Les Conseils d’Amara La Negra Pour Apprendre à Mieux T’affirmer : « Ceux qui ne t’acceptent pas ne te méritent pas »

« Les gens ne vont pas toujours t’accepter. Cela peut arriver au travail, dans la société ou dans une relation, mais cela signifie qu’ils ne te méritent pas. Il faut que tu avances, que tu t’écartes des pensées des gens et que tu t’aimes toi-même ».

Amara La Negra 

Pour celles qui ne la connaissent pas encore, Amara La Negra est une chanteuse et star de télé-réalité américaine qui a su conquérir le public américain par son authenticité. Véritable Black Beauty de République Dominicaine, cette dernière utilise sa popularité pour défendre la cause noire, et en particulier la beauté des femmes noires originaires d’Amérique Latine.

« Je pense que dans la culture latino, ils font les sourds d’oreilles. C’est la raison pour laquelle je fais en sorte d’être porte-parole sur tous ces sujets. Il y a tellement de jeunes et d’adultes qui traversent les mêmes difficultés. Je croise beaucoup de filles et de femmes dans la rue et dans les aéroports qui viennent vers moi pour me faire un câlin, car elles disent que je parle en leur nom. C’est plus fort que moi… il s’agit véritablement de changer une mentalité et une norme culturelle qui blesse et impacte beaucoup des gens dans le monde entier».

Ambassadrice de cette cause, elle est déterminée à expliquer au monde entier qu’en Amérique Latine il existe toute une palette de femmes de toutes les couleurs, de toutes les tailles et de toutes les formes. Amara met l’accent sur le problème de représentations dans le milieu de la musique et du show-biz en général. Et particulièrement sur le fait que les femmes noires ne sont jamais mises en valeur ou n’ont pas les mêmes chances que les autres types de femmes latino-américaines. D’ailleurs celle-ci rajoute que bien qu’elle respecte les célébrités latines qui ont du succès ,on va toujours alimenter les stéréotypes: «A chaque fois qu’on parle de femmes ‘Latinas’ on parle de JLO, Sofia Vergara, Shakira, Salma Hayek c’est le prototype de la femme latino-américaine. On ne va jamais te dire que dans chaque pays d’Amérique Latine que ce soit au Guatemala, au Chili, à Porto Rico, en République Dominicaine, il y a des femmes comme nous.»

Amara essaye de clarifier la situation en mettant en avant la notion de «Beauté» chez la femme Latine:

«Je sais que particulièrement en Amérique Latine , les gens ont eu tendance à considérer qu’il n’y a qu’un seul canon de beauté. Et lorsque tu regardes à la télé, dans les magazines et dans les médias et que tu n’es pas représenté, il t’arrive parfois de te demander si tu es belle , ou encore s’il y a une place pour des gens comme toi dans ce monde. Je suis donc ici pour dire que OUI, il y a une place pour d’autres formes de beauté comme la nôtre. Les gens ne vont pas toujours t’accepter. Cela peut arriver au travail, dans la société ou dans une relation, mais cela signifie qu’ils ne te méritent pas. Il faut que tu avances, que tu t’écartes des pensées des gens et que tu t’aimes toi-même».

Très inspirée par la chanteuse cubaine Celia Cruz, qui a été son mentor depuis sa tendre enfance, celle-ci a pour ambition de percer en tant qu’artiste. Malgré son incroyable talent, sa grande intelligence et son indéniable beauté, Amara raconte qu’elle a vécu tout au long de sa carrière des hauts et des bats, liées à sa couleur de peau. Rien que dans l’émission Love and Hip-Hop Miami, émission qui l’a rendue populaire aux Etats-Unis, on retrouve un aperçu des injustices qu’elle subit au quotidien lorsque son co-équipier et producteur prénommé Young Hollywood lui fait comprendre que sa culture, sa beauté naturelle et son Afro-Style étaient inacceptables. Ce dernier avait humilié la jeune femme en lui disant des choses négatives comme: «Pourrais-tu être un peu plus Beyoncé et moins Massy Gray? » Ou encore en lui attribuant des surnoms comme «Nutella Queen». Mais Amara est une véritable Lady qui a su riposter avec beaucoup de class :

« J’ai affaire à ce genre de remarques tout le temps. Beaucoup de personnes admirent mon look, ma personnalité ,ma confiance en moi,etc. Mais c’est une réaction plutôt commune. La plupart des gens qui te voient aller de l’avant essayent de te rabaisser, car ça les rassure. Il faut parfois pardonner l’ignorance des autres et les éduquer. »

Véritable battante, elle ne s’est pas laissé abattre, bien au contraire, elle a utilisé cette situation pour prouver au monde entier qu’elle a tout pour réussir. La belle femme ne compte pas changer pour plaire à qui que ce soit, car elle est consciente que son authenticité est son majeur atout. Cette attitude est digne de toute Femme d’Influence. Consciente qu’on n’a rien sans rien, elle dit à plusieurs reprises que «le succès n’est pas un accident». En effet, selon elle la clé dans tout ça c’est de «travailler dur et de persévérer» et par-dessus tout «d’apprendre et d’étudier en permanence et le plus important c’est d’être amoureux de ce que tu fais. Rien de tout cela ne peut manquer».

