Les 5 africaines aux parcours les plus inspirants

En Afrique, il existe des femmes de pouvoir qui se distinguent dans les affaires ou la politique et dont le CV est sans faute. Elles ont souvent des parcours éclectiques et sont arrivées au sommet de leurs domaines d’activités. Voici les 5 femmes africaines aux parcours les plus inspirants.

3points-300x67

1. Ellen Johnson Sirleaf

À 78 ans, elle est la première femme à la tête du Libéria. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2011, a été élue dans son pays en 2006 puis réélue en 2011. Ex-ministre des finances, autrefois directrice Afrique au Programme des Nations Unies pour le développement, elle est aussi diplômée de la prestigieuse université d’Harvard et plus précisément de son école des affaires publiques et gouvernementales, la Kennedy School.


2. Isabel Dos Santos

À 43 ans seulement, Isabel Dos Santos est l’une des femmes d’affaires les plus fortunées d’Afrique. D’après le magazine Forbes, sa fortune est estimée à 3,7 milliards de dollars. Fille aînée du président angolais José Eduardo Dos Santos, elle doit pourtant sa réussite à son seul sens inné des affaires. Elle possède des actifs dans la finance, les diamants, l’énergie, les télécommunications, le ciment, l’immobilier, l’agroalimentaire et la grande distribution. Certaines de ses entreprises ont racheté des banques au Portugal. Elle a d’abord étudié le génie électrique et la gestion d’entreprise à Londres. Elle a commencé ses activités à l’âge de 24 ans en travaillant comme ingénieur chef de projet dans une entreprise qui s’occupait du nettoyage de la capitale d’Angola, Luanda. Puis elle a ouvert Le Miami Beach Club, l’une des premières boites de nuit de la capitale angolaise avant de se lancer dans la création de holdings pour acquérir la propriété et la participation de certaines entreprises en Angola, et à l’étranger.


Folorunsho-Alakija

3. Folorunsho Alakija

À 65 ans, elle est devenue la femme noire la plus riche du monde, dépassant ainsi Oprah Winfrey. le parcours de cette femme originaire du Nigéria est pour le moins incongru. De simple secrétaire, elle est devenue créatrice de mode et a lancé sa marque « Supreme Stiches ». Avec cette griffe, elle a habillé les femmes du pouvoir au Nigéria. Pour la récompenser, les autorités du Nigéria lui ont offert en 1993 une licence pétrolière sur un gisement offshore. C’est avec le pétrole que Mme Alakija a bâti sa fortune.


4. Dambisa Moyo 

À 49 ans, Dambisa Moyo a un parcours qui pourrait en faire pâlir plus d’une de jalousie. Originaire de Zambie, elle a d’abord effectué ses études à Oxford et à Harvard, avant d’intégrer la Banque Mondiale. Elle fait parler d’elle à la suite d’un essai intitulé Dead Aid, dans lequel elle se positionne contre l’aide humanitaire et propose de nouvelles solutions pour l’Afrique. Elle détonne également lors de conférences TED quand elle affirme avec certitude que le modèle chinois est un peu plus en mesure de propulser le continent africain que le modèle occidental. Elle a été classée par le magazine Time parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde.


5. Chimamanda Ngozi Adichie

Chimamanda Adichie est nigériane. À seulement 38 ans, elle fait beaucoup parler d’elle. Romancière de talent, auteur de plusieurs ouvrages dont Americanah, ses propos sur le féminisme ont été repris par Beyoncé dans son clip Flawless. Affirmant que l’on peut aimer les talons hauts, le gloss, être mariée et être féministe au sens « jouir des mêmes privilèges que les hommes », Chimamanda Adichie refuse qu’on lui impose d’aller faire la cuisine pour son frère sous prétexte qu’elle est une femme ou d’avoir moins d’ambition qu’un homme sous prétexte de faire peur à la gente masculine. Aujourd’hui, elle fait le tour du monde pour parler de ses ouvrages et de ses positions. Elle est l’une des africaines les plus influentes outre-atlantique et notamment aux Etats-Unis où elle a effectué ses études.

3points-300x67

Ces femmes ont toutes des points communs… Elles sont cultivées, elles sont intelligentes, elles ont de l’ambition et elles savaient exactement là où elles allaient et pourquoi elles voulaient le faire. Elles sont aujourd’hui des femmes qui contribuent à changer les perceptions sur l’Afrique, et leurs différents parcours révèlent trois ingrédients gagnants : l’ambition, le savoir et le travail.

Cécilia Emma
Cécilia Emma

Rédacteur-en-chef du webmédia iyaafrica.co , étudiante à Sciences Po Paris, je vis chaque jour pour propulser le continent africain et pour déconstruire les complexes. Passionnée, Douce, Réfléchie et Persévérante.

Il n'y a pas encore de commentaires

 

Newsletter

Contact

Publicités

Nous rejoindre

Devenir Contributrice

Mentions Légales

Cookies