complexe-femme

5 étapes pour (enfin) dire adieu à ses complexes !

Le complexe est un sentiment d’infériorité qui génère conduite timide, inhibée et naît d’un manque d’estime et de confiance en soi.

Psychologiquement parlant, il se traduit par une focalisation sur un défaut. De ce fait, la personne complexée a une image déformée d’elle-même. Ce complexe peut aussi être un sentiment d’infériorité. Il existe alors 3 types de complexes : les complexes physiques – qui touchent davantage les femmes que les hommes, puisqu’elles sont celles qui subissent le plus de pression en ce qui concerne leur apparence – les complexes psychiques : timidité, colère etc, et enfin les complexes qui relèveront du domaine sociétal, c’est à dire l’argent, les origines, les religions etc… Et quels qu’ils soient, tout ce que l’on se demande, c’est comment gérer ses complexes au quotidien. Voici alors 5 clés pour sortir de ses complexes.

3points-300x67

1. En parler

complexe-4

Le complexe engendre un sentiment de honte. Quelque soit sa nature et son origine, nous ne le dévoilons pas. On le camoufle, on le cache au lieu de se confier et se confronter à la réalité.

En parler est la première étape pour arrêter d’alimenter vos complexes. Il vous faut une oreille qui vous écoutera sans vous juger ou vous faire un quelconque commentaire désobligeant. De ce fait, cette personne ne se trouve pas forcément au sein de votre entourage. Cette écoute et l’authenticité à l’oeuvre dans les thérapies de groupes sont aussi particulièrement conseillées. Et de cette manière, vous pourrez enfin mettre un mot dessus, et surtout en comprendre enfin la cause.

Parce que oui, vous ne complexez pas pour de bonnes raisons, mesdames ! Mettre un doigt sur ce qui génère un mal-être peut-être un premier pas vers la guérison.

2. Relativiser

complexe-1

Souvent un complexe est lié à une baisse d’estime de soi. Dans ce cas, relâchez la pression et cessez de vous focaliser sur ce que vous n’aimez pas. Les personnes complexées se voient à travers un miroir déformant. Voyez la coupe à moitié pleine ; et au lieu de vous focaliser sur un détail de votre apparence ou de votre personnalité qui vous déplaît, regardez plutôt vos qualités. Appréciez le bon qu’il y a en vous.

Si cela est physique, mettez-vous en tête que nulle n’est parfaite. N’hésitez pas à sonder votre entourage proche… Vous serez surprise de voir que le défaut que vous voyez, n’existe même pas pour eux ! N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel, comme un conseiller en image qui saura vous rassurer sur votre potentiel.

Mettez-vous en valeur, vous n’êtes pas faites que de défauts. Si ce qui vous complexe est un aspect de votre personnalité, essayez de miser sur d’autres qualités et faites-les paraître au grand jour. Contre-balancez votre timidité maladive avec votre grand sens de l’humour, amusez les autres, vous n’aurez plus peur de leur regard.

3. Faites votre propre thérapie

complexe-2

N’entretenez plus des croyances négatives sur vous-même, parce que c’est de cette manière que vous préservez bien au chaud vos complexes. Accordez-vous le bénéfice du doute et faites l’expérience de tenter des comportements inhabituels en guise de défis. Par exemple, vous êtes incapable de voir votre nez de profil, faites un shooting photo professionnel dans lequel vous vous amuserez à jouer la top model. Jamais vous ne parlez en public ? Encouragez-vous à enfin oser prendre la parole. Et ne vous arrêtez pas à vos croyances nocives !

Afin de choisir votre thérapie, il faut d’abord la choisir en fonction de son “handicap” et explorez les voies du développement personnel : théâtre, musiques, écriture, photo, peinture etc.

4. Aimer

complexe-5

L’amour est le meilleur des remèdes. Et ce, depuis la création du monde. Se laisser aimer est très difficile pour quelqu’un de complexé. La personne complexée à tendance à imaginer que tout son entourage – conjoint, famille, amis – possède la même vision. Elle se pose alors toutes les questions possibles telles que “Est ce que je lui plais ?” Or, la réelle question devrait-être “Est ce que je me sens bien avec cette personne ?”

