4 Leçons à tirer de la Discrétion de Taraji P. Henson sur son Couple

À l’heure de la vie en réseaux, nous publions tout de notre quotidien et de nos humeurs instantanément, et le statut « en couple » sur Facebook devient pour certains l’ultime signe d’engagement. La sublime Taraji P. Henson, que nous suivons sous les traits de Cookie Lyon dans la série Empire, navigue avec élégance à contre-courant de cette tendance. Il y a quelques semaines, elle révélait son histoire d’amour avec le sportif Kelvin Hayden… 2 ans après le début de leur histoire d’amour ! Quelles leçons pouvons-nous tirer de ce choix de la discrétion ?

Pour vivre heureux, vivons cachés ?

Depuis 2 ans, cette femme que le talent met sans cesse sous le feu des projecteurs, a su protéger sa relation avec Kelvin Hayden. Celle-ci avait été en partie révélée lorsque The Shade Room avait publié en 2015 des photos du couple main dans la main sur une plage de Miami, mais leur relation était parvenue à passer sous les radars la plupart du temps.

En septembre dernier, lors d’une interview, elle semblait même suggérer que sa carrière laissait peu de place à une love story. Taraji disait ainsi que s’il y avait un heureux élu, « […] il faut qu’il voie comment je fonctionne et s’y adapte, parce que je n’ai pas le temps d’expliquer. J’ai du travail. »

Mais 3 mois plus tard, elle confiait son bonheur à Essence :

« Je ne suis pas du genre à m’épancher sur ma vie privée, mais je pense qu’il est important que les gens sachent que je suis heureuse. Je suis très, très heureuse. C’est le cas. On est ensemble depuis deux ans. Et personne ne le sait vraiment, car je n’en parle pas, mais je suis heureuse. »

Depuis, sur Instagram, plusieurs posts évoquent sa vie de couple, mais avec beaucoup de retenue et de délicatesse, comme lorsque l’actrice nous montre l’adorable chiot que son amoureux lui a offert, niché au creux de la capuche de son « papa ».

Big #KBall with Lil squirt #KBall watching daddy brush his teeth! ????????????????

A post shared by taraji p henson (@tarajiphenson) on

   Pas d’engagement, pas d’officialisation !

Taraji P. Henson a été très claire sur ce point face à Steve Harvey :

Taraji P. Henson, héroïne de la série Empire – Steve Harvey Show

Notre 'Cookie' internationale est claire : "Tant que tu ne me mets pas la bague au doigt, tu ne peux pas dire que je suis ta femme!" AMEN !http://femmedinfluence.fr

Publié par Femme d'Influence Magazine sur vendredi 20 mars 2015

Elle refuserait de rendre publique une relation si son partenaire ne s’engageait pas sérieusement dans sa vie :

« Je suis une femme mature, donc si tu veux juste sortir pour t’amuser, tout ça c’est terminé. S’il n’y a rien sur ce doigt, tant que ce doigt est nu [ elle montre son annulaire], personne ne peut dire que je suis sa femme. Tu ne seras pas mon homme tant que je ne serai pas ta femme! 

Elle donne pour cela plusieurs arguments:

  • elle veut protéger son image aux yeux de son fils, à l’heure où les réseaux rendent le privé public.
  • elle ne veut pas que, lorsqu’elle aura trouvé « le bon », celui-ci ait tout l’historique de ses précédentes relations sous les yeux.
  • elle se donne suffisamment de valeur, et est assez fière se son parcours pour se sentir en droit d’exiger un partenaire sérieux, un homme à la hauteur de partager sa vie.

« Si tu n’es pas sérieux, n’ouvre même pas la bouche. Serre-moi la main et continue ton chemin. Parce que j’ai accompli tellement de choses dans ma vie qu’aujourd’hui je cherche quelqu’un avec qui les partager. »

Chacune pour nos raisons, nous pourrions dire cela de nos parcours : nous avons traversé des épreuves, nous essayons de vivre avec générosité et élégance, nous relevons des défis multiples en tant que femme, amie, mère, professionnelle, étudiante, amante.

Nous avons nous aussi un univers à partager, fruit de notre travail, et nous sommes précieuses. Nous devrions donc toutes dire comme Taraji P. Henson : « Tu ne seras pas mon homme tant que je ne serai pas ta femme! »

Une femme qui respecte sa valeur fait fuir les immatures et autres phobiques de l’engagement. Et alors? L’important, c’est d’attirer celui qui sera capable de comprendre le sens de ce choix et d’admirer la femme qui ne se brade pas, le vrai homme, assez fort pour avoir ce qu’il veut dans la vie.

