Black Panther : Quel Couple de Wakanda es-tu ?

Le film Black Panther, dernier Marvel sorti au cinéma, nous offre une superbe épopée doublée d’une puissante réflexion sur l’Histoire, la culture, la politique, la relation à nos parents et à notre héritage, mais aussi sur l’amour.

Si le héros est bien le roi T’Challa, la Panthère Noire, souverain du Wakanda, les personnages féminins sont à l’honneur : des femmes aussi belles que puissantes et brillantes, et qui déterminent tous les tournants de l’intrigue, notamment dans leur relation à l’homme qu’elles aiment.

Et toi, dans quel couple de Wakandais reconnais-tu ton couple ou ton idéal de couple ?

Nakia et T’Challa 

Marvel Studios’ BLACK PANTHER..L to R: Nakia (Lupita Nyong’o) and T’Challa/Black Panther (Chadwick Boseman)..Photo: Matt Kennedy..©Marvel Studios 2018

T’Challa est le prince du Wakanda, couronné au début du film suite au décès brutal de son père, T’Chaka, dans une attaque terroriste. Il a toutes les qualités de l’homme et du souverain idéal, mais il est tourmenté : d’une part, la disparition de son père l’a pris au dépourvu. Il ne se sent pas prêt, non pas à gouverner, mais à vivre sans son père.
Lorsqu’il parvient à comprendre qu’il le peut, il est confronté à une autre question : que faire de l’héritage que lui lèguent les choix de son père ? On lui rappelle sans cesse que T’Chaka n’a pas arrêté Klaue, le terroriste qui a volé du Vibranium, et on attend de lui qu’il durcisse l’action contre cette menace. D’autre part, quand il découvre certaines compromissions morales auxquelles son père a dû se résoudre, il n’assume pas l’imperfection de celui qui devrait être son ultime modèle.

Il va devoir inventer sa propre façon d’être un homme et d’être un roi.

Dans cette tâche, il écoute les conseils de sa bien-aimée Nakia. Au début du film, ils ne sont plus ensemble, mais il essaye de la reconquérir, car il n’envisage pas son règne sans sa reine à ses côtés. Il est touchant de voir cet homme fort « se figer » devant la beauté de celle qu’il aime.

 

 

 

 

 

De son côté, Nakia, espionne Wakandaise, a parcouru le monde pour ses missions, et la misère qu’elle y a vue la rend incapable d’accepter le trône auprès de T’Challa dans ces conditions. Elle a autant d’empathie que de caractère. Elle est profondément amoureuse de son roi, mais elle sait qu’elle ne pourra pas être heureuse dans cette union si elle ne souscrit pas complètement au choix que son homme envisage à son arrivée au pouvoir : protéger la prospérité et la paix du Wakanda au détriment du reste du monde.

T’Challa n’est pas insensible à sa vision des choses (par exemple, il n’hésite pas à compromettre la sécurité de son pays pour sauver la vie de l’agent Ross, ou encore pour donner sa chance à Killmonger), mais est tiraillé entre son envie de régner à sa manière, et son devoir de protéger son peuple et de respecter les traditions.


Au fil de leur histoire, Nakia et T’Challa se soutiennent malgré leurs divergences, s’écoutent mutuellement, et combattent côte à côte
. C’est Nakia qui va aider le roi à assumer l’héritage de son père, en lui expliquant que nul homme n’est parfait, et en le libérant aussi d’un modèle qui l’emprisonnait pour lui donner le courage de réinventer sa politique, et d’y exprimer pleinement le courage, l’audace et la générosité qui sont les siens.

Lorsque T’Challa s’adressera aux dirigeants du monde entier pour annoncer la volonté du Wakanda d’aider le reste du monde, ce sera sous le regard amoureux et fier de sa reine, désormais inconditionnellement à ses côtés.

Ce couple incarne l’idée que le respect du choix de l’autre n’implique pas de renier ses propres valeurs, mais aussi que le couple est un lieu de rencontre avec soi-même, de dépassement de ses propres peurs pour briguer de plus hauts objectifs, porté par de celui qui a confiance en nous et voit notre vrai potentiel.

« Black Panther a été le protecteur du Wakanda depuis des générations. Et maintenant, c’est le moment de montrer au monde extérieur qui nous sommes. » T’Challa

Okoye et W’Kabi

W’kabi est le chef d’une des tribus du Wakanda. Il a prêté allégeance sans hésiter lors du couronnement de son roi et ami. Et pourtant, il a une idée bien précise de la manière dont T’Challa devrait gouverner. Il réprouve le côté peu offensif du précédent roi T’Chaka, et demande très fermement à son successeur de lui ramener le terroriste Klaue dans les plus brefs délais, frustré de ne pouvoir aller le traquer lui-même, car il est chargé de la protection des frontières wakandaises.

Il aime Okoye, une sublime guerrière au caractère bien trempé. Elle est générale des Dora Milaje, les combattantes chargées de la protection du pouvoir royal. Elle n’a pas son pareil dans le combat rapproché à la lance (« Des armes à feu ? Tellement primitif.», lance-t-elle, d’un air blasé, en pleine fusillade !) ni dans la déclaration d’amour intempestive et assumée : elle interpelle fièrement son homme, « My Love », et W’kabi ne lui rendra la pareille que la lance sous la gorge !

«- Tu me tuerais, mon amour ?

