10 films à voir sur l’Histoire des Noirs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’Histoire noire est riche, très riche. Grâce à l’art, nombre de personnes talentueuses en ont donné une interprétation pour informer et laisser une trace de ce passé fait de luttes pour accéder à l’égalité notamment. Voici 10 œuvres cinématographiques à voir sur l’Histoire des Noirs dans le monde.

1. American History X (1998)

On parle souvent de spirale de la haine. Ce film en est une illustration parfaite. Elle raconte l’histoire de Derek, un jeune néo-nazi dont la haine des Noirs l’a consumé au point de commettre l’irréparable. En sortant de prison, il met tout en œuvre pour que son jeune frère n’entre dans la même logique. Un film poignant réalisé par l’anglais Tony Kaye. Edward Norton en Derek y est magistral.

 

2. La Couleur des Sentiments (2011)

Inspiré du livre éponyme de Kathryn Stockett, « La Couleur des Sentiments » dépeint la vie difficile des familles noires dans l’Amérique ségrégationniste. Au casting, on retrouve Emma Stone en écrivaine/reporter, rendant compte de la vie de ces femmes noires au service de riches blancs, mais aussi Viola Davis, Bryce Dallas Howard, sans oublier Cicely Tyson. Côté réalisation, c’est Tate Taylor qui a eu la lourde tâche d’en faire un film plutôt fidèle au livre.

 

3. Vénus Noire (2010)

Ce film français d’Abdellatif Kechiche a contribué à la réhabilitation de Saartjie Baartman, jeune femme née en 1789 avec une malformation : une hypertrophie des fesses et des hanches et des organes génitaux saillants. Assez tôt, elle sera vendue pour être exposée en Europe et prostituée. Décédée en 1815 à Paris, ce n’est qu’en 2002 que la France rendra son corps à son pays l’Afrique du Sud pour qu’elle y repose en paix. Un film bouleversant pour retracer la vie dramatique de celle qu’on surnommait la « Vénus Hottentote ».

4. 12 Years A Slave (2013)

Dans ce film très dur, le réalisateur britannique Steve McQueen s’est efforcé de mettre en lumière les ravages de l’esclavage aux Etats-Unis. Inspiré de l’histoire vraie de Solomon Nothup, un esclave affranchi mais qui a été capturé puis vendu au Sud des Etats-Unis. Ce film a révélé l’actrice kényane Lupita Nyong’o. On y retrouve également l’acteur germano-irlandais Michael Fassbender

5. Mississipi Burning (1998)

Sorti la même année qu’American History X, “Mississipi Burning” est tout aussi sombre. Alan Parker, le réalisateur, a créé une atmosphère pesante sur fond d’enquête quant aux meurtres d’activistes pour les droits civiques. Dans les rôles principaux, on retrouve Gene Hackman et Willem Defoe notamment.

6. Une Saison Blanche et Sèche (1989)

Quand Ben du Toit, maître d’école sud-africain blanc, apprend que le fils de son jardinier noir a été battu par les services de police et meurt alors qu’il est entre leurs mains, sa vie bascule. Cette histoire dramatique, imaginée par l’écrivain sud-africain blanc André Brink et publiée en 1979 (mais interdit en Afrique du Sud à sa sortie !), a été adaptée à l’écran par la réalisatrice française martiniquaise, Euzhan Palcy. Elle a fait appel à Donald Sutherland pour le rôle masculin principal ainsi qu’à Marlon Brando. Le livre est dur, le film aussi. Mais incontestablement des œuvres à lire et voir.

 

7. Rue Case-Nègres (1983)

Toujours avec Euzhan Palcy à la réalisation, ce film a profondément marqué l’Histoire du cinéma en dénonçant les conditions de vie très difficiles des martiniquais et mettant en lumière l’importance de poursuivre ses études. Inspiré du livre de l’acteur et écrivain français martiniquais Joseph Zobel publié en 1950, Rue Case-Nègres se passe en Martinique dans les années 30 et raconte l’histoire de José, poussé par sa grand-mère à poursuivre ses études pour échapper à une vie de misère. C’est la grand-mère de l’acteur Pascal Légitimus qui interprète le rôle féminin principal. Pour ce film, Euzhan Palcy a reçu le César de la Meilleure première œuvre en 1984.

8. Malcolm X (1992)

Qui d’autre que Spike Lee pour faire un grand film inspiré de la vie de cette grande figure de l’Histoire noire américaine ? Et qui d’autre que Denzel Washington pour l’incarner ? C’est le récit d’un homme vivant de petits larcins devenu l’un des leaders noirs les plus charismatiques de ces dernières décennies. Incontournable pour en apprendre davantage sur l’Histoire de la diaspora noire mais aussi pour l’excellente interprétation de Denzel Washington.

9. La Couleur Pourpre (1985)

Encore un film puissant tiré d’une œuvre littéraire elle-même très forte. L’auteure, c’est Alice Walker. Elle sort son livre en 1982, reçoit le prestigieux prix Pulitzer 1 an plus tard, avant que Steven Spielberg ne mette en images son œuvre. Au casting : Whoopi Goldberg, Oprah Winfrey, Dany Glover,… pour interpréter les rôles de ces femmes et hommes en proie au racisme, au sexisme, à la violence sociale. Un classique à voir ou revoir.

 

10. Straight Outta Compton (2015)

Ce biopic retrace l’ascension de N.W.A. formé dans les années 80. Originaire de Compton, le groupe de hip-hop américain a marqué l’Histoire de la musique noire américaine en rendant populaire le gangsta rap.

Avec un casting de choc, dont O’Shea Jackson Jr ., le fils du rappeur Ice Cube, le réalisateur F. Gary Gray a mis l’accent sur le monde du hip-hop dans les années 80 aux Etats-Unis. En 1988, en protestation contre les violences policières subies par les Afro-américains, N.W.A. sort le titre « Fuck Tha Police ». Les agissements de cette police avaient  notamment provoqué les émeutes de 1992 à Los Angeles. Problème toujours d’actualité comme en témoignent les affaires très médiatisées autour des meurtres de Trayvon Martin et Michael Brown par exemple.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive. Des centaines de milliers de films traitant de l’Histoire noire sont sortis, sortent et sortiront encore. Un des derniers en date qui devrait sortir d’ici quelques semaines, « L’Orage Africain » du réalisateur Sylvestre Amoussou. C’est l’histoire d’un chef d’état africain qui décide de nationaliser les moyens de production de son pays, ce qui va à l’encontre des intérêts d’investisseurs occidentaux.

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !