Shalom Nchom : la grande brûlée YouTubeuse beauté, un modèle d’espoir

Tu la connais peut-être, elle s’appelle Shalom Nchom, alias Shalom Blac sur YouTube et Instagram. Cette YouTubeuse beauté est connue sur la toile pour ses maquillages d’exception qui sont tous plus fantastiques les uns que les autres, mais également pour son histoire hors du commun. Découvres en 3 points Shalom Nchom, la grande brulée et YouTubeuse beauté et pourquoi elle est devenue un modèle d’espoir.

1. Son histoire

Lorsqu’elle était petite, Shalom vivait au Nigéria avec sa sœur et sa mère. Cette dernière avait un restaurant et ses filles l’aidaient le plus souvent possible. Un jour, alors que Shalom dormait dans l’arrière cuisine, une casserole pleine d’huile chaude lui tombe sur son corps. Elle est alors âgée de 9 ans.

« Je me suis retrouvée en train de crier, en essayant de retirer ce qui me faisait mal de mon visage. Ma peau tombait de partout sur le sol. »

C’est alors que sa vie entière bascule et devient un véritable cauchemar. Brûlée au visage, aux épaules et aux mains, Shalom est entièrement défigurée. Les enfants de son école et les personnes qu’elle croise dans la rue la regardent comme si elle est une attraction et cela la fait souffrir autant que ses blessures.

« J’avais l’impression d’être une statue que les gens avaient payée pour regarder. »

Très vite la jeune fille devient agressive et se renferme sur elle-même. Elle pleure en rentrant chez elle, elle n’aime plus le corps qu’elle aperçoit dans le miroir et se sent mal dans sa peau.

À LIRE AUSSI :  Séductrice d’un soir : 5 secrets pour accentuer votre regard !

2. Les Etats-Unis et le maquillage

Pour se faire soigner, Shalom et sa famille se rendent très rapidement aux Etats-Unis. C’est à la même époque qu’elle se découvre une réelle passion pour le maquillage. Petit à petit, elle apprend à masquer ses cicatrices.

Ses réalisations sont tellement bien exécutées que ses camarades de classe lui demandent des cours et des tutoriels. C’est comme cela que son aventure YouTube commence.

3. Le message d’espoir

« Le maquillage ne me rend pas heureuse. Je suis heureuse parce que j’aime celle que je suis. »

À travers ses vidéos, Shalom souhaite véhiculer un message d’espoir et un message d’acceptation de soi. Même si elle considère que ce qui lui est arrivé est désormais une force, cela n’a pas toujours été le cas. Elle souhaite dire au monde que l’on peut se relever et faire face à toutes les épreuves de la vie. 

 

« Je m’aime comme je suis, j’ai accepté ce qui m’est arrivé et je m’en fous si quelqu’un a quelque chose de négatif à dire à mon sujet. » 

 

Cela résume bien le message que Shalom Nchom souhaite faire passer à toutes les personnes qui regardent ses vidéos et ses photos. Il faut vivre pour toi et non pas pour le regard des autres, car ce qui compte vraiment c’est la manière dont tu peux te percevoir.

À LIRE AUSSI :  3 leçons de vie que j’ai apprise après avoir été une maman à la rue

Alexa
Rédactrice Beauté pour Femme d’Influence mais également Chef de Projet Digital, on dit de moi que je suis passionnée. Ayez une vision, travaillez dur pour y parvenir et ne laissez jamais personne vous dire qui vous devez être. Le plus important, c’est de s’aimer soi-même.

1 Comments

  1. Une grande force intérieure pour se relever, voilà un message dont toutes les femmes du monde doivent se munir chaque jour.

Leave Your Reply