Une fois en amour, nous sommes aidées par notre corps. L’amour déclenche tout un tas de sentiments et une cascade d’hormones dans notre organisme. En vivant cela, on se décentre alors de notre obsession. Lorsque l’on est trop occupée par ce que l’on ressent et que l’on est focalisée sur l’intérieur de soi, l’image que l’on renvoie nous préoccupe beaucoup moins. Nous nous sentons alors en sécurité et puissantes.

Croyez en vous. Montrez votre désir, mais surtout : acceptez celui des autres. Et puis, restez centrée sur ce que vous éprouvez pour résister à tout ce qui vous fera retomber dans vos complexes. En deux mots : Aimez-vous.

5. Oublier le regard des autres

complexe-3

Ne vous préoccupez pas de ce que les autres peuvent bien penser de vous. Si tout cela n’est pas un minimum constructif, vous ne devriez même pas l’écouter. Vous êtes le dirigeant de votre vie, le maître de vos choix, et le responsable de votre corps et de votre esprit. Alors s’il y a bien quelqu’un qui peut changer tout ça, ce n’est personne d’autre que vous.

De plus, ne prenez pas les autres comme excuse de votre mal-être. C’est bien trop simple de laisser la responsabilité à l’autre. Alors reprenez-vous en main, parce que nul autre ne le fera à votre place.

3points-300x67

Vous l’aurez bien compris, les complexes sont communs à toutes. Et désormais, vous savez comment vous en débarrasser, pour devenir la meilleure version de vous-même.

rs_1024x759-160517112034-1024-ciara-future-2013

Rester ami avec son ex, c’est possible ?

L’amitié avec un ex-conjoint est un sujet quelque peu sensible. Dans notre vie sentimentale, faire face à une rupture n’est pas une situation agréable. Nous avons vécu avec cette personne des belles choses. Du jour au lendemain, votre duo n’est plus en symbiose et c’est la séparation. Mettre un terme à une relation amoureuse peut se passer en général de 2 façons différentes : soit sereinement et paisiblement, soit dans des cris et des larmes.

Dans cet article, nous allons nous arrêter sur le premier cas de figure. Après une rupture “paisible” avec son ex, est-ce mal de rester amie avec lui? Est-ce une démarche vouée à l’échec ? Une perte de temps ? Voyons ensemble les 3 situations ou rester amie avec son ex est envisageable.

1. Vous avez un enfant avec lui

“Pour information, je n’ai jamais, et cela n’arrivera pas, fait de déclaration concernant mon mariage. Ce qui me met le plus en colère, c’est d’entendre des gens s’en prendre à Mariah. J’aurai toujours une dette envers elle, pour m’avoir béni avec nos enfants… Je l’aimerai toujours inconditionnellement pour ça, et tellement plus. Elle est une merveilleuse femme et je lui fais confiance de tout mon cœur…” – Nick Cannon

Le fruit de votre amour à donné naissance à votre descendance. Aujourd’hui vous n’avez plus de sentiments l’un pour l’autre, mais votre enfant jusqu’à ses 18 ans – au moins – est  conjointement à votre charge. Pour ce qui est question de l’éducation, de mode de garde, de scolarité, vous exercez une autorité conjointe. Même séparés, c’est à 2 que vous devez faire face à vos obligations de parents. Un enfant qui, pour son bon équilibre, a besoin de son père et de sa mère. Les racines d’un enfant, c’est ses parents. Si étant que parent, nous parvenons à rester amie avec son ex, ou est le mal ? Tant qu’il n’y a ni ambiguïté ni intrusion dans la vie respective de chacun. Cela peut même nous être bénéfique : plus de simplicité et communication pour le bien-être de nos enfants. Des enfants qui ne seront pas au milieu d’un perpétuel conflit entre 2 adultes. 2 adultes qui pourront plus facilement expliquer à leurs enfants, la raison de leur séparation. Vous serez plus serein et moins sur la défensive dans vos rapports. Et cela impactera positivement l’environnement familial de vos enfants. Être ami avec un ex lorsque l’on à un enfant, n’est pas une chose impossible si tout est clair entre vous.

