11 signes qui montrent que tu ne te respectes pas

La règle est simple : pour mieux susciter le respect des autres, et surtout, pour te forger une meilleure image personnelle, il faut te respecter. De nombreuses femmes se dénigrent elles-mêmes, et par ricochet, engendrent l’irrespect des autres. C’est triste à dire, mais les êtres humains sont comme ça. Il ne faut pas que tu perdes de vue que tu es aussi responsable de la relation que les autres ont avec toi. Mais surtout, tu es responsable de l’image que tu as de toi-même. Si tu veux réellement te respecter, il te faudra éviter un certain nombre de comportements que je vais te lister dans quelques secondes. Si tu as ce genre de comportement, c’est certainement que tu manques de confiance en toi et d’assurance, mais tout ça se règle. Je te propose alors 11 signes qui prouvent que tu ne te respectes pas. Ainsi tu les identifieras et les maîtriseras !

1. Tu caches ton véritable ressenti

« Ce que je ferai, ce sera l’impression de ce que j’aurai ressenti. » – Claude Monet

Cachez ton véritable ressenti signifie que tu n’es pas capable d’y faire face. Tu ne respectes pas ta capacité à avoir du courage pour affronter tout cela, c’est l’une des plus grandes preuves de manque de confiance en soi. Sois sincère et vraie avec ce que tu ressens, n’essaie pas de le dissimuler ou de le faire disparaître : cela fait partie de toi ! N’aie pas honte de ce que tu es, ou de ce que tu peux ressentir, respecte ça et avance avec l’idée que tu es une femme forte capable de ressentir des choses qui le sont tout autant. Sois honnête avec toi-même.

2. Tu dis oui à tout

« Ne jamais dire oui, quand tu pourrais dire non tranquillement. » – Vincent Pelonero

Sache que dire non ne fais pas de toi « la relou de service ». Bien au contraire, cela te rend juste plus respectueuse de tes principes et de tes envies. Ne dis jamais oui à quelque chose que tu ne veux pas faire, à un lieu où tu ne veux pas aller ou à une situation qui te met mal à l’aise. Si tu continues à faire ce que tu ne souhaites pas, que ce soit dans le domaine professionnel ou privé, tu risques de provoquer des problèmes émotionnels comme de l’anxiété voire même un syndrome dépressif. Apprends à prononcer le mot « Non » en face de ton miroir, et ne culpabilise plus en le disant.

3. Tu te parles mal

« La plus grande découverte de notre génération a été de s’apercevoir qu’un homme peut changer sa vie en modifiant sa façon de penser. » – Williams James

Tu ne peux pas te permettre de te rabaisser tous les jours. Et cela commence par les propos que tu portes envers toi-même. « Je suis moche !  » « J’en ai marre !  »  « Je suis nulle !  » « Je ne vais jamais y arriver !  » « Mais pourquoi j’ai fait une chose pareille ?! » « Qu’est-ce que je suis stupide ! » etc … Tous les mots que tu prononces sont envoyés vers l’Univers comme un souhait qui se réalise à l’instant où tu les formules. C’est ce que l’on appelle la loi de l’attraction. Alors si tu ne cherches qu’à te descendre continuellement, le résultat n’en sera que similaire. Il ne faudra pas t’étonner de ta chute, si au préalable tu ne t’es pas encouragée. On récolte ce que l’on sème.

4. Tu attends la validation des autres pour ta propre vie

« Vivre c’est lutter contre ce qui empêche de vivre. » – Pierre Reverdy

Les autres n’ont aucun droit sur ta vie, et leur laisser un libre arbitre c’est manquer de respect à ta propre personne. Depuis quand est-ce que ce sont les autres qui décident de ce que tu es et de ce que tu vas devenir ? Si ce n’est pas toi qui as l’entière responsabilité sur ta vie, il n’y a aucune surprise à ce que celle-ci dérive. Dis-toi qu’un autre ne peut pas savoir autant que toi ce que tu vis actuellement, il ne peut pas savoir ce que tu aimes, ce que tu détestes, ce que tu supportes, autant que toi.  Jamais personne ne pourra prendre le rôle de maître de ta vie à ta place, parce que nul autre ne peut vivre à ta place.

5. Tu ne tiens pas compte de ton intuition

« C’est avec la logique que nous prouvons et avec l’intuition que nous trouvons » – Henri Poincaré

Avoir confiance en ton intuition revient à avoir confiance en ton ressenti, et par la même occasion à avoir confiance en toi. Tout cela n’est qu’un fil conducteur qui t’amène vers le respect de ta personne. De nombreux auteurs, coachs, et personnalités, préconisent de faire confiance à son intuition. Anthony Robbins, Maya Angelou ou encore Oprah Winfrey, prônent de s’y fier, parce qu’elle est ce qu’il y a de plus proche de ta véritable nature, ce qui ne te décevra pas, ce qui ne te mentira pas, elle est la vérité première. En la respectant et en la suivant, tu te respectes par la même occasion, car tu te fais confiance.

