Comment Uzo Aduba d’Orange Is The New Black a surmonté les échecs avant de réussir

À 36 ans, Uzo Aduba, est une actrice américaine reconnue grâce à son interprétation de Suzanne “Crazy Eyes” Warren dans Orange Is the New Black. Avant de connaître le succès, elle a été en proie au doute par rapport à son identité, mais aussi par son rêve de devenir actrice. Retour sur son parcours en 3 points.

1. Un long chemin vers l’acceptation de soi

D’origine nigériane, Uzo a grandi à Boston aux États-Unis. Cette double culture a été difficile à gérer pour elle, au point qu’elle veuille changer d’identité en se faisant appeler Zoé, ce à quoi sa mère a répliqué que comme d’autres prénoms peu communs, le monde apprendra à prononcer le prénom Uzo.

Quelques années plus tard, le fait de jouer la comédie lui fera faire un travail sur sa personne et s’accepter. Elle est aujourd’hui très fière de ses origines et les revendique, notamment en portant ses cheveux naturels.

'Fro yo.

A post shared by Uzo Aduba (@uzoaduba) on

« Ce business te fera croire que tu n’es pas assez. Tu n’es pas assez jolie, assez mince, assez talentueuse, assez intéressante, assez expérimentée et j’ai dit « Assez ! » Ça suffit ! »

Mais malheureusement, une décennie de castings infructueux la fera à nouveau douter d’elle-même et de ses objectifs, la poussant même à envisager de faire un métier plus traditionnel et en accord avec les attentes de sa famille.

 « Il y a eu des moments dans ma vie où j’ai douté, me suis posée des questions, me suis sentie fatiguée, mais au fond de moi, je n’avais jamais abandonné, la passion ne m’avait jamais quitté. Mais là c’était la première fois qu’elle faiblissait. »

Au point où elle décide de véritablement tout plaquer.

« Je n’avais jamais abandonné de ma vie avant ça. »

Mais, ce même jour, elle reçoit le coup de fil qui a changé sa vie, celui du directeur de casting pour la série « Orange Is the New Black » :

« J’étais évidemment bouleversée d’avoir pris cette décision. J’avais l’impression d’abandonner mes rêves, mon enfance et tout ce que j’aimais. Je ne sais vraiment pas ce qu’aurait été ma vie si je n’avais pas reçu ce coup de téléphone. Alors quand je reçois des prix maintenant, je me sens tellement reconnaissante ! Je n’aurais jamais osé rêver tout ce qu’il m’arrive. »

Ça marquera le point de départ de sa carrière et le début de la reconnaissance par ses pairs de son talent en tant qu’actrice.

2. La consécration

Son interprétation de Suzanne Warren est rapidement remarquée par la profession et le public. Ainsi, elle remporte le Screen Actors Guild Awards (2014) et un Emmy Award sur 2 années consécutives en 2014 et 2015. Elle est même nominée aux prestigieux Golden Globes.

Celle qui ne s’assumait pas complètement devient aussi une icône de la mode. Son style et son élégance sont très appréciés des commentateurs dans ce domaine comme le souligne un article publié sur le site Into The Chic qui lui consacre un diaporama de ses meilleurs looks.

Uzo se paie même le luxe de ravir le rôle de Glinda, « plus belle sorcière du royaume d’Oz » dans la série The Wiz, à Beyoncé Knowles ! Plus généralement, elle se souvient que cette période a été riche émotionnellement pour elle, comme tu peux l’imaginer.

« À l’époque, je m’étais sentie un peu submergée par tout ça. J’étais vraiment très reconnaissante et heureuse. Je pensais vraiment ce que j’ai dit à ce moment-là : Jenji m’a sauvé la vie. J’allais arrêter d’être actrice le jour où j’ai eu le rôle de « Crazy Eyes » »

Le fait de s’accepter et d’embrasser ce que l’Univers lui a donné, fait de Uzo une femme forte et déterminée. Elle est aujourd’hui en mesure de prendre la parole pour toutes les femmes qui se sentent seules ou perdues sur le chemin de leur rêve ou de leur identité.

« Je ne peux plus adhérer à l’idée que les autres se font de moi concernant ce à quoi je suis censée ressembler, ou quelle taille je suis censée faire, si j’ai les dents du bonheur, ou comment je suis censée me comporter ou encore à quoi ma négritude en tant que femme doit ressembler. »

Cette force et son talent l’amènent tout naturellement au grand écran, un des grands défis de sa vie. Le cinéma lui tend les bras. Elle a décroché un rôle dans « American Pastoral » de et avec l’acteur britannique Ewan McGregor. Si elle n’avait pas repris confiance en elle, l’actrice n’en serait pas là aujourd’hui.

« Avoir foi en vous est le premier outil qu’il vous faut dans votre boîte à outil d’acteur. Commencez par croire en vous. Si personne d’autre ne croit en vous, et ça arrivera, vous devez croire en vous. Vous devez vous armer de cette foi en vos capacités et la mettre dans chaque action que vous entreprenez. Absolument chacune de vos actions. »

3. Comment elle s’est investie du rôle de modèle

Enfant, Uzo doutait d’elle-même et avait du mal à accepter son identité de femme noire dans un monde blanc américain. En cause notamment, le peu de modèles de femmes noires qui ont réussi.

« Quand j’étais enfant, il n’y avait personne d’autre qu’Oprah à la télévision, personne qui me fasse comprendre de quoi nous, en tant que noirs, pouvions devenir. C’était Oprah ou Claire Huxtable [du Cosby Show], et seules une de ces deux personnes existaient. »

Aujourd’hui, elle endosse volontiers le rôle qui lui manquait lorsqu’elle était enfant.

« Si je peux, peu importe la forme, élever et inspirer les gens à être une meilleure version d’eux-mêmes, et si prendre la parole peut permettre cela, j’aurai vécu. »

Recevoir de prestigieux prix pour son interprétation dans “Orange Is the New Black” a renforcé ce sentiment.

« Ça m’a rendue fière, et enthousiaste à l’idée de vivre dans un monde où peut-être filles/garçons/noirs/blancs ou autre, puissent voir connaître autre chose que ce que moi j’ai vécu étant enfant. Je ne savais pas que cela était possible [de recevoir 2 Emmy awards pour le même rôle] car je suis la première femme à accomplir cela pour les femmes. »

La question de la représentativité des femmes et des noirs à la télévision et au cinéma, ainsi que dans la liste des nominés pour des prix cinématographiques, lui tient à coeur. Elle considère que seules les actions feront avancer les choses en la matière.

« Notre pays a été bâti par les actions entreprises par le peuple. Je suis enthousiaste à l’idée de voir les gens se préparer à monter au créneau pour une amélioration pour tous. Chacun d’entre nous possède une voix et nous avons la responsabilité d’en faire usage. »

Uzo Aduba a un parcours atypique qui fait d’elle une actrice consciente et engagée, toujours reconnaissante de ce que l’Univers lui a apporté. Ses moments de doute l’ont forgée et c’est ce qui rend son jeu et son travail d’actrice très riche. Sa carrière au cinéma devrait exploser. Talent à suivre…

Tamara Argentin
Tamara Argentin

Rédactrice pour la rubrique “Icônes". Journaliste rédactrice et Community Manager, l’écriture est ma passion. J’espère qu’à travers mes mots je saurai vous inspirer et vous permettre de vous élever.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link