Stephen Curry sur le fait de s’être marié à 23 ans : “Pourquoi attendre si tu as trouvé la bonne ?”

Stephen Curry est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste de meneur dans l’équipe des Warriors du Golden State en NBA, sur le point de décrocher le meilleur titre de la NBA pour la deuxième année consécutive. Marié à son amour d’enfance depuis 2011, à ses yeux, le champion de la famille est une femme, sa femme, Ayesha Curry.

Lors d’une interview donnée au magazine ‘Parents‘, Stephen Curry explique les raisons qui l’ont amené à se marier si jeune.

3points-300x67

Il était une fois…

J’ai rencontré Ayesha, quand nous avions respectivement 14 et 15 ans, à l’église de Charlotte en Caroline du Nord. Nous n’étions encore que des enfants, partageant une foi commune.

 » Cela n’a pas été le coup de foudre immédiat, c’était le beau gosse, que toutes les filles voulaient, je me suis donc convaincue qu’il n’était pas pour moi. » – Ayesha

5-stephen-curry-042715-ftrjpg_40mewja2wx0e1f2g5ho5fp492

Quelques années plus tard, nous nous sommes  » re-rencontrés  » comme j’aime bien le dire, à l’époque de l’université. Nous avions tous les deux quitté la Caroline du Nord, pour réaliser nos rêves et nous développer professionnellement. Moi en tant que joueur de basket pro pour les ESPYs et elle en tant qu’actrice et mannequin.

Le destin

C’était improbable pour deux enfants de la Caroline du Nord, de se retrouver à Los Angeles, au même moment, dans la même fac, à la poursuite de nos rêves. J’avais déjà eu un coup de coeur pour Ayesha quand nous étions adolescent, mais cela n’avait pas été réciproque. Surtout qu’Ayesha n’était pas branchée « sportif » du tout. Ses parents ont même retrouvé un article qu’elle avait écrit au lycée, dans lequel elle disait qu’elle ne pourrait pas sortir avec un athlète car elle ne supportait pas leur attitude.

Ce qui explique qu’elle m’a premièrement mis un râteau. Mais après une deuxième tentative via Facebook, elle a finalement accepté un « date » en ma compagnie.  Ce premier RDV a totalement bouleversé l’idée qu’elle avait de moi…

Le commencement

Nous avons commencé à sortir ensemble à cette période, tout était très naturel. Je connaissais sa famille et ses valeurs et elle connaissait les miennes. Et bien que j’ai commencé  à être reconnu en tant qu’athlète pro et qu’en 2008 j’ai amené mon équipe à l’Elite durant le tournoi  » Madness march « , Ayesha ne savait pas encore exactement comment je gagnais ma vie à cette époque. Ce qui a rendu la relation plus saine, plus pure et plus belle. Nous apprenions à nous connaître pour ce que nous étions réellement.

À LIRE AUSSI :  10 choses qu'il ne fait QUE s'il tient réellement à toi !

L’engagement

J’avais 23 ans quand j’ai demandé Ayesha en mariage. J’ai fait ma demande car je savais que c’était elle, j’avais la femme de ma vie en face de mes yeux. Et je ne voyais aucune raison d’attendre.

J’ai fait ma demande, à l’endroit où nous avions échangé notre premier baiser. Devant le garage des parents d’Ayesha, sous la pluie, espionné par toute sa famille, qui était à la fenêtre, caméra à la main.

Ayesha, est mon amie, mon amante, la femme de ma vie et la mère de mes enfants. Elle a embelli ma vie et continu à l’embellir de jour en jour.

CLEVELAND, OH - JUNE 16: Ayesha Curry, Riley Curry and Stephen Curry #30 of the Golden State Warriors poses for a portrait with the Larry O'Brien trophy after defeating the Cleveland Cavaliers in Game Six of the 2015 NBA Finals on June 16, 2015 at Quicken Loans Arena in Cleveland, Ohio. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, user is consenting to the terms and conditions of Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2015 NBAE (Photo by Jesse D. Garrabrant/NBAE via Getty Images)

La paternité

Riley a été conçu pendant notre lune de miel, donc très rapidement après le mariage.

