6 Raisons d’Envisager tes Échecs Amoureux comme une Chance

Nous avons coutume de voir comme un échec une relation amoureuse qui se termine. Et si nous repensions notre vocabulaire pour envisager les moments décevants et douloureux de notre histoire d’une manière positive et instructive ?

2. Tu n’as rien perdu :

On se représente souvent l’échec comme une perte. Que tu échoues à un jeu (« j’ai perdu ! ») ou à faire perdurer une relation (« j’ai peur de le perdre. », « je n’ai plus de petit ami. »), on emploie ce vocabulaire de la perte qui trahit nos conceptions communes.

Or c’est une façon erronée de voir les choses, assortie d’une habitude de langage à remettre en question.

En effet, l’échec ne t’enlève pas quelque chose que tu as, ce n’est donc pas une perte. Au contraire, il te donne quelque chose que tu n’as pas.

C’est aussi comme ça qu’il faut envisager « l’échec amoureux ». Tu n’as pas perdu l’amour… car tu ne l’avais pas. Si c’est terminé, c’est que ce que tu avais pris pour ta grande histoire d’amour n’était encore qu’une ébauche imparfaite de ce qui t’attend vraiment.

L’amour, le vrai, ne peut être fragile ou passager. Fais donc le deuil de ce que tu as vécu, car le meilleur reste à venir, tu t’en apercevras bientôt.

2. En échouant, tu as gagné :

Non seulement l’échec ne t’enlève rien, mais il te donne beaucoup. Tu y gagnes une leçon de vie qui va te faire grandir et progresser.  Souviens-toi que la « méthode essai-erreur » est à la base de nos apprentissages depuis notre petite enfance, et qu’elle est une manière si fondamentale d’apprendre en explorant qu’on la retrouve dans tous les domaines : en mathématiques, on parle de « supposer et vérifier », en informatique, de « generate and test », en jeux vidéo, de « die and retry », ou encore en psychologie comportementale, cet empirisme est étudié et reconnu.

Comme on dit, « L’erreur est l’autre nom qu’on donne à l’expérience » ! Alors, Die… and retry ! Il n’y a pas de game over tant que tu es vivante. Et si tu souffres d’un échec, c’est que tu es bel et bien vivante : alors tout est possible demain.

3. Sois fière de toi :

Seuls ceux qui ont essayé échouent. Tu as tenté l’aventure, ça n’a pas abouti. Au lieu de considérer ce que tu n’as pas pu faire, et jusqu’où tu n’es pas allée, regarde ce que tu as osé essayer. Tu t’es donné la possibilité du bonheur. Cette fois-ci, ça n’a pas fonctionné et tu ne peux rien te reprocher quant au fait d’avoir tenté ta chance.

De cette expérience infructueuse, garde de l’estime pour toi parce que tu as été volontaire et audacieuse, et que tu te relèves déjà.

4. L’échec est une piste :

L’échec est un indice te disant quel chemin tu ne devais pas suivre. Plutôt que de te lamenter sur la fin d’une relation, ou encore de te blâmer de n’avoir pas su la faire durer, quitte ces pensées stériles pour en adopter de plus constructives. Analyse l’échec afin d’en déterminer les causes, et ce que tu devras à l’avenir t’efforcer de ne plus reproduire ou accepter.

Demande-toi aussi quelle nouvelle direction relationnelle et individuelle tu dois prendre. Si la vie t’a fermé une porte, aies foi dans le fait que c’est pour t’en ouvrir une autre, et que celle-ci ne mènera pas à une impasse, mais à des domaines que tu dois explorer dans la connaissance de l’amour et surtout dans la connaissance de toi-même.

5. L’échec n’est que provisoire :

Un enfant qui apprend à marcher tombe 100 fois, mais il ne reste pas au sol. Rien ne peut le décourager, et il a raison. À la 101e fois, il fera ses premiers pas, et cette victoire lui ouvrira de nombreux horizons.

Nous sommes tous des apprentis en amour, comme cet enfant qui apprend à marcher.  S’il te paraît naturel que le petit se relève encore et encore, s’il te paraît acquis qu’il finira par y arriver, car c’est dans l’ordre des choses, alors pourquoi en serait-il autrement pour toi qui marches vers l’accomplissement amoureux ?

6. L’échec est un moteur :

Une histoire se finit parce qu’elle devait se finir.

Nous pouvons dire cela sans avoir besoin pour autant de croire au destin. En effet, une relation amoureuse qui se termine finit toujours pour une bonne raison, et que tu sois capable ou non de le voir au moment de la rupture, la fin est toujours due à un défaut intrinsèque de la relation. Il s’agit même souvent d’un problème que tu avais identifié dès le départ, mais que tu avais cru pouvoir surmonter au nom des fameuses concessions qu’on nous présente comme inéluctables dans un couple. Mais certaines concessions, celles qui t’éloignent de tes valeurs, ne sont pas tenables sur le long terme. La relation devait donc finir, elle n’était pas à la hauteur de tes rêves.

Alors, pourquoi ne pas voir cette fin comme une chance de commencer quelque chose de mieux ?

À toi donc de constater l’innocuité de tes échecs pour être plus audacieuse et de récolter pleinement les bienfaits de ce qui a pu te faire du mal.

Tu es maîtresse de ton destin à partir du moment où tu sais qu’à chaque page qui se tourne, c’est à toi et à toi seule d’écrire la moralité du chapitre.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link