Elle explique qu’elle doit cette confiance et cette assurance à sa mère qui lui a toujours transmis des valeurs et l’a toujours appris à s’aimer et à s’accepter. C’est pour cela que la pétillante chanteuse est aujourd’hui capable d’affirmer qui elle est sans aucun complexe:

« Je suis fière d’être Latina avec un héritage africain. Je suis noire. Je suis Afro-Latina, J’ai la peau noire et des formes. J’aime la texture de mes cheveux J’aime ma couleur de peau. C’est magnifique! Je sais que certaines personnes qui auront du mal à faire face à la différence , mais ça c’est leur problème. Je ne connais pas leurs expériences et je ne peux pas percevoir les choses comme eux concernant leur manière de concevoir la beauté. Quand je me regarde et que je vois qu’il y a des filles et des femmes qui me ressemblent, je ne vois que de la beauté. »

Amara te montre comment cette acceptation de soi ne s’applique pas uniquement au domaine professionnel, mais peut tout de même s’appliquer au domaine sentimental:

«Les gens vont toujours chercher quelqu’un qui les aime en retour. Mais il faut comprendre qu’il faut s’aimer soi-même avant tout et t’aimer autant que cette autre personne pourrait t’aimer. L’amour de soi est fondamental. C’est célébrer qui tu es et tomber amoureuse de cette personne qui se trouve de l’autre coté du miroir avec tous ses défauts. T’aimer toi-même ne permettra à rien ni à personne de changer qui tu es. C’est comprendre que tu es unique et que par conséquent tu es spéciale».

Pour t’assumer dans n’importe quelle circonstance de ta vie il est très important de te dire ce que l’oratrice et coach de vie et spirituelle Iyanla Vanzant ne cesse de te répéter: «suffis-toi à toi-même». Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut être «suffisant», car le besoin de partage est nécessaire pour l’équilibre de tout être humain. Cela veut dire tout simplement que tu es une personne à part entière et que tu as par conséquent en toi une force et un pouvoir incroyable dont il faut t’imprégner. Amara, te dit la même chose, mais à sa propre manière :

«Toi seule es belle. Tu es de l’Art, et cela fait déjà de toi un être magnifique. Personne ne doit te dire si c’est vrai ou pas. C’est exactement ça s’aimer soi-même. Pendant longtemps j’attendais que les autres me valident et qu’ils m’acceptent , mais à partir du moment où j’ai commencé à apprendre à aimer chaque chose chez moi , j’ai abandonné toutes mes anciennes croyances. Si tu songes à changer , fais-le parce que tu en as envie et pas parce que quelqu’un d’autre te dit de le faire.»

Dans les relations amoureuses, les femmes ont souvent tendance à trop donner et à ne pas assez recevoir en retour. Le manque de réciprocité est quelque chose de très destructeur. Mais le fait est que, lorsqu’une femme permet ou tolère ce genre de situations, c’est qu’au fond elle n’a pas ou très peu d’amour propre. Et la sublime Amara est bien placé pour nous en parler:

«Meuf, je suis déjà passé par là. Et c’est douloureux. Je suis tombée profondément amoureuse de personnes qui ne m’ont pas aimé de la même manière que moi à eux. Et qui n’ont pas su me donner la même énergie que je leur donnais. Mais encore une fois, à partir du moment où j’ai réalisé ce que c’était que l’amour propre, je me suis rendue compte que tout le monde ne te mérite pas. Il y a des moments où tu verras du potentiel chez certains et que tu as suffisamment de pourvoir en toi pour faire en sorte qu’ils t’aiment en retour , mais le fait est que si quelqu’un ne t’aime pas…tu ne mérites pas de rester dans une telle situation. Mais encore Mesdames, si un quelqu’un vous rabaisse, ne restez surtout pas avec pour les réparer. C’est à Dieu de s’occuper de ce genre de choses, pas à toi. Ne perds pas ton temps. Il y a environ 7 milliards de personnes dans ce monde. Si quelqu’un ne veut pas de toi, trace ta route».

Si Amara a su construire son chemin lumineux, contre vents et marré, c’est que toute femme en est capable. Et c’est quelque chose qu’elle crie haut et fort:

«Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours pris conscience que tout ce qui arrivait était ce que je souhaitais véritablement. Je suis bénie. La Musique est tout pour moi. C’est libérateur. Je pense que toute femme sait ce qu’elle a envie de faire dans sa vie, il suffit de faire confiance à son instinct. Tu dois faire attention à ton énergie. Le chemin n’est pas évident, mais si tu restes fidèle à toi-même et que tu y travailles dessus , tu réussiras.»

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link