Les 3 Éléments-Clés pour Maximiser ta Valeur Féminine — selon Allen J. Bryson

« Quand des garçons rencontrent des femmes qui savent ce qu’elles valent, ils s’enfuient et les traitent de tous les noms. Mais quand tu rencontres un vrai homme, quand un vrai homme comprend que tu sais ce que tu veux et ce que tu vaux, il sera en adéquation avec ta valeur. »

Allen J.  Bryson 

Allen J Bryson est un orateur et un coach de vie afro-américain qui a pour mission de motiver les gens. Il fait souvent des interventions dans des Églises, dans des lycées et des Universités. Mais ce sera particulièrement en 2010 , lors d’une conférence «  Après avoir rencontré un gars » pour le développement des jeunes filles à Chicago qu’il fera un discours puissant sur la valeur de soi et sur l’excellence. Un discours en principe dirigé aux lycéennes, mais qui semble très pertinent pour les femmes de tout âge. Dans son discours, le conférencier développe les trois étapes clés pour maximiser la femme que tu es.  Voici les trois éléments qui transformeront ta vie :

1) Bien s’entourer

@bonang_m

«  Entoure-toi de personnes positives […] qui te diront que tu es belle et talentueuse ». Mais encore «  entoure-toi de personnes qui apporteront des choses saines dans ta vie ». Bien que cela sonne cliché, si les bonnes pensées attirent les bonnes choses, il en va de même pour les personnes qui t’entourent. Pour réussir sa vie, il faut être capables d’être très bien entourés de personnes qui t’aiment tel que tu es, celles qui te comprennent et surtout qui t’encouragent à réussir et qui te poussent vers le haut. C’est pour cela qu’il arrive parfois de devoir faire « le tri », car « les haineux n’ont aucune importance s’ils ne sont pas à tes côtés ».

2) Bien s’exprimer

On a bien vu comment les discours des grands orateurs peuvent impacter une foule. Comment des simples mots peuvent créer des révolutions et changer le monde ? La réalité c’est qu’il en va de même pour nous. C’est d’ailleurs, dans le livre Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz, le premier des accords : « Que votre parole soit impeccable ». Qu’est-ce que cela signifie ? Comme le dit si bien Allen : «  Parle à ton succès » et surtout « Parle du type de femme que tu as envie de devenir ».

Même si nous répète souvent que l’habit ne fait pas le moine, ce n’est pas totalement vrai. Si tu veux être considérée comme une Lady, il faut que ton attitude, ta manière de parler soient ceux d’une véritable Lady. D’ailleurs Allen nous dit quelque chose de très pertinent à ce sujet « Certains disent que Nicki est sexy et d’autres disent que Michelle l’est aussi. L’unique différence, c’est que ce qui rend Michelle sexy ce n’est pas ce qu’elle porte, mais ce qu’elle est. » C’est-à-dire que ce qui compte véritablement c’est ce que tu dégages.

On a souvent tendance à croire que ce sont les autres qui doivent nous dire en permanence des choses positives. Mais le fait est que c’est à nous-mêmes de le faire. C’est quelque chose que Bryson nous rappelle : «  Je veux que tu te dises à toi même que tu es belle, talentueuse, que tu as du succès, que tu es capable , que tu es bénie, que tu es riche , que tu es saine , capable ,etc. […] C’est important que tu te le dises à toi-même, car personne n’est payé pour le faire à ta place. Fais-le-toi même. Je ne veux pas entendre des choses comme ‘ ma maman ne m’a jamais dit que j’étais spéciale’. Ce ne sont que des excuses. Il est temps que tu le fasses toi-même. Il est temps de te dire à toi-même à quel point tu es spéciale. »

Comme on l’a dit au début, la parole a des effets qu’on pourrait presque qualifier de magiques c’est pour cela qu’ « Il est important que tu comprennes que lorsque tu parles, tu parles également des résultats dans ta vie. Ce que tu dis à voix haute se concrétise. C’est-à-dire , quand tu dis des choses comme ‘ meuf cette chanson me rend malade’ ,‘mes chaussures vont me tuer’ , ‘je suis tellement fauchée que je n’arriverai jamais à rien’, en réalité tu es en train d’apporter la maladie , la mort et la pauvreté dans ta vie. ». Dans ce cas-là, plutôt que de parler en négatif , parle de manière positive, car «Il est important de parler de ce que tu as envie d’être ». Allen nous donne l’exemple de Barack Obama lorsqu’il état candidat à la présidence.  Pensez- vous que le président Obama se répétait le mot sénateur dans sa tête ? Absolument pas ! Il gardait toujours à l’ esprit le mot ‘ président’ .