2. Vous avez refait votre vie

Vous vous êtes aimés, à présent séparés, vous ne souhaitez pas briser votre amitié. Soyez claires avec vous même, avant de vous engager dans cette relation. Si vous êtes de nouveau en couple, considérer l’avis de son nouveau partenaire est indispensable. Si vos intentions sont honnêtes et sincères, pourquoi pas? Toujours garder à l’esprit, qu’il faut se mettre à la place de nos partenaires respectifs. Comment perçoivent-ils cette amitié ? L’acceptent-ils ? Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. Si vous êtes en accord à ce niveau, il n’y a pas de problème pour envisager une amitié avec votre ex.

3. Il est un élément moteur de votre vie

Après des mois ou des années en couple, vous vous rendez compte que la fusion n’est plus d’ordre amoureux, mais plutôt amical. Plus rien ne vous lie au point d’être amant, mais cela ne change rien à l’estime que vous avez l’un envers l’autre. D’un commun accord, vous rompez et la question qui se pose c’est : et si, nous restions ami ? La clarté de la situation est propice pour faire naître une nouvelle amitié. Tant que la confusion ne vient pas semer le trouble, il est envisageable de pouvoir rester ami avec son ex. Mais il y a un élément considérable que nous devons prendre en compte, c’est l’impact que cette amitié aura sur nous…

Cette situation peut également se présenter lorsque vous travaillez ensemble. Si vous avez monté une société, vous pouvez difficilement tout arrêter. Il vous faudra trouver l’équilibre entre la complicité d’hier et votre intérêt commun aujourd’hui. Soyez calme et réfléchie, et allez dans la direction qui vous élève le plus. Si cette personne est un élément moteur dans votre vie, vous êtes tout à fait libre de poursuivre cette amitié.

Dans certains cas, rester amie avec son ex n’a rien de bizarre ou d’ambigu. Pour certaines femmes, cela a été bénéfique pour se reconstruire. L’essentiel, c’est que le respect et les limites soient bien ancrés dans cette relation. Afin que cette affinité ne soit pas une source de souffrance et de conflit, ni pour vous ni pour votre nouveau conjoint. Bien évidemment il faut faire le deuil de la relation passée. Car dans toute relation, nous devons prendre nos précautions pour ne pas y laisser des plumes. À partir de ce moment, à vous de voir, si le jeu en vaut la chandelle et si cette relation est essentielle à votre équilibre aujourd’hui et si elle ne vous empêche pas d’avancer et de refaire votre vie.

Comfort-a-Crier-feature-1024x531.jpg-min

Les 3 clés pour surmonter un chagrin d’amitié

Une amitié se forme par le partage et prend racine par la ressemblance de 2 individus. Bien souvent, c’est cette homogamie qui assemble le puzzle d’une amitié. Vous étiez liées comme les deux doigts d’une main. Plus que des amies, des sœurs de cœur. Inséparables telles des siamoises. Vous vous étiez juré fidélité et loyauté pour l’éternité.  Mais voila qu’aujourd’hui, votre amitié a pris une autre tournure. Une triste tournure qui aura un impact irréversible dans votre vie.

 

L’amitié est tout aussi exigeante que l’amour, si ce n’est plus. Perdre une amie, c’est perdre une partie de soi. Plusieurs facteurs peuvent affecter une amitié : se marier, avoir un enfant, évoluer ou régresser dans sa vie personnelle, la trahison, la jalousie, la distance… Autant d’éléments qui font que nous ne sommes plus en phase avec notre –ex– amie. Et cela a des répercussions dans notre vie. Aujourd’hui, tu as le cœur brisé par le manque de cette amie. Demain, tu te relèveras. Et tu constateras qu’à chaque porte qui se ferme, une bien meilleure s’ouvre. Voyons ensemble quelles sont les 3 clés pour se remettre d’un chagrin d’amitié.

Clé n°1 : Cesse de culpabiliser et fais le deuil de cette amitié.

