchant les Noirs de se mélanger aux Blancs dans les lieux publics notamment et en les privant des mêmes droits que les blancs. Née en 1965, la famille de Viola Davis a vécu cette période, notamment ses parents. Aujourd’hui, elle s’exprime dès qu’elle le peut sur les questions de race aux Etats-Unis, encourageant les autorités à considérer ces problèmes :

Nous avons un passé violent. La ségrégation n’existe plus (…). Mais il reste, chez certains, un état d’esprit et cela est très difficile à évaluer. Il est temps de prendre la parole, de nommer publiquement le problème, sans trop intellectualiser.”

Sa famille et elle-même victimes d’un système ségrégationniste, Viola Davis va réaliser un tour de force : être reconnue pour son travail dans un monde plutôt fermé.

3. Elle a marqué l’Histoire en remportant un Emmy Award

Comme je te le disais en début d’article, Viola Davis incarne Annalise Keating dans « How To Get Away With Murder ». Son interprétation est tellement saisissante qu’en 2015, elle est sacrée Meilleure Actrice lors de la cérémonie des Emmy Awards et devient par la même occasion, la première femme noire à remporter ce prix.

Pour son discours de victoire, elle en a profité pour rappeler combien Hollywood peut être frileux à l’idée d’écrire de beaux rôles pour les noirs :

« La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n’importe qui d’autre ce sont les opportunités (…) On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n’existent tout simplement pas »

3points-300x67

En véritable #Femmedinfluence, Viola Davis, femme généreuse et engagée, a surmonté les obstacles sur sa route pour marquer l’Histoire et venir en aide à des personnes fragilisées.

crochet-braids-mambo

3 étapes pour faire ses CROCHET BRAIDS toute seule !

Les crochet braids sont des coiffures protectrices qui permettent de changer de look autant qu’on le désire rapidement.  Aujourd’hui, le crochet braids se décline à volonté : tu peux faire du bouclé, du Afro, du lisse ou encore des twists ou des box braids. Si tu aimes le changement, suis les 3 étapes ci-dessous pour faire ton crochet braids qui déchire, toute seule !

 

3points-300x67

1. La préparation

crochet

Avant tout, il faut que tu réunisses plusieurs accessoires:

  • Un crochet,
  • 4 à 5 paquets de mèches (comme des Afro Kinky Bulk ou des Jerry Curls…). Si tu veux faire des box braid ou des twists, il te faudra 6 à 8 paquets,
  • De la pommade ou crème pour hydrater tes cheveux,
  • Un peigne à grosse dents pour démêler tes cheveux et tracer les sections pour les tresses collées,
  • Du fil et une grosse aiguille pour tout fixer.

Une fois que tu as tout ça en ta possession, le show peut commencer ! C’est parti pour le crochet braids.

 

2. Les tresses “collées”

tresses collées crochet braids

Tout d’abord, commence par mettre une noisette de pommade ou de crème dans tes cheveux. Pense à tout répartir de manière uniforme. Ensuite démêle tes cheveux délicatement.

Une fois cette étape passée, sépare tes cheveux en plusieurs sections pour créer tes tresses. Il ne reste plus qu’à faire tes tresses collées en fonction de tes sections. Tu peux t’inspirer de la photo. Pour donner un look plus naturel à ta coiffure en laissant tes cheveux de devant “dehors”, mais ce n’est pas obligatoire.

Fixe les nattes à l’aide de l’aiguille et du fil. Plus rien ne doit bouger.

3. La pose

installation crochet braids 1

Une fois que plus rien ne bouge, tu peux commencer à poser les mèches. Pour cela, passe le crochet sous la tresse pour que la partie métallique se retrouve de l’autre côté.

installation crochet braids 2

Ouvre le crochet et glisse une mèche de cheveux dedans. Maintenant, tu peux faire glisser le crochet pour faire passer la mèche de l’autre côté. Ne la fais pas sortir complètement, il faut que tu obtiennes une boucle.

installation crochet braids 3

Une fois que t’as ta boucle, insère le bas de la mèche dans son propre nœud afin de la resserrer autour de la tresse collée. Fais la même chose sur toute ta tête. Veille juste à laisser assez d’espace entre chaque mèche pour ne pas créer un effet “paquet”.

3points-300x67

installation crochet braids 4

Une fois que tu as fini de fixer tous les crochet braids, tu vas pouvoir te coiffer comme tu veux. L’avantage cette fois-ci, c’est que tes cheveux sont protégés grâce aux tresses collées. Petit bonus : si tu veux plus de précisions sur cette technique, tu peux regarder le tutoriel ci-dessous :

Courage !