La parole est une arme qui peut autant causer du bien que du tort. C’est pour cela que si elle est utilisée à bon escient elle ne peut que faire des miracles. C’est en effet quelque chose que toutes les personnes qui ont du succès ont compris : « Les gens riches ne parlent jamais de pauvreté ! Les gens en pleine santé ne parlent jamais de maladies. Les vainqueurs ne parlent jamais de défaite. Une femme amoureuse ne parle jamais de drames ».

3) Définir sa valeur

Souvent dans l’éducation des femmes on met l’accent sur l’importance de prendre soin des autres, en oubliant que le plus important c’est qu’elle apprenne à prendre soin d’elle même. À s’aimer , se respecter et se donner de la valeur. Lorsqu’on parle de valeur, on parle concrètement de la manière dont tu estimes que tu devrais être traité par autrui. Autrement dit ce que tu mérites en tant qu’individu : «  Si un jour quelqu’un te demandait quelle est ta valeur, qu’est-ce que tu lui répondrais ? Que valez-vous, Mesdames ? Des bijoux, un tour en voiture, un dîner au restaurant, une nuit à l’Hôtel ? ».

Le fait est que toi seule peux définir ta propre valeur : « Vous devez définir vous-mêmes votre valeur, car, je vais vous dire un truc, si vous ne savez pas ce que vous valez, quelqu’un d’autre viendra et vous collera une étiquette sur votre front ». La valeur que l’on a de soi est en réalité la manière dont on va s’auto-évaluer. Et d’ailleurs plus notre estime sera élevée, plus notre valeur sera élevée elle aussi. C’est la raison pour laquelle, afin de définir sa valeur il faut avant tout d’abord travailler sur son estime. Si ton estime de toi est basse, il faut l’élever et si elle est déjà élevée il faut la garder intacte.

Le problème est souvent le même : « Quand des garçons rencontrent des femmes qui savent ce qu’elles valent, ils s’enfuient et les traitent de tous les noms . Mais quand un homme vous approche, quand un homme comprend ce que vous valez , il sera en adéquation avec votre valeur et restera à vos côtés. ».

Bonus :  l’exemple qui changera ta vie !

« Tout le monde est déjà entré dans un magasin n’est-ce pas ? Eh bien, tu comprends qu’à l’entrée du magasin se trouvent tous les articles à bas prix. Tout ce qui est soldé se trouve à l’avant du magasin. Pourquoi ? Parce ce que c’est la première chose qu’on a envie que tu vois. Par contre, où se trouvent les choses de valeur ? À l’arrière de la boutique protégé dans du verre avec des lumières qui sont projetées dessus. C’est exactement comme ça que je vois les gens – hommes comme femmes – aujourd’hui. Tu peux être deux choses : soit un article soldé, soit un article de luxe, rare, cher et important, protégé dans une vitrine. Tu dois comprendre que lorsque tu te comportes comme un article soldé, tu es en train de te traiter comme tel. Et comment agissent les gens qui achètent des articles soldés ? Tout le monde les touche, tout le monde veut les essayer. Es-tu un article soldé ? Ou es-tu plutôt une femme qui est au fond de la boutique protégée par une vitrine  avec un prix tellement élevé que lorsque les gens t’approchent et qu’ils n’ont pas les moyens de t’avoir se disent ‘un jour peut-être quand j’aurais les moyens , je reviendrais te chercher’ ? Je veux que tu te comportes comme tel pour qu’à chaque fois qu’un homme t’approche, il sache ce qu’est une femme qui sait ce qu’elle vaut. »

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link