Les 5 différences entre un LEADER et un DOMINANT

Un bon nombre de personnes essaient d’être un leader en prenant le dessus sur les autres, mais être leader ce n’est pas seulement imposer sa volonté. Le leader laisse la place à d’éventuels partenariats contrairement à celui qui pratique la dominance et qui a tendance à se dire : « C’est comme je veux et pas autrement ». Et vous ? Dans quelle catégorie êtes-vous ? Dominant ou Leader ? Si vous n’avez pas la réponse à cette question, cet article va vous éclairer sur la question.

3points-300x67

1. LE LEADER UTILISE « NOUS », LE DOMINANT LE « JE »

together

Une personne dominante va se contenter de se mettre au premier plan et de ne parler que d’elle, ses compétences, sa vision… Mais qu’en est-il des autres personnes qui contribuent à la réalisation des projets ? C’est une question que le leader garde en tête à chaque instant. Il valorise l’esprit d’équipe et l’accomplissement d’un objectif grâce à l’association de personnes différentes.

Soyez le leader que vous aimeriez que l’on soit pour vous. Une leader qui prend en compte l’avis des autres et qui donne à chacun l’opportunité de s’exprimer par son talent et ses compétences.

2. LE LEADER INSPIRE CONFIANCE, LE DOMINANT FAIT PEUR

confident

« Fais-ceci, Fais cela ! » un dominant ne se retrouve pas uniquement dans un cadre professionnel, on le retrouve partout dans son quotidien : la famille, des amis… Peu importe sa position dans votre vie, le dominant inspire l’insécurité, la peur. Dans ce cas, il y a plusieurs réactions qui peuvent se faire voir comme la peur qui peut paralyser ou encore l’envie de se révolter. Le leader au contraire inspire confiance. Il n’a pas besoin de hausser le ton pour se faire comprendre, s’adapte aux différents profils et fait passer son message avec brio.

À LIRE AUSSI :  Les 14 caractéristiques des Femmes de succès !

3. LE LEADER DEMANDE, LE DOMINANT ORDONNE

help-me-help-you

Le leader n’impose pas sa volonté, il laissera la discussion ouverte à toutes remarques ou propositions. Mais le plus important c’est qu’un véritable leader ne pose pas sa volonté comme une finalité. Ce dernier montre et démontre par ses actions avant d’exiger des autres. Contrairement à la personne dominante qui exige des autres sans effort particulier. Car un ordre est un ordre.

Si vous voulez être un véritable leader, ne soyez pas de celles qui commandent par envie d’avoir du pouvoir sur les autres mais au contraire mener les en développant le potentiel de chacun.

4. LE LEADER AIME LA COOPÉRATION, LE DOMINANT L’AUTORITÉshow-me

Le dominant qui est toujours dans un jeu de pouvoir  voudra asseoir son leadership par une autorité. Cette dernière est généralement perçue comme une agression car elle ne valorise en rien les autres. Le leader que vous souhaitez devenir doit privilégier la coopération, l’association d’idées et de personnes et surtout le respect et la considération de l’autre.

5. LE LEADER MOTIVE, LE DOMINANT INSPIRE LE RESSENTIMENT

motivation

Un leader est certes une personne qui tire vers le haut mais c’est également une personne qui sait analyser les points forts de chacun et en tirer le meilleur. De cette façon, les autres se sentent appréciés à leur juste valeur et cela les incite à aller toujours plus loin pour la cause qu’ils défendent ou pour leur projet en cours. Soyez de celles qui motivent et qui poussent les autres à être la meilleure version d’elles-mêmes. Le dominant ne fera ressentir que des sentiments négatifs et l’envie de tout abandonner car l’atmosphère en sa présence ne sera que très rarement favorable à un épanouissement.

À LIRE AUSSI :  Les 4 stratégies d'Hillary Clinton pour devenir la prochaine Présidente des États-Unis !

3points-300x67

Vous l’aurez compris, le dominant est le chef, celui qui commande, qui exige différentes attitudes et actions et se soucie du résultat en bref, c’est celui qui a l’autorité. Le Leader équilibre les besoins individuels et ceux d’un groupe, avec respect, écoute, investissement mais a surtout la capacité à entraîner les autres, à les motiver. Il est très facile de passer de leader à dominant, ce n’est pas un état qui est acquis mais qui se perfectionne au fur et à mesure des expériences. Choisissez d’être ce leader qui va aider les autres à monter en compétences tout en sachant respecter leur point de vue. Vous en ressortirez enrichie.

Ange Yaba
Rédactrice Lifestyle Pouvoir et Influence. Manager en communication, passionnée par les médias et ce qui nous entoure, mon objectif est de vous aider à exploiter tout votre potentiel.

Leave Your Reply