Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Venus

D’après John Gray, auteur du livre ‘Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Venus’, les deux sexes ne parlent pas le même langage. Pour les hommes, les femmes viennent d’une autre planète et vice-versa. D’où les frustrations, les malentendus, les déchirements et les disputes à n’en plus finir. Tout cela peut être évité si l’on a un décodeur, une sorte de mode d’emploi de la vie conjugale. À travers ce roman, John Gray nous offre un guide indispensable pour apprendre à vivre avec l’autre. Nous allons vous résumer ce best-seller en cinq points.

 

Mars/Dieu de la guerre |VS| Vénus/Déesse de l’amour 

Selon l’auteur, les hommes revêtent les caractéristiques du Dieu de la guerre, appelé Mars ou Ares dans la mythologie grecque. Et les femmes, portent en elles les caractéristiques de Vénus ou Aphrodite, la déesse de l’amour.

Ainsi, venant d’une planète différente, chacun à une langue propre, une culture, un mode de vie différent. C’est pourquoi s’apprivoiser et apprendre à comprendre l’autre est la clé de l’épanouissement du couple.

Pour un homme, les valeurs primordiales sont le pouvoir, la compétence, l’efficacité et la réussite ; alors que pour la femme, ce qui compte le plus c’est l’amour, la communication, la beauté et les rapports humains. Ceci explique pourquoi un homme et une femme sont faits pour se compléter, d’où leurs différences.

Quelles sont les principales différences entre un homme et une femme ?

1ère différence : Un langage différent

« C’est toujours vrai, une bonne communication est le secret d’un couple heureux » John Gray

 En effet, les hommes et les femmes ne s’expriment pas vraiment de la même manière, même s’ils font tout deux partie de la même espèce et parlent la même langue culturelle. Étonnant non !

Voici quelques exemples ci-dessous :

Lorsqu’une femme dit à son homme « On ne sort jamais !» Celui-ci répond « Ce n’est pas vrai, on est sortis la semaine dernière » En langue « vénusienne », on ne sort jamais, signifie : J’ai envie de sortir avec toi et qu’on fasse quelque chose rien que tous les deux.

Or, son homme comprend ceci : Tu me déçois beaucoup. En fait, je m’ennuie avec toi.

« Tu ne m’aimes plus ! » dit la femme. Son homme répond « Bien sûr que je t’aime. La preuve je suis là » Lorsqu’une femme dit à son homme : « Tu ne m’aimes plus ! » Cela sous-entend qu’elle a besoin d’être rassurée sur l’amour que lui porte son homme. Mais, son homme ne le comprend pas dans ce sens, et croit qu’elle lui reproche d’être égoïste et indifférent.

Ainsi, la femme dit une chose qu’elle croit être explicite, mais son homme ne le comprend pas de la même façon, ce qui risque de faire naître entre eux des incompréhensions conduisant au ressentiment.

Le plus grand défi pour l’homme, est d’interpréter correctement les propos de sa femme et de la soutenir. Quant à la femme, son plus grand défi est de soutenir et comprendre son homme, lorsqu’il se mure dans le silence. Le reproche que les femmes font le plus souvent à leur partenaire est :

 “J’ai l’impression qu’il ne me comprend pas” et même cette plainte est souvent mal comprise ou mal interprétée. – John Gray

2ème différence : Une gestion différente du stress

« On ne doit jamais porter de jugement sur le besoin d’une femme d’être rassurée, ni sur celui d’un homme de se replier sur lui-même » John Gray

Lorsqu’une femme et un homme sont dans une situation de stress intense, ou face à des problèmes de vie, ils y répondent chacun d’une manière très différente.

  • L’homme se retire dans sa caverne

Lorsqu’un homme est contrarié et/ou stressé, il arrête immédiatement de parler et part se réfugier dans sa caverne intérieure, dans le but de ressasser le problème et d’y trouver une solution. Personne n’est le bienvenu, et encore moins sa femme. Il a besoin de se replier sur lui pour y faire face. Il a besoin qu’on lui fiche la paix.

  • La femme a besoin de parler et d’évacuer son stress en se confiant

Une femme lorsqu’elle est mal, a besoin de parler à quelqu’un, de confier son mal-être à voix haute. C’est la seule manière pour elle de mieux comprendre ses ressentis et de prendre du recul vis-à-vis de ce qu’elle vit. Elle a donc besoin qu’on l’écoute tout simplement, sans forcément apporter des réponses ou des solutions à ses questionnements.

Ainsi, tu dois comprendre qu’il ne faut pas tenter de faire parler ton homme, tant qu’il n’est pas prêt à venir vers toi pour partager ses soucis. Dans certains cas même, il ne ressentira pas le besoin de t’en parler puisqu’il aura réussi à les résoudre seul.

Que faire en attendant que ton homme sorte de son mutisme solitaire? Laisse-le tranquille, sois zen, car cela n’a aucun rapport avec toi et distrais-toi en attendant qu’il revienne naturellement vers toi.

