Amour, Amitié, Travail : Comment Savoir si une Relation est Bonne pour Toi ?

Toutes tes rencontres et toutes tes interactions ne sont pas destinées à demeurer dans ta vie, quel qu’en soit le domaine. C’est la rentrée : c’est le moment idéal pour faire le tri dans tes relations afin de commencer l’année sur de bonnes bases. Mais comment savoir si une relation est vraiment bonne pour toi ?

 

 

Voir cette personne te donne de l’énergie ou t’en demande ?

 

 

On l’a toutes expérimenté: ce déjeuner avec une vieille amie dont on ressort épuisée, cet échange avec un collègue après lequel on se sent vidée, cette relation de couple qui, au lieu de nous donner des ailes, nous place dans un tourbillon de doutes ou fait peser sur nous une lassitude dont on sait qu’elle n’est pas passagère.

Quand cela t’arrive, tu le ressens, tu es éprouvée par chaque interaction. Vous vous êtes dit « il faut qu’on aille boire un verre cette semaine ! », et tu te trouves mille et une autres choses à faire. Tu as l’impression de ne jamais avoir le temps… en réalité, tu ne le prends pas. Tu as vécu aussi ce rendez-vous annulé au dernier moment parce que l’autre personne a un empêchement : tandis qu’elle se confond en excuses au bout du fil, tu ressens un soulagement, comme si un énorme poids t’était enlevé ! Tu es bien consciente de ces sensations quand tu les vis, alors pourquoi s’imposer ces moments qui, au lieu de te donner de l’énergie, t’en prennent autant !

Ces rendez-vous qui finissent par te demander autant de motivation et que tu procrastines aussi bien que ta visite annuelle chez le dentiste, sont ils aussi justifiés par une utilité à la hauteur de cet effort ?

 

Le fait est qu’il n’est pas toujours facile d’être clairvoyante dans le domaine des interactions. La culpabilité, les scrupules, l’attachement au passé, ou encore l’envie de s’accrocher à une relation pour laquelle tu as fait beaucoup d’effort peuvent te retenir dans une histoire qui n’est plus faite pour toi. Pourtant , cet emploi que tu as eu tant de mal à obtenir ne vaut pas que tu t’infliges un patron toxique. Cet homme que tu as tant aimé n’est peut-être plus le bon, parce que vous aviez à vivre ensemble a été vécu.

Il en va de même pour l’amitié : si elle est réputée plus durable que l’amour, toutes les amitiés ne sont pas faites pour durer toute une vie. Deux personnes peuvent s’être apporté beaucoup, et avoir vécu ensemble tout ce qu’elle avait à vivre. Si les deux personnes ont changé, leurs chemins s’écartent, et faire durer la relation par nostalgie finira par dénaturer tout ce qu’elle a eu de beau. Certaines personnes de ton entourage ne sont plus faites pour partager ta vie, ou ne l’ont jamais été.

Comment savoir si c’est la relation qui te fatigue ou si c’est toi qui est momentanément épuisée ? Écoute-toi : fais taire ton cerveau, et même ton cœur, car il te dicte souvent d’être attentive aux émotions des autres plus qu’aux tiennes. C’est ton intuition et le langage de ton corps que tu dois écouter : il y a des relations fluides, légères et inspirantes, et d’autres qui te plombent, te pèsent, te stressent, te donnent mal à la tête ou te nouent le ventre. Ces dernières sont à abandonner au passé.

 

 

As-tu peur d’être jugée ?

 

 

Quand j’arrive en retard à un rendez-vous avec mon meilleur ami parce que j’ai passé trop de temps à me faire belle, ou que je retouche mon maquillage dans le métro avant d’aller chercher mes enfants à l’école, on me demande souvent « Tu as un date ? » ou on me fait remarquer que mes efforts ne servent à rien, car je vais retrouver des personnes qui m’aiment quelle que soit mon apparence. Mais c’est pour mon plaisir que je mets du rouge à lèvres et que je vérifie mon mascara : j’éprouve de la satisfaction à honorer un bon moment en accordant du temps à ma coquetterie. Non je n’ai pas de date, mais j’ai rendez-vous avec un moment d’amour et de bonheur, et oui, j’ai envie que ceux que j’aime me trouvent pimpante ! J’en ai envie, mais je n’en ai pas besoin : et si une averse ruine mon mascara et trempe mon brushing, je n’en aurai pas moins de plaisir à retrouver mes amours.

Mais ce n’est pas toujours aussi simple et fluide. Il nous arrive parfois de nous préparer pour un rendez-vous en nous demandant « Que va-t-elle penser de ma tenue ? », « Vais-je lui plaire ? », « Suis-je trop maquillée ? ».  Ces questions peuvent éventuellement être pertinentes lors d’un premier rendez-vous amoureux avec quelqu’un qui compte pour toi et que tu as envie de séduire. Mais si tu te les poses avant de voir un ami, un collègue, un supérieur hiérarchique, c’est que cette relation te fait sentir qu’être simplement toi-même peut être insuffisant, voire problématique. Depuis quand un rendez-vous devrait-il se transformer en évaluation ?

En résumé, si tu te sens jugée, tu ne peux pas te sentir appréciée pour ce que tu es, ni libre de rayonner. Fuis !

 

 

Fais-tu des concessions ou te trahis-tu ?

 

 

On dit souvent qu’il faut faire des concessions en amour, si l’on veut que ça marche. C’est aussi le cas en amitié, dans les relations professionnelles, et même en famille ! Les concessions sont un pas vers l’autre, un geste d’amour qui, s’il est réciproque, permet une relation respectueuse, harmonieuse, et épanouissante pour tous ses protagonistes.

Mais à partir de quand peut-on considérer qu’on fait trop de concessions ? Où finissent les concessions, et où commence l’auto trahison ? Comment savoir si on tient compte de l’autre ou si l’on s’oublie soi-même ?

Là encore, il faut savoir être à l’écoute de se soi, de ses émotions, des sensations physiques qui les traduisent dans le corps quand on ne les exprime pas verbalement.

Toute concession te coûte quelque chose : du confort, de la satisfaction immédiate. Mais tu passes de la concession à l’aliénation quand un choix te coûte tes valeurs, un morceau de ton identité, ta tranquillité d’esprit. Tu ne te sens pas à l’aise avec ce que tu acceptes, et tu es en désaccord avec ton intuition qui te dit que tu n’es pas sur la bonne voie et que tu dois quitter cette relation. Il est temps d’écouter cette petite voix à laquelle tu fais la sourde oreille, car la relation la plus importante, celle que tu dois soigner, cultiver et préserver plus que tout, c’est celle que tu entretiens avec toi-même.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link