Nous sommes très amoureux et avions tous les deux envie de fonder une famille. La naissance de Riley était magique et rapide. Elle était impatiente de venir au monde ! J’ai à peine eu le temps de mettre ma blouse qu’elle était prête à pointer le bout de son nez…

Stéphane Curry

La famille

Le plus difficile n’est pas de s’être marié à 23 ans, mais d’être loin de ma femme et de mes filles, Riley et Ryan, quand je suis sur la route. Même si grâce à Facetime, je peux quand même les voir tous les jours.

Nous passons beaucoup de temps à regarder nos filles grandir, jouer, et le reste du temps nous nous occupons d’elles. Nous avons des journées toujours bien remplies.  Au point d’en avoir oublié ce que je faisais de mon temps libre avant la naissance de mes filles.

Ce n’est pas toujours évident de jongler entre carrière et famille, mais Ayesha me rend la vie si simple. Ma famille est ma priorité et c’est une valeur que nous partageons tous les deux.

 

À LIRE AUSSI :  Pourquoi j'ai laissé tombé le sexe et comment ça a sauvé mon couple

Déclaration

tumblr_mlw17q16ce1rb3osco3_1280

Malgré les années qui passent, et leurs deux magnifiques petites filles, Stéphane ne prend pas sa femme pour acquise bien au contraire. Un état d’esprit qu’il a partagé publiquement, le soir de la remise du prix du meilleur joueur de la NBA :

« Ma femme. Nous nous sommes rencontrés quand nous avions 14 et 15 ans à Charlotte, Caroline du Nord, et les 7-8 dernières années ont été incroyables. Nous avons tous les deux grandis en tant qu’adultes, nous avons déménagé à l’autre bout du pays  ensemble, pour commencer une nouvelle vie. Ayesha, tu es mon épine dorsale, grâce à toi je peux faire ce que je fais, me concentrer sur le basket-ball et ma carrière, et aussi avoir une famille. Les sacrifices que tu as fait et fait pour moi sont incroyables. Et je ne peux pas les mots pour te remercier assez, d’être la personne que tu es, tu me donne la force de sans cesse me surpasser, et tu es une source d’inspiration pour moi.  contestez-moi, . Nous avons une fille magnifique , et une deuxième en route; elle est là-bas! Toute souriante. Je t’aime tellement et je ne peux pas te remercier assez d’être là pour moi jour après jour. Que se soit un bon match ou un mauvais, que nous perdions ou que nous gagnions, l’idée que je vais rentrer vous retrouver, supprime tout le négatif et me rend heureux. Et c’est réconfortant. Et je veux juste te dire merci du fond de mon cœur pour tout ce que tu fais pour moi. Et tu mérites d’être d’applaudi pour tout cela. »

3points-300x67

Comme tout homme et toute femme, Stephen & Ayesha Curry, ont grandi dans une société qui nous encourage à prendre notre temps.  À croire que fonder une famille jeune, c’est ne pas avoir profité de sa vie, de sa jeunesse. La réalité est que la maturité n’a pas vraiment d’âge.

À LIRE AUSSI :  3 aliments qui font du bien à notre corps

C’est un signe d’intelligence de prendre le temps de réaliser que ce qu’il y a de mieux pour soi est devant soi, et de l’apprécier à sa juste valeur. À 28 ans Stephen Curry est un mari heureux, un papa comblé et un athlète de haut niveau soutenu par toute sa famille… Si c’est pas ça le bonheur !

ng2_9602

Citoyenne du monde, dont l’amour n’a pas de frontière.
J’aime penser que l’amour est la clef qui ouvre toutes les portes.
Mais encore faut-il savoir dans quel sens la tourner.
Et vous pouvez compter sur moi pour vous y aider.

Leave Your Reply