L’Art de la Délicatesse : 10 leçons pour s’embellir et embellir sa vie

« Aujourd’hui, c’est la délicatesse qui est révolutionnaire ». 

Radovan Ivsic

La délicatesse se définit comme ce qui témoigne « d’une grande sensibilité, d’une grande finesse de sentiments ».  Elle est le désir d’être agréable. Félicité de Genlis, comtesse de Genlis,  définissait la délicatesse comme ce qui donnait à tous les procédés « un charme inexprimable ». Il y a dans la délicatesse des empreintes de douceur et de fragilité, de raffinement et de féminité. Cette vertu marque agréablement quiconque qui en fait l’expérience. Douce et exquise, la délicatesse est celle des manières, des gestes et de l’apparence, comme celle de l’esprit, et du coeur. La délicatesse se cultive, elle est un art. L’écrivaine Dominique Loreau en a d’ailleurs fait l’éloge dans son ouvrage L’Art de la Délicatesse.

Voici 10 conseils tirés de ce dernier et qui te permettront de t’embellir et d’embellir ta vie.

 

1. Le luxe, un état d’esprit plutôt qu’une affaire de moyens

« La vraie richesse est discrète. »

Monique Bosco

En tant qu’elle est douce et précieuse, qu’elle est une qualité agréable et appréciée, la délicatesse est un luxe. Il est inexact de réduire le luxe à l’abondance et à l’argent. Le luxe représente infiniment plus.  Bien entendu, l’argent est nécessaire, ne serait-ce que pour sa liberté et pour vivre décemment. Mais le luxe ne saurait se réduire à une simple affaire de moyens. L’élégance et le raffinement ne riment pas toujours avec dépense. De même, le goût pour la simplicité et la délicatesse ne s’achète pas. Coco Chanel disait « Le luxe, ce n’est pas le contraire de la pauvreté, mais celui de la vulgarité ». Le luxe est un style bien à soi. Nul besoin d’être riche pour sourire, pour pouvoir prendre soin de soi, pour se valoriser et s’estimer.

 

 

2. L’importance de la qualité

En matière d’objets, qu’il s’agisse de vêtements ou même d’accessoires, la délicatesse et le raffinement sont à privilégier. La vraie délicatesse ne peut être séparée de la qualité. Préfère la qualité à la quantité.

Janice Joostema

Si la qualité est onéreuse, elle dure cependant des années. Ce que nous consommons reflète ce que nous sommes. Ne choisis que de beaux objets, d’agréables tissus. La marque n’est pas nécessaire, il s’agit simplement de privilégier la qualité. Car il n’est pas là question de moyens, mais de choix. Les anciens disaient autrefois qu’ils n’avaient pas les moyens pour ne pas acheter de la qualité : ce dont ils faisaient l’acquisition devait durer.

La qualité apporte confiance en soi. Une femme complexée par son apparence et ayant peu confiance en elle changera totalement si elle s’offre un tailleur Yves Saint-Laurent. Même si elle est la seule à connaître le prix de son habit, elle acquerra une confiance en elle certaine et sa posture s’en trouvera grandement changée elle aussi. Ne néglige pas l’impact de la qualité.

 

3. L’assurance du geste de ceux qui sont à l’aise

Janice Joostema

« La délicatesse des gestes révèle celle des sentiments »

Proverbe africain

Les gens confiants en eux ont des gestes délicats, jamais brusques. Leur décontraction est la marque de leur assurance. Elles ont une certaine aisance à se mouvoir, de la grâce dans leurs gestes. La délicatesse, cela peut être une façon de se tenir, de s’asseoir ou de se lever sans complexe, une façon de tenir son verre à la main. C’est une forme d’élégance en soi.

