En Amour, Faut-il Choisir le Cœur ou la Raison ?

Écouter passionnément son cœur ou se fier prudemment à sa raison ? Voilà un dilemme auquel nous avons toutes été confrontées, et pas seulement en amour ! Foncer tête baissée dans cette histoire passionnelle avec un séducteur invétéré ou choisir de protéger ton cœur en restant célibataire? La sécurité de ton CDI ou le projet de tes rêves ? Tes économies ou cette paire de chaussures qui semble faite pour toi ? C’est la même alternative à chaque fois !

Mais dans le domaine des sentiments, la voie de la raison semble plus que jamais difficile à écouter et celle du cœur périlleuse à suivre. Alors que choisir : le cœur, ou la raison ?

 

Écouter son cœur

Écouter son cœur, en matière d’histoire d’amour, c’est ce qui semble le plus naturel. C’est le cœur qui t’a fait tomber dans les bras de cet homme, c’est donc ton cœur que tu interroges pour savoir s’il faut y rester. Suivre ses sentiments semble la voie la plus directe vers le bonheur, et lorsque celui-ci est impossible, écouter ton cœur te promet au moins d’être en cohérence avec toi-même et d’assumer tes émotions.

Mais alors comment ton propre cœur peut-il te conduire au désespoir, voire à l’auto-destruction, quand il te dit de t’accrocher à un partenaire qui n’est pas fait pour toi ou pire, qui ne te respecte pas ? L’amour peut-il être un si mauvais guide ? En réalité, ton cœur n’abrite pas que le sentiment amoureux, mais toutes les composantes irrationnelles de ta personnalité : tes souvenirs, tes traumatismes, ton manque d’amour, ton manque de confiance en toi, tes idées reçues sur le couple… Ainsi, en n’écoutant que ton cœur, tu peux être poussée vers un homme par tes failles plus que par Cupidon.

Comment savoir alors que ton cœur te guide mal ? Quand une relation te détruit et te rend dépendante, c’est qu’elle a été guidée jusque-là par tes peurs : vas-tu laisser la peur d’être seule ou de perdre tes repères te servir de boussole ? Sûrement pas.

Néanmoins, tu as souvent entendu cette phrase du célèbre du philosophe Pascal, « le cœur a ses raisons que la raison ne connait point ». Quand il a écrit cela, le penseur ne faisait pas référence au sentiment amoureux, comme un meilleur guide que la raison, mais à ce que le cœur peut sentir alors que c’est inaccessible à la rationalité, comme la foi. Cette pensée propose de faire le choix du cœur non pas comme étant celui des sentiments au lieu la raison, mais comme étant celui de l’intuition, des actes de foi que l’on peut offrir à son destin, quand tout pourtant semble contredire nos choix.

 

Écouter sa raison

L’amour devrait toujours être un merveilleux guide, et ton intuition un bon repère. Mais cette dernière est souvent brouillée par les sentiments illusoires et les peurs qui peuvent nous enfermer dans des relations toxiques ou simplement décevantes. Ta raison est ton meilleur système d’alarme dans ce cas-là.

Au fond de toi, tu le sais, il n’est pas raisonnable de sacrifier le durable (tes études, ton emploi, tes liens d’amitié, ta santé) à ce qui, malheureusement, peut se révéler éphémère (ta relation amoureuse). La difficulté est qu’en plein cœur de l’action, évidemment, tu n’as pas envie de considérer que ton histoire d’amour puisse se terminer et ne te laisser que des regrets. Alors tu paries sur elle… mais ta raison te dit que si tu dois miser tout ce que tu as et tout ce que tu es, le jeu est trop dangereux pour être romantique.

Encore tentée de débrancher ton cerveau ? Puisque ta rationalité personnelle a du mal à lutter contre la passion, fais appel à ta raison externe : tes copines. Tes amies les plus proches savent parfois mieux que toi ce qu’il te faut. Elles défendent farouchement tes intérêts quand tu es prête à tout sacrifier par amour.

 

Et si tu ne devais pas choisir ?

L’homme qui te met en situation de sacrifier ce qui t’importe pour lui, que ce soit ta tranquillité, parce qu’il n’est pas rassurant, ou tes ambitions, parce qu’il demande égoïstement toute ton attention au détriment de tes projets, n’est pas l’homme que ton destin te réserve.

Comment l’amour pourrait-il exiger que tu débranches cette fidèle protectrice qu’est ta raison ? Évidemment, une grande histoire peut demander des sacrifices ou de simples concessions, de part et d’autre. Mais ces décisions, même si elles sont demandées par ton cœur, seront toujours pesées et validées par ta raison (et par tes copines, tes « raisons de secours » ! ).

Ton grand amour est celui qui ne met pas en conflit ton cœur et ta raison. Il n’est pas celui qui te tourmente de dilemme en dilemme et te pousse à renier une partie de toi, mais celui qui te permet de vivre en accord avec toi-même, de conjuguer sentiments et rationalité, valeurs et ambitions, passions et projets.

Quand tu seras en présence de l’homme de ta vie, tu sentiras qu’il serait désormais irrationnel de ne pas écouter ton cœur.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link