Abolition de l’esclavage : les citations les plus bouleversantes du mémorial de Nantes

Une ville, Nantes, et un souvenir déchirant que chacun aimerait n’avoir jamais vu exister… 400 ans d’esclavage. Un large escalier à ciel ouvert conduit vers un passage souterrain. 1710 plaques de verre rappellent le nom des navires et les dates de départ des expéditions négrières nantaises. 290 autres plaques indiquent les comptoirs négriers, les ports d’escale et les ports de vente en Afrique, aux Antilles, aux Amériques et en Océan Indien.

Vous êtres en plein coeur du mémorial de l’abolition de l’esclavage. Une de ces immenses plaque de verre laisse apparaître une sélection de textes provenant de tous les continents touchés par la traite durant 5 siècles. En ce 10 mai jour de la commémoration de l’abolition de esclavage en France, en voici une sélection :

N’oublions JAMAIS !

Où sont vos monuments, vos batailles, martyrs ? Où est votre mémoire tribale ? Messieurs, dans ce gris coffre-fort. La mer. La mer les a enfermés. La mer et l’histoire. »

Derek Walcott The sea history 1979 (Antilles. Etats-Unis)

“Puis j’ai vu mes sœurs être emmenées et vendues à différents propriétaires pour que nous n’ayons pas la maigre consolation d’être partenaires dans l’esclavage. À la fin de la vente, ma mère nous a prises dans ses bras, embrassées, pleurées et suppliées de garder un cœur bon et d’obéir à nos nouveaux maîtres. Ce furent des adieux déchirants ; nous sommes parties chacune de notre côté, et notre pauvre maman est rentrée seule à la maison.”

Mary Prince.The History of Mary Prince, a West Indian slave, related by herself, 1831 (Bermudes)

« Si,comme le disent les colons, on ne peut cultiver les Antilles qu’avec des esclaves, il faut renoncer aux Antilles. La raison d’utilité de la servitude pour la conservation des colonies est de la politique de brigands. Une chose criminelle ne doit pas être nécessaire.
Périssent les colonies, plutôt qu’un principe. »

Victor Schoelcher Des colonies Françaises 1842 (France)

« Ce tambour c’est le feu dans les champs de cannes, ce tambour, c’est le tambour de la révolution, le tambour de la liberté. »

Paul Laraque Tambou libete in tambou 1994 (Haïti)

« L’expérience de tous les temps et de toutes les nations, je crois, s’accorde pour démontrer que l’ouvrage fait par des esclaves, quoiqu’il paraisse ne coûter que les frais de leur subsistance, est, au bout du compte, le plus cher de tous. Celui qui ne peut rien acquérir en propre ne peut avoir d’autre intérêt que de manger le plus possible et de travailler le moins possible. Tout travail au-delà de ce qui suffit pour acheter sa subsistance ne peut lui être arraché que par la contrainte et non par aucune considération de son intérêt personnel. »

Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations 1776 (Angleterre)

« Moi Abraham Lincoln,  je déclare que toutes personnes retenues comme esclaves dans les États ou parties d’États désignés sont libres à partir de ce jour, et que le gouvernement exécutif de États-Unis, comprenant les autorités militaires et navales, reconnaissent et maintiennent la liberté des dites personnes. »

1863 (Etats-Unis)

Pour découvrir le Mémorial : Cliquez ici

“Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ;
 l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.”

Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

Shanaïs
Rédactrice en Chef de ce magazine je suis également coach en développement personnel et une artiste passionnée.
Je suis convaincue que vous disposez toutes de ressources infinies pour réussir et vous accomplir dans tous les domaines de votre vie et nous sommes là pour vous y aider!
Alors faites de votre vie un rêve et de votre rêve une réalité.

À LIRE AUSSI :  17 citations PUISSANTES de Lizzie Velasquez

Leave Your Reply