10 Films Puissants sur les Combats du Peuple Noir que Toute Femme d’Influence Doit Avoir Vu

Le Black History Month commence ce jeudi et c’est bien le moment de revoir son histoire ! Les films et documentaires historiques se sont multipliés ces dernières années, en hommage à l’histoire des Noirs aux États-Unis et par extension, à celle des Noirs dans les sociétés occidentales, et il y en a certains que tu te dois de connaître pour bien aborder ce Black History Month.

1. 12 Years a Slave

La loi n’a jamais empêché aucun opportuniste de profiter d’une situation et c’est probablement ce genre de leçon qu’il faut tirer du film 12 Years a Slave, une adaptation du roman autobiographique de Solomon Northup, Douze ans d’esclavage. Esclave affranchi, il finit par être ramené à sa condition d’origine comme beaucoup d’hommes noirs libres de son époque. En effet, si être affranchi était possible, rien ne protégeait ce statut des marchands mal-intentionnés et prêts à tout pour gagner de l’argent en profitant des faiblesses d’un système raciste. Ainsi Solomon Northup a dû passer 12 ans en tant qu’esclave, racontant au travers de son histoire la condition de ses congénères à une époque pas si lointaine où être Noir ce n’était pas être humain.

2. Le Majordome


On ne le présente plus, le Majordome est devenu définitivement une référence. Et pour cause, au travers du personnage de Cecil Gaines, majordome à la Maison Blanche inspiré de la vie d’Eugene Allen, on redécouvre les conditions de vie des Noirs Américains au fur et à mesure du XXe et les événements marquants de la lutte pour les droits civiques. Une fresque historique qui te fera passer par toutes les émotions.

3. Selma 

Si le King est connu pour ses discours d’une éloquence rare et son charisme inimitable, des événements marquants de l’histoire des États-Unis ont contribué à construire sa légende. La talentueuse réalisatrice afro-américaine Ava DuVernay te raconte un de ces épisodes symboliques du combat de Martin Luther King pour les droits civiques dans Selma. Elle revient ici sur les marches tragiques de mars 1965 qui ont dû se produire pour que victoire s’ensuive.

3. Les Figures de l’Ombre

Taraji P. Henson abandonne le rôle de la sulfureuse Cookie Lyon pour un autre, qui lui sied tout autant, celui de la mathématicienne Katherine Johnson qui permit aux États-Unis de mettre un homme en orbite pour la première fois en 1962, et quelques années plus tard, un homme sur la Lune. On la retrouve dans le film les Figures de l’Ombre aux côté de Janelle Manaé qui incarne Mary Jackson, une calculatrice aspirant au métier alors inaccessible d’ingénieure, et d’Octavia Spencer, dans le rôle de Dorothy Vaughan, déterminée à accéder à la place de superviseure. Ce film est aussi particulièrement inspirant pour la femme d’influence que tu es, dans la mesure où il rassemble avec brio trois femmes noires en tête d’affiche. Elles nous rappellent que même dans le climat tendu d’une ségrégation en déclin votre couleur de peau et votre position de femme, ne comptent plus quand vous avez la compétence et la détermination pour l’affirmer.

5. Detroit 

Au cours de la lutte pour les droits civiques, le racisme anti-noir s’est manifesté par des événements particulièrement violents tout au long des années qui ont précédé et même suivi cette lutte. L’été 1967 à Detroit en est un triste souvenir et Detroit, film sorti il y a seulement quelques mois se focalise sur le drame survenu dans l’Algiers Hotel dans cette même ville durant cette période. On ne te le cachera pas, tu vas alterner entre colère, tristesse et probablement conserver un arrière-goût d’impuissance en t’identifiant aux protagonistes, mais tu comprendras parfaitement le message et l’hommage de la réalisatrice Kathryn Bigelow en cette période où les bavures policières se multiplient toujours à l’encontre des Noirs.

6. I am Not Your Negro

Si par Les Figures de l’Ombre et Detroit, 2017 est une année riche en hommage à l’histoire des Noirs du siècle dernier, le documentaire I am Not Your Negro ne fait pas exception. Raoul Peck, réalisateur Haïtien à l’origine du projet a tout bonnement choisi James Baldwin pour te raconter cette histoire, en reprenant discours et images d’époque. Il utilise comme fil conducteur l’oeuvre inachevée Remember this House que l’écrivain activiste a commencé en mémoire à ses confrères Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King. Ces lignes poignantes et affirmées accompagnent ce retour sur la lutte pour les droits civiques en faisant un lien recherché avec les problèmes contemporains que doivent toujours affronter les Noirs.

7. Le 13 ème 

25 % de la population carcérale est américaine, soit 2,3 millions de personnes incarcérées dans le pays de la démocratie, quand ils étaient encore 300 000 en 1972. Une des raisons de ce nombre aussi incroyable qu’éminemment paradoxal ? La faille du 13e amendement américain qui donne leur liberté à tous les esclaves américains, à tous les Américains par extension SAUF aux prisonniers. Sur cette base, le documentaire « The 13th » t’explique les raisons historiques et culturelles qui ont mené les États-Unis à enfermer toujours plus d’individus au fur et à mesure des décennies, et tout particulièrement ceux issus de la communauté noire, plaçant la question raciale au coeur de cette injustice.

8-9. Documentaire Nina Simone & Documentaire Maya Angelou 


Jay-Z a repris l’une dans son dernier album et ce n’est pas pour rien. Certes, sa voix nous envoûte et traverse les époques, mais son activisme force aussi l’admiration.


Pour ce qui est de la seconde, c’est sa sagesse qui continue de nous inspirer toujours autant, et qu’on se l’avoue, on ne s’en lasse pas. Tu le devineras aisément, il s’agit ici de Nina Simone et de Maya Angelou, ces deux artistes noires et activistes qui ont marqué leur temps et que toute femme se doit de connaître. Heureusement pour toi, Netflix t’en fait un portrait dans 2 documentaires passionnants, « What happened Miss Simone ? » et « Maya Angelou : And still I rise ».

10. Dear White People 

Parce qu’il faut bien finir cette liste avec une petite touche satirique, Dear White People semble être une référence appropriée. Il s’agit de l’histoire d’étudiants noirs qui évoluent dans une université prestigieuse à majorité blanche où Sam White, une étudiante métisse, pointe du doigt le racisme structurel ambiant. Une mise en lumière aussi bien sur une certaine crise d’identité de la génération afro-américaine d’aujourd’hui que sur une forme de racisme culturel structurel qui existe toujours implicitement et qu’il faut déconstruire. Justin Simien, le réalisateur afro-américain de ce film l’a adapté en série et tu peux déjà trouver la première saison sur Netflix.

Il existe bien d’autres œuvres qui pourront t’apprendre et construire ta culture générale sur l’histoire des Noirs. Ceux qui viennent d’être développés sont parmi les plus récents, mais bien d’autres chefs d’oeuvres pourront t’inspirer. Ce qui reste sûr c’est que les hommages cinématographiques ne sont pas prêts de se terminer. Taraji P. Henson a déjà annoncé qu’elle travaille sur un projet de film centré sur l’histoire du petit Emmett Till. À suivre !

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link