 

4. Les personnes ayant véritablement de la classe sont très discrètes 

« La discrétion est une vertu silencieuse. »

Louis Deniset

Si l’élégance peut se sentir autant qu’elle se voit, il en va de même pour la délicatesse. Celle-ci ne saurait être séparée de la classe et de l’élégance. Bien au contraire, elle est la condition de leur existence. La personne délicate s’exprime avec finesse et douceur. Sa délicatesse se ressent dans les mots qu’elle emploie, l’intonation et le volume de sa voix. Les gens classes ne s’expriment jamais fort dans le seul but de se faire remarquer. Tout chez eux relève d’un raffinement et d’une délicatesse extrême, d’une sophistication à peine visible. Leurs mains sont soignées, leurs ongles vernis sobrement, leurs bijoux sont discrets et en nombre limité.

 

5. Avoir des secrets et dégager une impression de mystère 

« L’art de la séduction est fait de délicatesse. » 

Romain Gary

Garder ses secrets renforce et nourrit. Personne ne saura pourquoi tu es si radieuse, si heureuse. Avoir une part de mystère confère une sorte de magie. Celle-ci se dégage dans l’aura. Le mystère fait partie de la délicatesse.

 

6. Nous avons tous besoin de  beauté 

« La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie. » 

Lao-Tseu

Janice Joostema

Aussi différentes que nous puissions être, nous avons toutes besoin d’une forme de beauté pour vivre. Pour l’écrivain Stendhal, la beauté mène naturellement au bonheur. Elle est selon lui « la promesse du bonheur ». C’est que la beauté répond à plusieurs acceptions. Elle est d’abord « ce qui suscite un plaisir esthétique de l’ordre visuel ou auditif », elle est encore « ce qui suscite un sentiment admiratif par sa supériorité intellectuelle, morale ou physique », elle est ce qui cause du bien-être, ce qui est agréable.

Une forme de beauté, la délicatesse en est une. Décide de voir la beauté un peu plus chaque jour. Cela peut être admirer un paysage, un coucher de soleil ou une pleine lune, s’émerveiller devant une architecture ou encore se laisser transporter par un morceau de musique. C’est à toi de capter la beauté, de la voir lorsqu’elle est là. On dit souvent : la beauté est dans les yeux de celui qui regarde.

 

7. Vivre en harmonie avec les autres 

« Le tact est une délicatesse procédant de deux désirs également respectables : ne pas désobliger son prochain et ne pas se l’aliéner. » 

Fernand Vandérem

La délicatesse est aussi celle de l’esprit et du coeur. Une personne délicate agira toujours avec bienveillance, gentillesse. Il te sera impossible d’être délicate si tu nourris à l’égard d’autrui des intentions mauvaises. Détache-toi de la jalousie. Aie la délicatesse de ne pas poser de questions trop personnelles, de nourrir des curiosités déplacées. N’envie pas les autres, tires-en l’inspiration. Refuse les sentiments vindicatifs. Surtout, affranchis-toi du regard d’autrui. Car les gens jugent et continueront de juger sans savoir.

Mais vivre en harmonie avec les autres, c’est encore ne pas entrer en compétition avec eux. Cesser de te comparer te soulagera de bien des maux. Brend Ueland disait : « Puisque vous ne ressemblez à aucun autre être créé depuis le commencement des temps, vous êtes incomparables ». Tu n’as de concurrence que toi-même, te comparer à autrui est vain. Sinon de t’empêcher de te sentir bien, cela ne débouchera que sur du stress inutile.

 

8. Trouvez la bonne distance entre soi et les autres 

“Il faut être discret quand on parle de son bonheur, et l’avouer comme si l’on se confessait d’un vol.”

Jules Renard

Veille à ne pas trop en dire. Bien souvent, mieux vaut ne pas tout dévoiler de toi et garder de la retenue dans tes propos. Les relations que tu entretiendras avec autrui s’en trouveront grandement simplifiées et infiniment plus agréables.

 

9. Le luxe de ne fréquenter que de vrais amis 

La vie est courte. Le tout est d’en avoir conscience. Cesse de gaspiller ton temps. Il est précieux. Désencombre-toi du superflu, écarte ceux et celles qui n’en valent pas la peine, éloigne-toi des relations toxiques, des personnes négatives. Qu’il s’agisse d’amour ou d’amitié, ne te brade pas.

