Devenir une Femme Charismatique : Les 10 Piliers pour Maîtriser l’Art du Magnétisme Personnel

La visée de cet article est de te montrer que le charisme n’est pas une chose innée. On ne naît pas charismatique, mais on peut le devenir. Le charisme renvoie à l’« influence d’une personnalité dotée d’un prestige et d’un pouvoir de séduction exceptionnel ». Cette influence peut s’acquérir, indépendamment de la beauté. Il ne suffit pas d’être belle pour être charismatique.

Lydia Elise Millen

Le charisme relève de quelque chose de bien plus profond, c’est un « attrait puissant et mystérieux » qu’une personne exerce sur son entourage.  En bref, le charisme pourrait s’apparenter à une certaine forme de magnétisme.

Les intérêts à développer ton charisme sont nombreux. En augmentant ton influence, le charisme peut t’être utile dans de nombreux aspects de ta vie. Il influe considérablement sur la perception que les autres ont de toi. Dans le milieu professionnel par exemple, le charisme fait une véritable différence. On aura tendance à accorder plus de valeur à ce que dit ou fait une personne charismatique qu’à celle qui ne l’est pas.

Les efforts que fournit une personne charismatique pour l’être ne sont pas visibles. C’est d’ailleurs pour cette raison que le charisme est souvent qualifié d’inné, tant il paraît naturel. Pourtant, le charisme relève moins d’une faculté innée que de certains comportements qu’il t’est tout à fait possible d’adopter, à condition d’y consacrer du temps. C’est dans son best-seller The Charisma Myth, qu’Olivia Fox Cabane parvient à démystifier la notion de charisme. Il est faux de penser que le charisme serait réservé à une élite, composée uniquement de célébrités et de politiques. Au contraire, les bénéfices du charisme sont notables, même dans la vie quotidienne.

Dans cette visée, voici les 10 piliers, tirés de cet ouvrage, qui te permettront de développer ton magnétisme personnel.

 

 

1. LE CHARISME, UNE AFFAIRE DE LANGAGE CORPOREL

 

Lydia Elise Millen

En matière de charisme, le langage corporel est primordial. Sans que tu ne puisses t’en rendre compte, tu envoies une multitude de signaux corporels que les autres qui t’entourent, même inconsciemment, sont en mesure de décrypter. Tes gestes, ton regard ou encore tes expressions en disent plus que les mots que tu emploies, puisqu’ils trahissent et manifestent de ton état d’esprit intérieur, sans que tu aies véritablement conscience de cela. Le faux sourire est un exemple évocateur. Ce dernier est facilement reconnaissable, et il témoigne d’une inquiétude ou d’une tout autre préoccupation : la personne est visiblement distraite, elle ne fait pas montre de présence et ne peut être charismatique. Car le vrai sourire monte jusqu’aux yeux et illumine le visage.

Pourtant, ces signaux corporels échappent au conscient. Pour remédier à ce problème, Olivia Fox Cabane préconise d’agir sur le subconscient. Ce qu’il est utile de savoir, c’est que le cerveau ne parvient pas à distinguer l’imaginaire de la réalité. Dans les deux cas, il enverra les mêmes signaux au corps. D’où le fait de t’imaginer charismatique te fera adopter le langage corporel associé. Ce phénomène, connu sous le nom d’effet placebo, démontre la puissance de l’esprit, qui se voit ici nécessairement lié au corps.

 

 

2. LA PRÉSENCE, L’ART DE NE PAS PASSER INAPERÇUE

 

La présence est indispensable au charisme. N’est-il pas désagréable d’échanger avec un individu et de se rendre compte soudainement que celui-ci est distrait ou à l’air absent ? Une personne qui n’est ni perçue comme attentive, ni comme présente, ne paraîtra jamais charismatique et loyale aux yeux de son interlocuteur. Être pleinement présente, donner à l’autre le sentiment qu’il est à ce moment précis ce qui compte le plus, est un moyen de gagner de la présence et de paraître à ses yeux immédiatement charismatique. Car il ne suffit pas d’être simplement présent physiquement et matériellement pour dire d’une personne qu’elle a de la présence. Encore faut-il qu’elle s’impose à son public et qu’elle exerce cet attrait puissant et séduisant que l’on nomme « présence ».

 

 

3. LE CHARISME, UNE AFFAIRE DE POUVOIR ET D’INFLUENCE

 

Lydia Elise Millen

Le pouvoir consiste en cette façon particulière d’influencer autrui, que ce soit par l’intelligence, l’apparence, l’argent ou encore la force physique. Il est utile de montrer ces traces de pouvoir qui, consciemment ou non, influenceront les autres et aideront à faire de toi une femme charismatique.

 

 

4. LA CHALEUR HUMAINE, L’ART DE RASSEMBLER LES GENS ET DE SE FAIRE APPRÉCIER  

 

Toutefois, le pouvoir seul ne suffit pas. Ce n’est pas être charismatique, que d’avoir seulement du pouvoir. En réalité, pour être charismatique, le pouvoir ne va pas sans chaleur humaine. La chaleur humaine renvoie à des valeurs supérieures et des qualités communément appréciées, comme l’altruisme ou la bienveillance. Le souci du bien d’autrui devrait toujours être désintéressé.

 

 

5. REPÉRER LES OBSTACLES MENTAUX DÉFAVORABLES AU CHARISME 

 

Lydia Elise Millen

Certaines émotions peuvent être défavorables au charisme. L’anxiété, l’angoisse ou les tensions nerveuses lui portent par exemple préjudice. L’anxiété, liée à l’incertitude, t’empêchera d’être concentré, elle produira un manque de présence notable. Lequel diminuera ta chaleur humaine, et rendra donc impossible toute forme de charisme. C’est un cercle vicieux. Il est donc important d’avoir conscience de ces obstacles mentaux et d’agir en conséquence.