Mets ton orgueil de coté, accepte ta douleur. Faire l’impasse à ce niveau n’est pas la bonne solution. Plus l’amitié était forte et fusionnelle, plus le chagrin sera grand. Ne fais pas l’erreur de passer outre ce que ton cœur ressent. Si l’envie de vider ton cœur est présente, fonce ! Pleure, écris, fais du sport, mais extériorise ces sentiments négatifs. Il n’y a rien de pire que de garder ce mal en soi. Ton corps le retranscrira par des symptômes psychosomatiques – eczéma, migraines, urticaires, douleurs dorsales, intestinales. Ton corps reflète l’image de ta vie. Plus tu penseras positif, plus ton corps se mettra dans une condition positive.

 

Dans un deuil, il y a plusieurs étapes à traverser pour pouvoir surmonter la perte d’un être cher. Les 7 étapes du deuil sont: le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l’acceptation et la reconstruction. Dans le chagrin d’amitié, nous traversons des étapes similaires au deuil. Étapes qui se vit au cas par cas car nos amitiés ne sont pas identiques. Le chagrin est une émotion commune mais nous la vivons toutes différemment, car nous sommes unique. Vis pleinement ton émotion et relève toi. N’oublie jamais que tu es forte et que tu es la seule qui puisse nourrir ou affamer ta négativité. A toi de poser les bonnes cartes dans ce poker qu’est la vie.
“Tant qu’un grain d’amitié reste dans la balance, le souvenir souffrant s’attache à l’espérance.”
Alfred De Musset –

 

Clé n°2 : Apprend de cette expérience et continue d’avancer.

Chaque moment que l’on vit, chaque épreuve nous fortifie. Que ce soit positif ou négatif, c’est une expérience et une leçon de vie. Ne sois pas dure avec toi même. Ne te prive pas du bonheur qui est de profiter de ta vie. La vie est véritablement une grande cour d’apprentissage. Nous apprenons à travers nos réussites et nos échecs. Nous apprenons aisément par nos expériences de vie. Par moment, la Vie nous donne des leçons de vie très vives et déstabilisantes. Mais ce qui ne te tue pas, te rends plus fort.

 

Fort est celui qui malgré ses douleurs et ses blessures, continue d’avancer. De progresser afin d’atteindre ses projets de vie et de viser Sa réussite. Relativise car même si tu as perdu ta plus grande amie, regarde ce qu’il te reste. Il s’agit là de regarder si ton verre est à moitié rempli ou à moitié vide. Pose toi un instant et regarde ce que tu as accompli dans ta vie. Et il faut que tu saches, qu’il te reste tant de belles choses à vivre. La vie est bien trop courte pour ne pas chercher à être la meilleure version de soi-même. Penses tu qu’après tout ce que tu as traversé dans ta vie, tu mérites de devenir l’ombre de toi même ?

 

“L’amitié une fois rompue n’est jamais bien ressoudée.”
Simon De Bignicourt –

 

Clé n°3 : Ne te renferme pas et va à la rencontre de ta réussite.

Dès qu’une potentielle amitié pointe le bout de son nez, automatiquement tu vas rester sur tes positions. Une position quelque peu sur la défensive. Après une blessure au cœur, tu n’as clairement pas envie de donner ta confiance. Ne pas donner sa confiance immédiatement ne signifie pas que tu dois te priver de toute communication avec l’extérieur. Rester dans sa bulle est protecteur mais c’est un leurre. On conditionne notre subconscient à se fermer au monde. Lorsque une occasion se présente, notre langage non verbal et verbal enverra à notre interlocutrice, une fermeture de notre part. Par habitude et conditionnement, nous nous sommes fermées à toute nouveauté. Se renfermer, c’est ne pas laisser place à son bonheur. Il est essentiel pour ton équilibre personnel que tu continues d’avancer, de profiter de ta vie. Ressentir un manque est tout à fait normal. N’hésite pas à t’entourer de fa famille, de ta moitié et des gens qui sont cher à ton cœur. Plus tu ouvriras ton esprit, plus rapidement ton chagrin appartiendra au passé. Ouvre toi au monde, tu seras surprise de constater comment tu attireras le positif à toi.