Il n’y a d’ailleurs aucune crainte à être seule, bien au contraire. Trouve du plaisir en ta propre compagnie. Vois les bienfaits que des moments solitaires peuvent t’apporter. Ils sont le moyen d’exercer ta pensée, de faire le point et de te recentrer.

 

10. Accepte-toi telle que tu es

« La délicatesse est la fleur de la vertu. »

Pierre Marc Gaston de Léris

L’écrivaine Dominique Loreau disait : « S’accepter est un luxe : celui d’être soi ». S’aimer soi-même est le moyen d’être libre dans son corps et dans sa tête. L’estime et l’amour de soi sont la condition sine qua non pour espérer entretenir avec autrui des relations saines. Pour séduire, il faut d’abord s’aimer soi-même.

La vie semble par ailleurs déjà suffisamment compliquée et chargée d’épreuves, donnons-nous au moins à nous-mêmes un peu d’amour, pour être en mesure d’en donner aux autres. Le meilleur moyen pour s’aimer soi-même est de se valoriser, d’être délicate avec soi-même, de prendre soin de soi. Si tu te trouves par exemple trop ronde, n’attends pas de maigrir pour bien t’habiller. Bien maigrir suppose s’aimer d’abord. Quelle que soit ton apparence, prends soin de toi. Le reste suivra.


Procure-toi le livre pour maitriser l’Art de la Délicatesse : Clique ici

Lina
Lina

Etudiante en droit et en philosophie, j’attache à côté de cela un intérêt tout particulier à la beauté, à l'apparence physique et tout ce qu'elle englobe. Elle est un moyen au vue d’une fin, celle du bien-être et de la réussite, quelle que soit l’idée que l’on se fait de celle-ci. Convaincue du réel impact de l'apparence, je vous partage modestement ce que j'espère vous être utile.

  • Mariame

    Bonjour Lina!
     J’aime beaucoup comment tu présentes  tes articles ! Personnellement ça donne vraiment envie de te lire avec les photos bien placées et soigneusement bien choisie. Merci pour ces articles qui nous apprends à nous rendre plus  belle !!

    • Lina

      Bonjour Mariame merci beaucoup pour ces compliments !

  • Bonjour Lina, Merci beaucoup pour cette article magnifique. Nous sommes enfin en 2018 et tu nous donnes vraiment envie de faire des efforts.Mais est-ce que ce ne serait pas nous changer?Je suis très extravertie et peu discrète. Ce n’est pas voulu ni dans le sens d’être au centre de l’attention, c’est seulement mon caractère. J’ai envie d’être plus délicate et de faire plus attention à mon attitude mais à chaque fois que je me fais plus discrète ou que je me tiens plus droite (quand je suis fatiguée par exemple), j’ai l’impression de jouer un rôle… J’ai hâte d’avoir ton avis et encore merci!Lou-Anne 

    • Lina

      Bonjour Lou-Anne, merci beaucoup pour ton commentaire ! Si tu es de nature extravertie, alors n’en change pas. Je ne crois pas qu’il soit bon de jouer un rôle, bien au contraire. Lorsqu’il est fait référence à la discrétion dans l’article, celle-ci ne signifie pas être effacée, se tenir en retrait, être impressionnable. La discrétion dont il est question ici se tient éloignée d’une timidité poussée à son paroxysme, d’un manque d’audace et d’assurance, elle est un choix, un choix qui peut être compatible avec ton caractère extraverti. Car par discrétion, on entend le fait de privilégier la sobriété en matière d’apparence, de ne pas tout dévoiler à autrui, de garder ses projets pour soi, de conserver une part de mystère.
      Je vous partage tous ces conseils, mais il est important de garder en tête que nous sommes toutes différentes. C’est à vous de retirer ce que vous estimez être le meilleur, ce qui vous conviendra à vous personnellement. Il s’agit de devenir la meilleure version de vous-même, et non de quelqu’un d’autre.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link