Rester ami avec son ex, c’est possible ?

L’amitié avec un ex-conjoint est un sujet quelque peu sensible. Dans notre vie sentimentale, faire face à une rupture n’est pas une situation agréable. Nous avons vécu avec cette personne des belles choses. Du jour au lendemain, votre duo n’est plus en symbiose et c’est la séparation. Mettre un terme à une relation amoureuse peut se passer en général de 2 façons différentes : soit sereinement et paisiblement, soit dans des cris et des larmes.

Dans cet article, nous allons nous arrêter sur le premier cas de figure. Après une rupture « paisible » avec son ex, est ce mal de rester amie avec lui? Est ce une démarche vouée à l’échec ? Une perte de temps ? Voyons ensemble les 3 situations ou rester amie avec son ex est envisageable.

1. Vous avez un enfant avec lui

« Pour information, je n’ai jamais, et cela n’arrivera pas, fait de déclaration concernant mon mariage. Ce qui me met le plus en colère, c’est d’entendre des gens s’en prendre à Mariah. J’aurai toujours une dette envers elle, pour m’avoir béni avec nos enfants… Je l’aimerai toujours inconditionnellement pour ça, et tellement plus. Elle est une merveilleuse femme et je lui fais confiance de tout mon cœur… » – Nick Cannon

Le fruit de votre amour à donné naissance à votre descendance. Aujourd’hui vous n’avez plus de setiments l’un pour l’autre, mais votre enfant jusqu’à ses 18 ans – au moins – est  conjointement à votre charge. Pour ce qui est question de l’éducation, de mode de garde, de scolarité, vous exercez une autorité conjointe. Même séparés, c’est à 2 que vous devez faire face à vos obligations de parents. Un enfant qui pour son bon équilibre à besoin de son père et de sa mère. Les racines d’un enfant, c’est ses parents. Si étant que parent, nous parvenons à rester amie avec son ex, ou est le mal? Tant qu’il n’y a ni ambiguïté, ni intrusion dans la vie respective de chacun. Cela peut même nous être bénéfique: plus de simplicité et communication pour le bien être de nos enfants. Des enfants qui ne seront pas au milieu d’un perpétuel conflit entre 2 adultes. 2 adultes qui pourront plus facilement expliquer à leurs enfants, la raison de leur séparation. Vous serez plus serein et moins sur la défensive dans vos rapports. Et cela impactera positivement l’environnement familial de vos enfants. Être ami avec un ex lorsque l’on à un enfant, n’est pas une chose impossible si tout est clair entre vous.

À LIRE AUSSI :  7 choses qu’un homme recherche chez une femme

2. Vous avez refait votre vie

Vous vous êtes aimés, à présent séparés, vous ne souhaitez pas briser votre amitié. Soyez claires avec vous même, avant de vous engager dans cette relation. Si vous êtes de nouveau en couple, considérer l’avis de son nouveau partenaire est indispensable. Si vos intentions sont honnêtes et sincères, pourquoi pas? Toujours garder à l’esprit, qu’il faut se mettre à la place de nos partenaires respectifs. Comment perçoivent-ils cette amitié ? L’acceptent t-ils ? Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriezpas que l’on vous fasse. Si vous êtes en accord à ce niveau, il n’y a pas de problème pour envisager une amitié avec votre ex.

3. Il est un élément moteur de votre vie

Après des mois ou des années en couple, vous vous rendez compte que la fusion n’est plus d’ordre amoureux mais plutôt amical. Plus rien ne vous lie au point d’être amant, mais cela ne change rien à l’estime que vous avez l’un envers l’autre. D’un commun accord, vous rompez et la question qui se pose c’est: –Et si, nous restions ami ?-. La clarté de la situation est propice pour faire naître une nouvelle amitié. Tant que la confusion ne vient pas semer le trouble, il est envisageable de pouvoir rester ami avec son ex. Mais il y a un élément considérable que nous devons prendre en compte, c’est l’impact que cette amitié aura sur nous ? Cette situation peut également se présenter lorsque vous travaillez ensemble. Si vous avez monté une société vous pouvez difficilement tout arrêter. Il vous faudra trouver l’equilibre entre la complicité d’hier et votre intérêt commun aujourd’hui. Soyez calme et réflechie et allez dans la direction qui vous élève le plus. Si cette personne est un élément moteur dans votre vie, vous êtes tout à fait libre de poursuivre cette amitié.

À LIRE AUSSI :  Kevin Hart : Ce que j'ai appris de mon 1er mariage et comment j'ai su que Eniko était la bonne

Dans certains cas, rester amie avec son ex n’a rien de bizarre ou d’ambigu. Pour certaines femmes, cela a été bénéfique pour se reconstruire. L’essentiel, c’est que le respect et les limites soient bien ancrées dans cette relation. Afin que cette affinité ne soit pas une source de souffrance et de conflit, ni pour vous, ni pour votre nouveau conjoint.. Bien évidemment il faut faire le deuil de la relation passée. Car dans toute relation, nous devons prendre nos précautions pour ne pas y laisser des plumes. A partir de ce moment, à vous de voir, si le jeu en vaut la chandelle et si cette relation est essentielle à votre équilibre aujourd’hui et si elle ne vous empêche pas d’avancer et de refaire votre vie.

Odélya
Rédactrice Love chez Femme d’Influence & Working Mama.
Etudiante en licence management social & en journalisme multimédia.
Le savoir est une arme alors je charge mes munitions.
Que ma plume puisse impacter vos habitudes.

1 Comments

  1. Pas toujours facile mais bon…après avoir fait le deuil de la relation et si, comme tu l’as dit, si la separation a été pacifique, on peut rester amis. Mais ma question reste toujours la suivante: si on est prêt à accepter de rester amis, Pourquoi alors se séparer? Je pense qu’il faut beaucoup de tolerance et d’harminisation des points de vue pour une relation épanouie et qui dure. Merci Odelya

Leave Your Reply