“L’amitié se corrompt, tout est rêve et chimère ; on n’a pour vrais amis que son père et sa mère.”
Charles-Augustin Sainte-Beuve –

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Mais après le tempête, c’est toujours le calme plat. Arme toi afin de traverser ces turbulences. L’amitié est importante pour l’équilibre d’un individu mais nous devons également nous protéger. Se protéger de ces amitiés toxiques qui pompent notre énergie. Qui nous contaminent de cette énergie négative et destructrice. A nos amitiés perdues, nos larmes il faut sécher. Pour regarder l’avenir sans avoir la vue brouillé. Par moment, mettre un terme à une amitié est un passage obligatoire si tu souhaites avancer et t’élever. Que ces 3 clés puissent apaiser ton chagrin car de l’avant nous devons aller.
lois-du-karma-1024x640.jpg-min

Les 12 Lois du Karma qui peuvent changer votre vie

Votre destin est comme une lumière omniprésente sur votre vie. Il influence fortement les décisions que vous prenez, avec qui vous décidez de passer votre vie. Tous les événements importants tels que la naissance, le mariage, les maladies graves, les accidents et la mort sont prédestinés. Comme le destin est en partie la cause des difficultés dans votre vie, ses effets ne peuvent être annulés qu’avec une pratique spirituelle…

Appliquer la loi ou le principe universel du Karma – qui demande à ce que toute action, parole ou pensée ait un effet ou une conséquence, ou que toute action ait une réaction – peut vous aider à devenir meilleure et à propager amour et bien-être dans votre propre vie et autour de vous. Voici les 12 Lois du Karma.

3points-300x671. LA GRANDE LOI

sun

Cette loi autrement appelée “La loi de cause à effet”, explique que vous récoltez ce que vous semez. En d’autres termes si vous faites du mal, vous serez blessée à votre tour, si vous mentez, vous subirez les mensonges de votre entourage, si vous volez, vous serez volée. Le message et l’energie que vous envoyez à l’univers vous reviennent systematiquement. Si vous aspirez au bonheur, à la paix, aux amitiés sincères, alors vous devez être heureuse, paisible et une véritable amie pour vos proches. Il vous appartient donc de faire les bons choix d’action et de comportement pour ne pas subir de conséquences regrettables.

2. LA LOI DE LA CRÉATION

La vie ne se déroule pas seulement par elle-même, elle nécessite votre participation. Vous ne faites qu’UN avec l’univers. Respectez l’univers et l’univers vous respectera. Soyez vous-même, remerciez l’univers de vous avoir faite ainsi. Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas posséder telle ou telle chose sans même prendre conscience de ce qu’ils possèdent déja: la santé, un toit, de quoi se nourrir plusieurs fois par jour, la possibilité de se soigner et d’être soignée. La richesse n’est pas seulement matérielle, ayez conscience de cela, soyez reconnaissante et créez ce que vous voulez posseder dans votre vie. Car ce que vous créerez sera en votre possession.

3. LA LOI DE L’HUMILITE

no_judgement

Ce que vous refusez d’accepter vous rattrapera sans cesse. Lorsque vous jugez négativement c’est à vous même que vous faites du mal. Car ce jugement réducteur signifie que vous êtes incapable de voir le bon chez une personne. C’est donc votre propre élévation que vous freinez. Sachez vous remettre en question, et assurez-vous d’être irréprochables avant de juger autrui.

4. LA LOI DE LA CROISSANCE

Vous êtes où vous souhaitez aller. Pour que vous puissiez développer votre esprit, c’est vous qui devez changer, et non pas les personnes, les lieux ou les choses qui vous entourent. Lorsque vous changer, toutes les energies se rassemblent et vous suivent. Si vous allez vers le positif, les énergies positives (force, joie, confiance…) vous accompagnent et vous aident dans votre élévation spirituelle, mentale et physique. Si vous allez vers le négatif ce sont les mauvaises énergies qui vous suivent (doute, peur, colère…) et empèchent ainsi votre épanouissement. Si vous changez la personne qui est das votre coeur, vous influencerez le cour des choses.

5. LA LOI DE LA RESPONSABILITE

Vous devez assumer la responsabilité de votre vie. Vous êtes responsable des conséquences de vos choix et de vos erreurs. Cessez de trouver systematiquement des excuses car cela ne vous élève pas. En revanche, la remise en question vous aidera à devenir meilleure. Vous prendrez conscience que tel choix a eu telle consequence et que cette conséquence a eu également une repercussion sur votre vie. En acceptant la responsabilité de vos erreurs vous prenez conscience de ce qu’il y a de mauvais en vous. L’identifier permet le 1er pas vers le changement.

