Amena Kahn Brise les Stéréotypes dans la Nouvelle Pub de L’Oréal

Amena Kahn, blogueuse beauté britannique, mannequin et co-fondatrice de la marque  Ardere Cosmetics, a été choisie par le leader mondial de la beauté L’Oréal Paris pour promouvoir sa nouvelle campagne Elvive. Elle devient ainsi la première femme voilée égérie d’un shampoing.

Depuis des années, le mastodonte L’Oréal prône la diversité. Son choix osé révèle sa volonté d’« élargir sa représentation de la diversité », et force est de constater que ce choix résonne comme une véritable révolution dans le monde de la beauté. Entre chaleureux applaudissements et critiques virulentes de la part de certains, le choix assumé de L’Oréal Paris n’a pas manqué de susciter de vives réactions.

En dépit de ces attaques, les retours positifs l’emportent largement. Ce choix, qui s’inscrit dans une tendance générale, en plus de marquer un véritable tournant, est aussi la preuve que rien ne résiste à une femme ambitieuse et authentique, pas même ce que l’on estimait inatteignable.

 

BRISER LES STÉRÉOTYPES

« Pourquoi est-il généralement présumé que les femmes qui ne montrent pas leurs cheveux ne s’en occupent pas ? Cela voudrait dire que les personnes qui montrent leurs cheveux le font seulement, car ils sont visibles aux yeux des autres. »

Amena Kahn (Vogue)

Amena Kahn

 

Amena Kahn l’annonçait, c’est une campagne qui va « changer la donne ». Et c’est essentiellement l’idée selon laquelle les femmes voilées ne s’occuperaient pas de leurs cheveux qui est ici implicitement attaquée. Le seul prétexte que les cheveux ne sont pas visibles ne suffit pas à justifier le bien-fondé d’un tel préjugé. Car la réalité semble tout autre, les femmes voilées ne manquent d’attacher de l’importance à leur chevelure ; à l’instar d’Amina Kahn qui y voit l’extension de la féminité.

 

PRENDRE SOIN DE SOI POUR SOI-MÊME, ET NON POUR LE REGARD DES AUTRES 

« Cet état d’esprit nous prive de notre autonomie et de notre sentiment d’indépendance. Prendre soin de ses cheveux, c’est prendre soin de soi. »

Amena Kahn (Vogue)

Si le choix d’une égérie voilée pour promouvoir un shampoing peut paraître pour le moins osé, il s’assigne d’une visée bien plus élevée. L’idée selon laquelle on prendrait soin de soi en vue seulement d’affronter le regard des autres, de se rendre désirable à leurs yeux est rendue fausse et illusoire.  Si l’on prend soin de soi, c’est avant tout pour soi, pour son propre bien-être.

 

NUL BESOIN DE TRAVESTIR QUI L’ON EST POUR RÉUSSIR

« Si le message est authentique et la voix qui le porte est sincère, alors on ne peut pas douter du message. »

Amena Kahn (Vogue)

L’exemple d’Amena Kahn le démontre. Devenir l’égérie d’une marque de shampoings n’est pour elle pas une raison suffisante d’enlever son voile, et aucune autre ne le sera sans doute jamais. Tout en restant en adéquation avec ses principes moraux et ses aspirations, Amena Kahn fait ce qu’elle aime. Elle est parvenue à faire entendre sa voix, à affirmer sa singularité ; preuve que ce n’est pas se donner les moyens de réussir que de travestir qui l’on est.  Se conformer n’est pas une nécessité, suivre son coeur et assumer qui l’on est au fond est ce qui doit prévaloir.

 


Update : Le Mannequin Amena Kahn a dû se retirer de la campagne L’Oréal suite à une polémique survenue après la découverte de propos qu’elle a tenu sur Twitter il y a quelques années.

Lina
Lina

Etudiante en droit et en philosophie, j’attache à côté de cela un intérêt tout particulier à la beauté, à l'apparence physique et tout ce qu'elle englobe. Elle est un moyen au vue d’une fin, celle du bien-être et de la réussite, quelle que soit l’idée que l’on se fait de celle-ci. Convaincue du réel impact de l'apparence, je vous partage modestement ce que j'espère vous être utile.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link