Pourquoi ressentons-nous le besoin d’hiberner en hiver ?

Ça y est ! Nous sommes en pleine période de froid… Les gros manteaux, les chocolats chauds et les séries sous la couette sont nos meilleurs amis. Nous sommes également dans la période où les journée sont plus courtes et les nuits plus longues, celle durant laquelle les balades en plein airs se font rares et surtout où le réveil est difficile. Beaucoup trop difficile d’ailleurs. On en vient alors à souhaiter dormir plus. Mais quand bien même nous y parvenons, nous dormons beaucoup moins bien : Comment cela se fait-il ? Pourquoi ressentons le besoin d’hiberner en hiver ?

3points1-300x67

PROBLÈME N°1 : LA LUMINOSITÉ

Il faut savoir que ton corps sécrète une hormone nommée la mélatonine qui indique à ton corps quand est ce qu’il faut se coucher et se lever. Sauf que, lorsque l’hiver approche, celui ci empêche la secretion de mélatonine à cause du manque de lumière. Il est donc normal que tu aies constamment envie de dormir puisqu’il fait sombre plus souvent en journée et la nuit commence plus tôt en soirée, et de ce fait le processus qui permet à ton corps de lui signaler qu’il est temps d’aller se coucher en fonction de la lumière s’active plus rapidement.

La lumière a un impact sur beaucoup d’autres choses en dehors du sommeil. Elle atteint également l’humeur, la mémoire etc … C’est également pour cette raison qu’en Hiver il est plus simple de tomber dans une légère phase dépressive, que nos journées paraissent plus difficile à vivre ou à supporter et que notre état d’âme en pâtit.

À LIRE AUSSI :  5 astuces minceur express avant les fêtes !

En cas de troubles légers, il ne t’es donc pas nécessaire de recourir un traitement médicamenteux pour tenir le coup. Il te suffira d’augmenter la lumière dans le lieu dans lequel tu te trouves, ou d’utiliser une lampe de luminothérapie chez toi.

Par contre si tu te trouves dans une situation de dépression saisonnière ou de troubles graves n’hésites pas à consulter un spécialiste.

PROBLÈME N°2 : L’EXCÈS DE CONFORT

En hiver, tu cherches à te blottir sous une couette ou à t’habiller afin d’être plus « à l’aise » dans tes vêtements que d’habitude. Il en est de même pour la nourriture ou l’envie constante de vouloir être « au chaud » : ce que tu cherches c’est être dans l’ambiance la plus confortable possible puisqu’il fait froid, sombre et que ton humeur n’est pas des plus enjouées.

On commence alors à jouer avec la température et chauffer les pièces dans lesquelles on se trouve, et c’est ce qui va perturber le processus naturel de sommeil. Le mieux pour toi serait de garder une température constante de maison de manière à endurcir ton système défensif et ne pas faire face à un dérèglement du sommeil.

En ce qui concerne la nourriture, en hiver on privilégie les plats plus lourds puisqu’ils ont tendance à être plus consistants, et quelques fois plus appétissants. Sauf qu’il n’y a pas que des avantages à cet excès de plaisir : non seulement les repas lourds retardent le sommeil, mais si tu n’as pas l’habitude de manger ce genre de repas habituellement ton corps aura beaucoup plus de mal à l’accepter et du coup tu prendras des kilos plus facilement.

À LIRE AUSSI :  11 façons d’attirer le bonheur dans votre vie et chasser les ondes négatives

PROBLÈME N°3 : LE STRESS

L’hiver n’est pas que synonyme de fêtes ou bonhomme de neige. Qui dit arrivée de l’hiver dit aussi : examens de premier semestre, fin d’années et nouvelles résolutions, budget cadeaux, changement de garde robe, tu arrives au boulot il fait nuit, tu sors du boulot il fait nuit, l’impression de ne pas avancer dans ton travail puisque l’impression de journée plus courtes etc …

L’hiver est annonciateur du stress. Sauf que le stress est l’un des facteurs premiers d’un insomnie. De ce fait lorsque tu estimes ne pas avoir assez dormi la semaine, tu essayes de te rattraper le week end en dormant beaucoup trop. Mais trop dormir revient à mal à dormir.

Ne chamboules pas ton emploi du temps ou ta routine et essayes de la maintenir du mieux que tu peux de manière à te consacrer obligatoirement un temps distinct pour dormir.

3points1-300x67

Tu l’auras compris, ton envie constante d’hiberner en hiver est tout à fait normal et est causée par des facteurs précis. Tu peux désormais y faire face puisque tu as toute les clés pour. Il ne tient désormais plus qu’à toi de devenir la meilleure version de toi-même.

Imane
Rédactrice LifeStyle Femme d’Influence et Bercée par l’art, je vous écrit avec toute la passion du monde, pour que nous devenions meilleures, ensemble. Ma philosophie ? Ne devenez pas une copie, faites la différence.

À LIRE AUSSI :  3 raisons de laisser ton enfant croire au Père Noël

Leave Your Reply