Comment répondre aux besoins émotionnels de son homme ?

 » Rien ne sert d’aimer, si l’on aime mal  » John Gray

Les hommes et les femmes ont des besoins émotionnels très différents, et c’est la raison pour laquelle ni l’un ni l’autre ne sait comment se soutenir. Chacun suppose à tort qu’il a les mêmes besoins que l’autre. Rien n’est plus faux, car ce dont a besoin un homme n’a rien à voir avec ce dont a besoin une femme.

John Gray nous fait comprendre que les hommes et les femmes s’aiment souvent de la mauvaise manière et cela engendre de l’amertume et de la frustration, car chacun se sent mal aimé. Mais de quoi a donc besoin un homme ? Ses besoins prioritaires sont les suivants :

  • Il a besoin qu’on lui fasse confiance
  • Qu’on l’accepte tel qu’il est
  • Qu’on l’apprécie à sa juste valeur
  • Il souhaite que sa femme l’admire
  • Il a également besoin de son approbation et de ses encouragements pour s’épanouir dans son couple

 « Tant que ses besoins émotionnels primaires ne sont pas pleinement satisfaits, l’être humain n’est pas en mesure de recevoir et d’apprécier les autres aspects de l’amour  » John Gray

En satisfaisant à l’ensemble de ses besoins, tu fais ressortir le meilleur de ton homme. Si au contraire, tu les ignores, tu risques de saboter ta relation sans le savoir.

 Comment éviter les disputes et bien dialoguer avec son homme ?

 » Si la communication est le plus important des éléments fondateurs d’une relation de couple, les disputes peuvent en être les plus destructrices. » John Gray

Un des aspects les plus complexes dans un couple est de savoir gérer les disputes et désamorcer les conflits.

Certains couples passent leur temps à se disputer et à se déchirer au point de détruire leurs relations lentement mais sûrement. D’autres refoulent tout, de peur d’affronter les conflits et finissent par être des bombes à retardement. Guerre ouverte VS guerre froide, aucune des deux situations n’est à privilégier.

L’idéal est de communiquer en douceur, d’exprimer ses griefs calmement et désamorcer tout risque de dispute violente. Lorsque quelque chose ne va pas, au lieu d’entrer dans la confrontation, il vaut mieux prendre du recul, se calmer ; et tout en restant aimant et respectueux, engager la conversation et évoquer les points de divergences, sans dénigrer le point de vue de l’autre.

C’est souvent plus la manière dont on dit les choses qui fait mal que le contenu de la conversation.

Comment avoir une vie de couple apaisée et épanouie ?

Il faut comprendre que malgré l’amour que peuvent se porter deux personnes, il arrive très souvent qu’elles puissent se détester, ne plus se supporter du jour au lendemain, pour à nouveau s’aimer follement le jour suivant. L’amour fait ressortir nos peurs les plus profondes, nos sentiments refoulés et le passé ressurgi souvent sans crier gare en s’invitant dans le présent. On peut se sentir aimé durant plusieurs semaines, puis d’un coup croire que l’autre ne nous aime plus du tout. L’amour chamboule beaucoup de choses dans notre tête et notre cœur. Il nous sécurise et nous insécurise à la fois. Aimer c’est prendre le risque d’être blessée.

Le couple peut être vu comme les saisons qui changent : le printemps c’est le renouveau, l’été l’épanouissement, l’automne suppose de retravailler sa relation, et enfin l’hiver, c’est la période des doutes et des remises en question.

Pour réussir son couple, il faut donc admettre que parfois l’amour sera facile, à d’autres moments cela exigera beaucoup d’efforts et d’investissement. Chacun des partenaires risque de s’égarer, de douter, de s’éloigner et de commettre des erreurs.

L’essentiel à retenir selon John Gray, c’est de se souvenir toute sa vie que les hommes et les femmes viennent d’une planète différente et que chacun doit avoir l’indulgence d’essayer de se comprendre, sans se juger ou se blâmer l’un l’autre. C’est la seule condition pour mieux savoir aimer.

 « Les hommes sont heureux et prêts à se surpasser quand ils sentent que l’on a besoin d’eux ; les femmes, quand elles se savent aimées. »  John Gray 

Tomber amoureux est une chose assez facile finalement. Le challenge réel est de construire son couple dans l’épanouissement et l’équilibre. Cela demande beaucoup de travail et une volonté mutuelle d’avoir des rapports apaisés et sains. Qui a dit que l’on pouvait vivre d’amour et d’eau fraîche ?

ACHÈTE LE LIVRE ICI

Souad Lazreg
Souad Lazreg

Rédactrice rubrique love et relations chez Femme d’Influence magazine et écrivaine autodidacte. Amoureuse des voyages et de la vie. Passionnée par les neurosciences et la psychologie humaine. L’amour est source de toute vie, tel cupidon je dégaine mon arc et tire ma flèche.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link