 

 

6. VAINCRE CES OBSTACLES

 

Voici deux conseils qui te permettront, sinon de vaincre complètement ces obstacles mentaux, au moins de les minimiser. Le premier conseil serait de dédramatiser et se rappeler que tu n’es pas la seule. Les épreuves de la vie, les moments difficiles qu’elles engendrent, auront des répercussions défavorables sur le charisme. Lors de ces moments, tu es plus enclin à te laisser envahir par des pensées négatives. Une pensée toxique en appelant une autre, tu t’enfermes dans un cercle vicieux. Ainsi, laisser libre cours à ses pensées peut parfois être lourd de conséquences désastreuses. Pourtant, ce système de fonctionnement de l’esprit provient de nos réflexes ancestraux, ce sont en réalité des réflexes de survie naturels. Dédramatiser, c’est se rappeler cette vérité. C’est prendre de la distance, envisager la situation sous un autre angle, et par définition, lui retirer son caractère dramatique.

Le second conseil est de neutraliser les pensées négatives. Souviens-toi que celles-ci ne sont pas toujours en adéquation avec le réel. Le fonctionnement du cerveau est tel qu’il ne peut percevoir la réalité sans distorsion. Il mettra toujours le négatif en avant. Il est par exemple possible que tu interprètes les expressions ou les propos de quelqu’un et que tu en tires des conclusions totalement fausses.

 

 

7. CRÉER DES ÉTATS MENTAUX CHARISMATIQUES

 

Lydia Elise Millen

Sache réécrire la réalité. Tu l’as vu précédemment, le cerveau ne fait pas de distinction entre réalité et imagination. C’est dans l’incapacité du cerveau à faire cette distinction que réside la puissance de la visualisation. En imaginant une situation positive ou négative, le corps réagira comme si c’était réel. À titre d’exemple, te forcer à sourire, bien que tu n’en aies pas du tout l’envie, te sera bénéfique et te fera te sentir mieux. Créer consciemment des états d’esprit favorables et t’imaginer comme charismatique t’aidera à le devenir.

 

 

8. TROUVER LE CHARISME ADAPTE À SA PERSONNALITÉ

 

Il est possible d’identifier quatre sortes de charismes. Ta « façon d’être » charismatique dépendra de ta personnalité, de tes objectifs, de tes aspirations. C’est en identifiant les plusieurs types de charismes, que tu pourras trouver le tien. Note qu’il est tout à fait possible et utile d’utiliser plusieurs types de charisme en même temps.

Le premier type de charisme est le charisme de présence. Il se dégage d’une personne particulièrement présente, capable de rendre tout un chacun spécial, de lui donner le sentiment qu’il est important. Si le charisme de présence peut de prime abord semblait négligeable, il peut s’avérer extrêmement puissant.

Le deuxième type de charisme est le charisme visionnaire. Ce type de charisme est celui qui donne aux gens la foi en toi et en ton projet. Tu deviens pour eux une figure inspirante. La personne qui bénéficie du charisme visionnaire n’est pas nécessairement appréciée de tous. Steve Job en est un exemple. Si ce dernier avait beaucoup de détracteurs, tous s’accordaient pourtant sur le fait qu’il était charismatique et visionnaire.

Le troisième type de charisme est le charisme de bonté. Tu l’auras compris, ce type de charisme est principalement axé sur la chaleur humaine, l’altruisme, la bienveillance. Il fait se sentir autrui inconditionnellement aimé et valorisé.

Le quatrième et dernier type de charisme est le charisme d’autorité. Il suscite chez les autres le sentiment que tu as du pouvoir, que tu es en mesure d’avoir un impact sur eux et le monde. Ce type de charisme dépend essentiellement de la perception qu’autrui a de toi.

 

 

9. LA « PREMIÈRE IMPRESSION » EST SOUVENT LA BONNE

 

Lydia Elise Millen

La première impression forge une opinion en à peine quelques secondes. Cette opinion est basée sur ce qu’est perçu en premier, l’apparence physique, le langage corporel. Et elle est en général tenace. La première impression, sinon de la déterminer complètement, conditionne toute la suite de l’entrevue avec autrui. C’est pourquoi il est également bon d’accorder le plus grand soin à l’apparence. Car on le sait, celle-ci influe considérablement.

 

 

10. ÉCOUTER ET PARLER AVEC CHARISME

 

Les personnes charismatiques écoutent bien plus qu’elles ne parlent. Être charismatique, c’est donner de sa présence sans rien attendre en retour. C’est savoir s’exprimer correctement et justement, avec élégance et tact, en veillant à ne pas blesser autrui.

 

 


 Pour approfondir les clés du charisme, procure-toi le livre d’Olivia Fox Cabane : Clique ici

Lina
Lina

Etudiante en droit et en philosophie, j’attache à côté de cela un intérêt tout particulier à la beauté, à l'apparence physique et tout ce qu'elle englobe. Elle est un moyen au vue d’une fin, celle du bien-être et de la réussite, quelle que soit l’idée que l’on se fait de celle-ci. Convaincue du réel impact de l'apparence, je vous partage modestement ce que j'espère vous être utile.

  • Liana Pouget

    Coucou Lina, j’ai énormément aimé ton article comme toujours. Je progresse dans ma recherche de l’élégance et du charisme et je suis d’accord avec tout les points que tu as cité.
    Tout mon amour

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link