Les 20 leçons de vie que nous a appris Grey’s Anatomy

Grey’s Anatomy, plus d’une dizaine de personnages et de saisons, et des années que cette série existe et qu’elle nous suit. On s’attache aux personnages, on s’y retrouve, on pleure, on rit, et on apprend avec eux. Cette série est typiquement de celles qui nous apprennent la vie, et qui nous font comprendre qu’elle doit être vécue et entretenue. Alors je te propose une compilation des meilleures citations sur les plus grandes thématiques principales de la série.

Sur l’Amour

 « On est toujours persuadé qu’il n’y a qu’une personne au monde à aimer et on en trouve une autre pourtant un jour. Et ça à l’air dingue de s’être autant inquiété pour ça au début. »

« Chaque personne qu’on s’autorise à aimer est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre. »

« Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires ensemble. »

Sur la Mort

Lorsqu’on souffre d’une horrible perte, nous traversons tous cinq étapes de la peine. On passe par le déni car la perte n’est pas envisageable, on ne peut imaginer que c’est réel. On s’énerve contre tout le monde, contre les survivants, contre nous-même. Puis on trouve un arrangement, on supplie, on implore, on offre tout ce qu’on a, on offre nos propres âmes en échange d’un jour de plus. Quand les négociations échouent, la colère est difficile à contenir, on tombe dans la dépression, le désespoir, jusqu’à ce qu’on accepte finalement que l’on a tout tenté. On abandonne. On abandonne et on accepte. Il n’y a pas que la mort dont on fait le deuil, mais aussi d’une perte, d’un changement. Et on se demande pourquoi ça bloque autant parfois, pourquoi ça fait tant de mal mais la chose dont on doit se souvenir c’est que ça peut changer. C’est comme ça qu’on reste en vie, quand ça fait si mal, qu’on ne peut plus respirer, c’est comme ça qu’on survit. En se rappelant, qu’un jour, qu’en quelque sorte, vous ne le ressentirez plus de la même manière, ça ne fera plus aussi mal. Le mieux que l’on puisse faire est d’essayer de laisser nos sentiments quand ils viennent. Et les laisser partir quand on peut. Le chagrin comporte cinq étapes. Elles nous semblent à tous différentes, mais il y en a toujours cinq : le déni, la colère, les négociations, la dépression, l’acceptation.

« Il paraît que la mort est plus difficile pour ceux qui restent. »

« Je sais que c’est dur d’être celui qui s’en va. Mais bon sang, c’est pas non plus facile d’être celui qui reste. »

Sur la Détermination

« Numéro 1 : Toujours marquer des points. Numéro 2 : Faire tout ce qu’on peut pour être meilleur que l’autre. Numéro 3 : Ne jamais faire ami-ami avec l’ennemi. Ah et oui. Numéro 4 : Tout, absolument tout est une compétition. Celui qui a dit que gagner n’était pas tout n’a jamais tenu un bistouri. »

« Ce concours est un vrai combat de lions. Alors, relevez un peu la tête, redressez-vous, marchez fièrement, pavanez-vous. Ne léchez pas vos blessures, célébrez-les. Vos cicatrices montrent que vous êtes une combattante. Vous étiez dans un combat de lions. Et si vous avez perdu, ça ne veut pas dire que vous ne savez pas rugir. »

« Si vous voulez jouer le jeu, si vous donnez tout, si vous vous engagez vraiment, la victoire n’en est que plus belle. »

Sur le Courage

« À un moment, vous devez prendre une décision. Les frontières ne maintiennent pas les autres à distance. Elles vous enferment. La vie est compliquée. C’est comme ça. Donc, vous pouvez gâcher votre vie en traçant des lignes ou vous pouvez vivre votre vie en les franchissant. Mais il y a certaines lignes qui sont beaucoup trop dangereuses à franchir. Je sais déjà une chose : si vous êtes prêt à courir le risque, la vue de l’autre côté est spectaculaire. »

À LIRE AUSSI :  3 conseils pour se faire confiance après un échec

« La seule chose qu’on ait à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante on se relève. Mais il faut marcher la tête haute. »

« Soit un homme, on nous le dit tout le temps. Mais au fond ça veut dire quoi ? Qu’il faut être, qu’il faut savoir se sacrifier, qu’il faut gagner à tout prix ? Peut-être que c’est plus simple que ça. C’est peut-être savoir accepter ses faiblesses. Parfois être un homme, un vrai, c’est savoir mettre sa fierté de côté, reconnaître la défaite et simplement tout recommencer. »

Sur la Peur d’échouer

« Il y a deux siècles, Benjamin Franklin révéla au monde le secret de sa réussite : ne jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même. C’est lui qui a découvert l’électricité. On devrait être plus nombreux à suivre ses conseils. Je ne sais pas pourquoi on reporte les choses mais en y réfléchissant je dirais que ça a beaucoup à voir avec la peur. La peur d’échouer, de souffrir, d’être rejeté… »

« Le premier arrivé, le premier servi. Qui ne tente rien, n’a rien. Celui qui hésite est perdu. On ne peut pas dire qu’on ne nous a pas prévenu. On a tous entendu les proverbes, les philosophes, nos grands-parents, nous dirent de ne pas perdre de temps. Les poètes nous recommandent de saisir l’instant présent. Pourtant, parfois, on doit voir par nous-même. On doit faire nos propres erreurs. On doit en tirer nous-même des leçons. On doit continuer à remettre les choses au lendemain jusqu’à ce qu’on ne puisse plus le faire. Jusqu’à ce qu’on comprenne enfin par nous-même ce que Benjamin Franklin voulait dire : Qu’il vaut mieux savoir que rester dans le doute. Qu’il vaut mieux être éveillé que dormir. Et que même le plus gros fiasco, même la pire, la plus grave erreur vaut cent fois mieux que de ne jamais rien tenter. »

À LIRE AUSSI :  18 citations de femmes impactantes qui vont t'aider à changer le monde

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Donc plus vous pensez comme un chirurgien, plus vous en devenez un. Plus vous arrivez à rester neutre, détaché, vous en tenant à ouvrir, suturer, refermer et plus il est difficile de faire machine arrière, d’arrêter de penser comme un chirurgien et de se souvenir de ce que c’est de penser comme un être humain. »

Imane
Rédactrice LifeStyle Femme d’Influence et Bercée par l’art, je vous écrit avec toute la passion du monde, pour que nous devenions meilleures, ensemble. Ma philosophie ? Ne devenez pas une copie, faites la différence.

Leave Your Reply