-Pour le Wakanda, sans hésiter une seconde. »

Mais devant la détermination de sa belle guerrière à protéger son pays du chaos, et aussi à protéger son homme de ses mauvais choix, même si pour cela ils doivent s’affronter, W’kabi s’incline et range toute son armée sous les ordres d’Okoye.

Ce couple incarne la rencontre de deux forts tempéraments, l’amour passionnel et puissant qui n’exclut pas le respect mutuel et la capacité à mettre sa fierté de côté lorsque l’autre a raison.

Killmonger et Nightshade


Avant de devenir Killmonger, Eric Stevens, N’Jadaka de son nom wakandais, a été un enfant blessé. Issu de la famille royale, il a vécu en exil, à Oakland, auprès d’un père qui lui racontait la beauté des couchers de soleil du Wakanda avec la nostalgie de l’exilé. Ce dernier ayant trahi le secret de la force de son pays, est exécuté par son propre frère, T’Chaka, roi du Wakanda. Le petit garçon, pour survivre, s’accroche à un désir de vengeance, et se coupe de toutes ses émotions. Il devient soldat dans les forces spéciales américaines, où il tue autant de personnes qu’il y a de scarifications sur son torse.

Dès lors, comment imaginer qu’il puisse vivre l’amour? Au début du film pourtant, il semble avoir une liaison passionnée avec sa complice dans le projet d’utiliser Klaue pour détrôner T’Challa, prendre le contrôle du vibranium et accomplir le plan de son père : mettre fin à la misère et à l’oppression des peuples africains et afro-descendants. Un noble but, pas si loin de celui que choisira T’Challa, mais servi par un homme qui est plus guidé par le désir de vengeance que par l’empathie. Les autres ne sont que des moyens pour arriver à ses fins. S’ils sont en travers de sa route, il les tue : c’est ce qu’il fera aussi à sa compagne qui, prise en otage par Klaue, aurait pu compromettre son projet de le tuer afin de livrer sa dépouille au Wakanda, s’arrogeant ainsi une légitimité au pouvoir.

Difficile de ne pas « comprendre » ce personnage, qui est comme un double sombre de
T’Challa (leur combat sous le même costume est particulièrement éloquent), surtout quand il choisit avec courage et noblesse de mourir comme ceux de ses ancêtres qui avaient préféré le suicide à l’asservissement.

Ce couple incarne l’union purement pragmatique de deux ambitions, la passion charnelle aussi, mais rien au-delà, parce que la vie a rendu Killmonger incapable d’écouter ses émotions, synonymes de souffrance et de vulnérabilité à ses yeux. Il démontre aussi comment les blessures du passé peuvent détruire la capacité à aimer d’un individu. Sans repères, il a perdu son père, son nom, son pays, et sa capacité à aimer.

« J’ai attendu ce jour, j’ai vécu dans un quartier pauvre toute ma vie, j’ai traîné, j’ai menti, j’ai tué … tout ça pour arriver à ce moment. J’ai tué en Amérique, en Afghanistan, en Irak … J’ai pris la vie de plusieurs frères et soeurs ici, dans ce continent ! Toutes ces morts pour que je puisse te tuer toi ! » Erik Killmonger

Ramonda et T’Chaka

   

   

T’Chaka a régné de longues années sur le Wakanda, et vient de perdre la vie dans un attentat. S’il disparaît au début du film, il n’en demeure pas moins omniprésent, dans la mémoire de sa famille, de ses sujets, de ses ennemis aussi. Il continue de guider son fils après sa mort en lui donnant confiance dans sa capacité à gouverner aussi bien, voire mieux que lui.

Ramonda est la reine mère du Wakanda. Elle est la femme mature et charismatique par excellence. Elle est veuve du roi T’Chaka, et malgré la douleur d’avoir perdu son homme, elle continue à vivre cet amour à travers celui de ses enfants et la défense du pays pour lequel son mari s’est battu toute sa vie. Elle accomplit magnifiquement son rôle de mère en donnant du pouvoir et du soutien à ses enfants.

« My son, it is your time. » Ramonda

Le couple Ramonda-T’Chaka incarne la solidité de l’amour qui continue à s’exprimer par-delà la mort, à travers les souvenirs, mais aussi la protection passionnée de ce qui était cher à l’être aimé.

Shuri et T’Challa

 

Shuri est la princesse du Wakanda, sœur du roi T’Challa. Elle est la brillante conceptrice des innovations technologiques du Wakanda, doublée d’une intrépide guerrière, et d’une jeune femme iconoclaste, pour qui le rôle traditionnel de la princesse est beaucoup trop étriqué.

Elle a beau n’être « que » la sœur du héros, c’est bien elle qui a conçu les costumes et armes qui protègent Black Panther, et lui permettent de décupler les pouvoirs que lui confèrent l’herbe-cœur. Tout un symbole, que T’Challa comprend, en ne la reléguant jamais au rang de petite-sœur : il a pleinement confiance en elle, et l’implique dans sa mission de sauver le royaume. Pour Shuri en revanche, T’Challa a beau être roi, il reste son « frérot », comme elle l’appelle affectueusement.

Leur duo incarne un type particulier d’amour éternel : l’amour unissant un frère et une soeur. Leur complicité est émouvante et drôle, et les pousse l’un l’autre à donner le meilleur d’eux-mêmes, alternant regards pleins d’admiration et taquinerie fraternelle.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link