6. LA LOI DE LA CONNECTION

passé-présent-futur

Le passé, le présent et le futur sont connectés. Chaque étape conduit à l’étape suivante et ainsi de suite. Même si une chose que vous faites vous semble insignifiante, prenez conscience que la première et la dernière étape de vos actes ont la même importance. Car ils ont tous les deux été nécessaires pour accomplir la tâche. Si vous mettez toute votre énergie dans une action, cette énergie se ressentira dans les résultats que vous obtiendrez. Investissez vous toujours entièrement dans ce que vous entreprenez, car un jour ou l’autre vous en obtiendrez un résutat à l’image de vos efforts.

7. LA LOI DE LA CONCENTRATION

Vous ne pouvez vous concentrer entièrement sur 2 choses au même moment. Vous devez procéder étape par étape. Si vous perdez votre direction, vous attirez la colère et la peur. Concentrez-vous sur une chose à la fois, et menez-la à son terme avant de passer à la 2ème. Cela vous évitera confusion, frustration, doutes et surtout cela vous procurera un sentiment de satisfaction car vous aurez réussi.

8. LA LOI DU DON ET DE L’HOSPITALITE

Si vous croyez en quelque chose, alors un jour, vous devrez démontrer que ce en quoi vous croyez est juste. C’est le passage de théorie à la pratique. Donnez et octroyez afin de confirmer et mettre en pratique ce que vous avez appris. Vos désirs et vos projets doivent être en adéquation avec vos pensées et vos actions.

9. LA LOI DU “ICI ET MAINTENANT”

Vous ne pouvez offrir le meilleur de vous même dans le présent si votre esprit et vos actions restent bloquées dans le passé. Ainsi, si vous cultivez une colère liée à un évènement de votre passé, vous stagnez et n’évoluez pas. Le seul moyen d’avancer est le pardon, celui ci vous permettra de vous concentrer uniquement sur les évènements présents et futurs de votre vie et d’en profiter pleinement. Les vieilles habitudes, les vieilles pensées, les vieux rêves vous empêchent d’en avoir de nouveaux…

10. LA LOI DU CHANGEMENT

Tant que vous ne prenez pas conscience des choses et n’en tirez pas une leçon, les évènements négatifs se reproduisent. L’histoire se répète jusqu’à ce que vous appreniez de vos erreurs afin de changer votre parcours. Votre destinée dépend de vos actions.

11. LA LOI DE LA PATIENCE ET DE LA RECOMPENSE

Toutes les récompenses nécessitent un effort initial de votre part. La plus grande satisfaction est celle qui demande le plus de patience, de dévouement, et de persévérance. Losque vous souhaitez une chose plus que tout, ayez conscience que cela ne pourra s’exaucer seulement si vous fournissez les efforts nécessaires et si vous vous montrez patiente. Si vous êtes capricieuse et souhaitez tout obtenir tout de suite, l’univers ne vous donnera rien ou vous privera très vite de ce que vous avez réussi à obtenir rapidement. Ayez conscience que rien n’est jamais acquis par personne.

12. LA LOI DE LA VALEUR ET DE L’INSPIRATION

La valeur d’un acte ou d’une chose est une conséquence directe de l’énergie et de l’intention que l’on y met. Chaque implication et contribution personnelle contribue à l’ensemble. Une implication médiocre aura une incidence médiocre sur votre vie. Offrez de la qualité et vous en récolterez les fruits. Les contributions généreuses poussent à la création et inspirent.

3points-300x67

Le Karma est le résultat de nos actes, c’est l’énergie invisible et transcendante issue de notre comportement. Que vous croyiez en sa philosophie ou non, vous avez le choix et la liberté de vous comporter comme vous le souhaitez, mais dans tous les cas vous devez acceptez les conséquences de vos actes. Tous les Livres Saints nous enseignent la bienveillance et le pardon et nous encouragent à devenir de meilleures personnes. Si vous décidez de changer, sachez qu’il n’est jamais trop tard…

Il n’est pas plus surprenant de naître deux fois plutôt qu’une; parce que tout dans la nature est résurrection” – Voltaire