Le Dr Mukwege, Un Homme qui se Bat Pour Les Femmes

 

« Je suis témoin d’atrocités de masse commises sur le corps des femmes et contre les femmes, et je ne peux pas rester les bras croisés. »

Dr Mukwege

 

On l’appelle « L’homme qui répare les femmes ». Ce vendredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix, après 20 ans passés à soigner les femmes violées et mutilées à l’est de la République démocratique du Congo, et à alerter le monde entier sur ce massacre, sans relâche, et au péril de sa vie.

Le Dr Mukwege aurait pu mener une carrière confortable de médecin en Belgique, où il a terminé ses études commencées au Congo. Au lieu de cela, il a consacré sa vie à soigner les femmes victimes de violences sexuelles dans son pays d’origine. Dans son hôpital à Panzi, il a réparé plus de 50 000 femmes dont le corps avait servi de champ de bataille pour les conflits qui déchirent la région.

 

 

Des milices sillonnent l’est du pays et y sèment la terreur, notamment pour déplacer les populations afin d’y exploiter abusivement les ressources de coltan (un minerai nécessaire pour fabriquer nos portables, par exemple). Pour terroriser les familles afin de voler les ressources de leur sol ou les réduire en esclavage, il y a moins cher que des balles : le viol en masse des femmes et même des enfants, les mutilations et les traumatismes qui, quand on y survit, peuvent briser un être à jamais.

C’est pour ces femmes que Denis Mukwege s’est toujours battu : ses compétences de gynécologue, il les consacre à réparer les corps mutilés. Autour de ses patientes, il a créé la Fondation Panzi, qui prolonge son travail en mettant à la disposition de ces survivantes des professionnels leur apportant une aide psychologique, médicale, sociale, et juridique, afin de reconstruire leur esprit, leur vie sociale, et poursuivre leurs bourreaux.

Les femmes de Panzi l’appellent « papa ». De son côté, il avoue voir en ses patientes sa mère, sa femme, ses enfants : impossible pour lui de baisser les bras devant l’ampleur de la tâche, ni de céder aux menaces qui pèsent sur sa vie.

 

« Chaque femme violée, je l’identifie à ma femme. Chaque mère violée, je l’identifie à ma mère. Chaque enfant violé, je l’identifie à mes enfants. Comment pouvons-nous nous taire? »

 

Son action dérange les intérêts des bourreaux et des firmes occidentales qui profitent coût réduit des ressources minières volées dans ces conditions d’extrême violence : tantôt aux 4 coins du monde pour alerter l’opinion sur le sort des femmes massacrées dans son pays, tantôt en salle d’opération pour sauver leur vie, réparer leur corps ravagé et rendre leur fierté à ces survivantes, le Dr Mukwege est un héros au service des femmes et de la lutte contre les violences sexuelles. Mais lorsqu’on le qualifie de héros, cet homme ne cesse de rappeler que les vraies héroïnes sont les survivantes des viols, ses patientes, mais aussi toutes les autres. En France, son action est relayée par le projet Re-création by Loba, dont l’action entre le Congo et la France, se partage entre les missions éducatives, militantes, et thérapeutiques, avec la création d’un programme de thérapie par la danse destiné aux patientes du Dr Mukwege.


Au côté de Denis Mukwege, une autre lauréate du Prix Nobel de la Paix incarne le combat contre les violences faites aux femmes : Nadia Murad
, 25 ans, capturée dans son pays, l’Irak et vendue comme esclave, torturée et violée, puis s’étant échappée, devenue le porte-parole des femmes ayant vécu cet enfer et une militante puissante contre les violences faites aux femmes.

 

Cette année, les deux lauréats du prix Nobel de la paix sont non seulement des sources d’inspiration pour chacun, mais de fervents défenseurs des droits des femmes, déterminés à faire avancer leur condition.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link