6. Tu te sens coupable de faire ce qui est bien pour toi

« Pour être malheureux, sans doute est ton coupable… » – Luis de Gongora

Le jour où tu atteindras l’apogée du respect de ta personne sera le jour où tu comprendras que ton bonheur prône sur celui des autres. Je m’explique : rien ne sert de vouloir rendre les autres heureux, si déjà toi au préalable tu ne l’es pas. Parce que ce sera comme une bombe à retardement que tu déclencheras et qui explosera le jour où tu seras trop épuisée pour tout gérer. Et ce jour-là tous les efforts que tu auras faits pour autrui tomberont à l’eau puisque tu ne te seras pas préparée à supporter tout cela. BE SELFISH ! Ça te choque ? Alors tu n’es pas encore prête à te respecter. Il n’y a rien de mal à d’abord penser à toi, et donc par la même occasion à dire non (cf. le point 5) à ce qui ne te rend pas heureuse.

7. Tu passes constamment en dernière

« L’égoïsme régit le monde. » – Arthur Schopenhauer

Faire passer les autres avant toi, revient à t’oublier. Parce qu’on pense toujours que l’on reviendra sur notre cas une fois que l’on aura réglé tous les malheurs du monde, sauf que l’on ne finit jamais de tout régler. Et par la même occasion on ne s’occupe jamais de soi. Alors s’il doit y avoir une personne prioritaire à qui il faut penser, c’est bien toi ! Tu as un statut que tu dois respecter, si tu aimes être indispensable aux yeux des autres, il faut commencer par l’être à tes yeux.

8. Tu as une colère intérieure

« La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. » – George Lucas

Sois en paix avec toi même. Ne t’inflige pas les désagréments du monde. Mark Epstein dit que « la colère est signe de quelque chose qui doit changer », alors prends le temps de savoir ce qui provoque autant de haine en toi, contre toi, et que tu n’arrives pas à extérioriser ou positiver. Tu ne dois sûrement pas être satisfaite de quelque chose, et cette colère en est le résultat. Alors : Qu’est-ce qui ne te satisfait pas dans ta vie ? Ta situation professionnelle, sentimentale, financière … ? Une fois que tu auras repris le contrôle sur ton ego, tout ira pour le mieux !

9. Tu ne vis pas au présent

« Quel que soit ce que le moment présent contient, acceptez-le comme si vous l’aviez choisi. » – Eckhart Tolle

Si tu restes focalisée sur tes blessures passées, tu n’avanceras pas. Quand tu n’as pas dépassé autre chose que ce que tu as déjà vécu, tu ne pourras pas te permettra de vivre ce qui t’attends aujourd’hui, et tu rates alors un tas d’opportunités d’être heureuse de nouveau. Tout ce que tu as évité et que tu ne veux pas affronter resurgira un jour quoiqu’il arrive, alors fais-y face ! Dans le cas contraire, tu ne te donnes aucune chance d’évoluer !

10. Tu ne te laisses pas le droit à l’erreur

« Qu’est-ce qui pousse une personne à se détester ? Peut-être la lâcheté. Ou l’éternelle peur de se tromper de ne pas faire ce que les autres attendent. » – Paulo Coelho

Sois indulgente et respectueuse envers toi-même. Tu as le droit de te tromper, de tomber, de commettre une ou plusieurs erreurs. Le problème n’est pas dans le fait de commettre l’erreur, mais de la reproduire une fois la leçon assimilée. Si tu apprends de tes chutes, il est temps de te relever et de reprendre le cours de ta vie ! Alors, cesse de te mettre une pression insupportable, parce qu’il est impossible que tu évites l’erreur. S’accepter telle que tu es, est un pas énorme vers ton développement personnel et vers le respect que tu es censée te porter. Aie la capacité de pardonner tes erreurs passées et par la même occasion de les laisser dans le passé (cf. le point 10), pour être complètement en paix avec toi-même.

11. Tu ne te laisses jamais du temps libre

« Le plaisir est la fin et le commencement d’une vie heureuse. » – Épicure

Il est désormais temps de prendre du temps libre : fais une pause ! Fais des activités qui te plaisent, fais-toi pomponner, sors avec des amis, et profite de la vie comme si c’était la dernière fois que tu te levais le matin. Il est important de travailler dur pour des résultats certains, par contre tu n’auras aucun résultat satisfaisant si tu ne laisses pas de temps à ton esprit et à ton corps de se reposer.

Imane
Imane

Rédactrice LifeStyle Femme d'Influence et Bercée par l'art, je vous écrit avec toute la passion du monde, pour que nous devenions meilleures, ensemble. Ma philosophie ? Ne devenez pas une copie, faites la différence.

Il n'y a pas encore de commentaires

 

Newsletter

Contact

Publicités

Nous rejoindre

Devenir Contributrice

Mentions Légales

Cookies