Un bonheur authentique n’a pas besoin du regard des autres pour exister

Photo by Kevin Mazur/WireImage

Une vraie histoire d’amour n’a pas besoin d’être confirmée ni validée par le regard d’autrui, c’est ce que Taraji P. Henson pourrait nous inspirer. Elle est célèbre, mais n’a pas besoin de rendre publique son histoire d’amour pour confirmer la profondeur de son engagement.

Mais pour elle comme pour nous, il vient un moment où rendre une relation officielle, comme lors d’un mariage, est une étape essentielle pour un couple. Proclamer son amour et son engagement aux autres, c’est s’engager une deuxième fois, aux yeux de tous, et dire à quel point nous sommes fière de notre partenaire et honorée de l’amour qu’il nous porte.

Moralité : chaque chose en son temps, à chaque étape d’une histoire d’amour correspond une priorité et un espace de développement. Le couple dans un premier temps, doit se donner le temps de se rencontrer et de cultiver son intimité à deux. Puis viennent les proches, et la société dans un dernier temps.

En effet, passer directement ou trop vite à cette dernière étape peut trahir un besoin qui n’a rien à voir avec l’amour : le besoin de reconnaissance familiale et sociale dans un nouveau statut.

Or, l’amour n’est pas un statut, pas plus que célibat, qui pris dans ce sens, peut peser si lourd à ceux qui ne sont pas en couple. L’amour est le lien privilégié, profond et sincère qui unit deux individus : c’est donc d’abord entre deux personnes qu’il doit se fonder et se renforcer, et l’officialiser ne doit pas être un besoin, mais un plus, un acte mûrement réfléchi qui couronne une relation déjà parfaite.

S’astreindre à cette discipline de la discrétion et de la patience permet de poser de solides fondations à un couple.

 L’amour a besoin d’être protégé des regards hostiles

Tu dois envisager ton couple comme le premier de vos enfants : tu dois t‘occuper de ta relation comme tu le ferais d’un bébé :

  • tu l’aimes inconditionnellement
  • tu as pleinement confiance en sa force et en sa valeur,
  • mais tu veilles en permanence sur lui : il est fort, mais pas invulnérable.

Ne pas l’exposer à des risques inutiles et anticiper les dangers, c’est ce que tu ferais aussi bien pour un enfant que pour une relation amoureuse : être confiante n’exclut pas de rester vigilante.

Or un des dangers qui peuvent menacer une relation amoureuse, surtout dans un monde hyper-connecté au sein duquel nos vies s’exposent en permanence, c’est l’hostilité de certains regards envieux.

Taraji P. Henson a su protéger les débuts de son histoire d’amour jusqu’à ce que celle-ci puisse être vécue au grand jour sans être ébranlée par les remarques futiles.

L’élégance de ce choix ferme d’ores et déjà la bouche à la plupart des critiques, et néanmoins, la première chose que beaucoup de médias soulignent en présentant le couple Henson-Hayden, c’est leurs 13 ans d’écart. Personne n’aurait noté cette différence si Taraji avait été la plus jeune du couple, et cette information semble d’autant plus superflue quand on regarde la sublime et charismatique actrice de 47 ans.

Celle-ci a d’ailleurs une philosophie très inspirante sur la manière dont une femme doit vivre son âge.

Elle pense que c’est d’autant plus important qu’elle-même parle fièrement de ses 47 ans et déclare « Nous vieillissons comme le bon vin ». Elle confie ensuite à la journaliste qu’elle ne comprend pas pourquoi les femmes sont si dures envers elles-mêmes dès qu’il s’agit de leur âge et de ses signes. Elle propose une façon plus apaisée de vivre notre féminité quel que soit notre âge : « Tu devrais l’embrasser [ton âge], tu es superbe, donc, quel est le problème ? […] Tu devrais embrasser ton âge, car si tu le combats, on voit que tu le combats. »

Voilà peut-être un des secrets de son aura : s’aimer, se respecter, et au lieu de se combattre soi-même, et mettre cette énergie à combattre les obstacles entre soi et son destin, comme elle l’a fait, pour amener la petite Taraji Penda des quartiers pauvres du sud de Washington jusqu’à la villa de M. Henson sur Hollywood Hills.

Quelle belle leçon d’harmonie personnelle et amoureuse !


Pour lire le livre de Taraji P. Henson, clique ici

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link