Il N’y a Pas de Concurrence Parce Que Personne Ne Peut Être Toi

« Puisque vous ne ressemblez à aucun autre être créé depuis le commencement des temps, vous êtes incomparables. »

Brenda Ueland,  Julia Cameron, The Artist’s way

Se comparer à autrui est une manière sûre de générer stress et mal-être. C’est entrer dans une sorte de compétition que l’on ne gagnera jamais. C’est destructeur et illogique, la première raison étant que nous n’avons jamais le même vécu.

Se comparer en permanence à autrui est épuisant. C’est nourrir un manque, une éternelle insatisfaction, c’est se maintenir dans la frustration et la tristesse.  L’idée est de s’affranchir le plus possible de ce mécanisme. Car nous savons que plus l’estime de soi est élevée et plus l’on se satisfait de qui l’on est, moins on se compare aux autres.

 

TU ES UNIQUE.

 

« Vous n’êtes pas « inférieur ». Vous n’êtes pas « supérieur ».
Vous êtes tout simplement « Vous ».
« Vous » en tant que personne n’êtes pas en concurrence avec une autre personne tout simplement parce qu’il n’y a pas une autre personne sur la face de cette terre comme vous.
Vous êtes un cas particulier.
Vous êtes unique.
Vous n’êtes pas « comme » une autre personne.
Vous n’êtes pas « censé » être comme toute autre personne et personne n’est « censé » être comme vous. »
Maxwell Maltz

Dans un monde et une société qui tendent de plus en plus à s’uniformiser, il est important de rappeler notre singularité. Comme le disait si bien Coco Chanel, pour être irremplaçable, ne faut-il pas être différente ? Notre meilleur atout, au-delà de notre intelligence et de notre physique, n’est-il pas finalement notre unicité, ce qui nous rend spéciales et différentes ? Et si nos plus grandes différences étaient en réalité nos plus grands atouts ? Ce sont elles qui te donnent ta couleur unique. Il est temps de les reconnaître et de les apprécier. 

 

TU N’AS DE CONCURRENCE QU’AVEC TOI-MÊME.

L’homme est un être initialement inachevé. Destiné à réaliser son achèvement par lui-même, l’homme est en constante évolution. Pour mettre en évidence cette évolution, tu ne peux te comparer qu’à toi-même. Tu es ta seule référente. Demande-toi toujours si tu progresses dans ta forme physique, ou dans ta vie professionnelle, amoureuse et familiale, ou sur le plan moral et spirituel. Ce type de question est un excellent moyen de s’évaluer et d’aller de l’avant. 

 

NE PLUS ÊTRE EN CONCURRENCE AVEC QUICONQUE,

POUR VIVRE EN HARMONIE AVEC LES AUTRES.

 

Notre plus grande source de stress n’est-elle pas les autres ?

Elles sont l’une des plus grandes sources de stress, nos relations avec autrui. C’est pourquoi il est si important de « lisser » ses rapports avec autrui, « de les rendre aussi harmonieux et sereins que possible ».

La comparaison ascendante consiste à se comparer à quelqu’un que l’on estime ou juge être supérieure à soi, que ce soit sur le plan physique, matériel ou encore intellectuel. On pourrait penser de prime abord que ce type de comparaison permet de se motiver à progresser, et de tendre vers un objectif en s’identifiant à un modèle supérieur et positif. Pourtant, c’est davantage l’effet inverse que l’on provoque. On se dévalorise, car s’estimant en retard. L’estime de soi se fragilise. La comparaison entretient également une forme de dépendance : nous avons besoin d’autrui pour s’évaluer, on estime sa propre valeur qu’au travers lui.

La comparaison, une perception erronée de la réalité. 

En effet, lorsque l’on se compare à quelqu’un, on a tendance à ne considérer qu’un seul aspect de sa personne, et non son entièreté. Pourtant, la considérer en totalité pourrait grandement changer la perception que l’on a d’elle. La comparaison ne doit pas déboucher sur l’envie, la jalousie ou une diminution de soi. Mais elle doit au contraire servir à inspirer. De manière générale, il est bon de se détacher de toute forme de comparaison, si ce n’est avec soi-même. Il s’agit de se suffire à soi-même pour enfin se sentir bien.

Lina
Lina

Etudiante en droit et en philosophie, j’attache à côté de cela un intérêt tout particulier à la beauté, à l'apparence physique et tout ce qu'elle englobe. Elle est un moyen en vue d’une fin, celle du bien-être et de la réussite, qu'elle que soit l’idée que l’on se fait de celle-ci. Convaincue du réel impact de l'apparence, je vous partage modestement ce que j'espère vous être utile. Instagram : lina.bl

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link