« À l’attention de la Première Dame, avec tout mon amour » : La lettre de Chimamanda Ngozi Adichie à Michelle Obama

Plusieurs merveilleux auteurs ont été sollicités pour rédiger des lettres de remerciements à la Première Dame des Etats-Unis, Michelle Obama qui vient de changer en silence et en toute discrétion le cours de l’histoire de l’Amérique.

La sélection finale de The New York Times Style Magazine s’est portée sur l’auteure et féministe activiste Nigériane, Chimamanda Ngozi Adichie, la gagnante du Prix Pulitzer Gloria Stenheim, l’auteur de best seller Jon Meacham, et l’actrice Rashida Jones. Nous avons sélectionné pour vous la lettre de Chimamanda Ngozi Adichie, voici ce qu’elle a écrit à la Première Dame.

3points1-300x67 (1)

guillemets« Elle avait ce rythme, ce flux et ce petit supplément d’âme, les mains qui tranchent l’air, le poids du corps en mouvement d’un pied à l’autre, un magnifique rythme. Dans tout autre corps que dans un corps noir américain, cela aurait semblé sur-joué. Les manches trois-quarts de sa robe turquoise annonçaient sa pertinence, tout comme sa broche assortie. Mais la coupe de sa robe méprisait toute « future première dame » guindé; cela s’accrochait facilement sur elle, aussi facilement que son animation. Une broche, certes un accessoire de style ancien, oui, mais la sienne était grande, sublimement façonnée et perchée au centre de sa poitrine. Michelle Obama prenait la parole. C’était à l’occasion de la Convention nationale démocratique de 2008. Mon inquiétude se réveillait et tourbillonnait, la regardant aussi proche que possible de la perfection, pas pour moi, parce que j’étais déjà convaincue, mais pour les mauvaises herbes de l’Amérique qui espéraient la voir tomber.

Elle est apparue d’abord dans la conscience du public, pleine de bon sens et d’humour, bien dans sa peau. Elle avait l’air d’une femme qui pourrait équilibrer un chéquier, qui savait reconnaître une bonne affaire, et qui n’hésiterait pas à gronder toute personne qui en aurait besoin. Elle était grande, sûre d’elle et élégante. Elle était réticente à l’idée d’être la première dame, et ne cachait pas sa gêne face aux banalités. Elle ne semblait pas aussi unique que vraie. Elle aiguisait l’aspect alors flou de son mari, le rendant solide, bien plus que dans un rêve.

Merci Michelle…

michelle-obama

Shanaïs
Shanaïs

Coach en développement personnel - Praticienne PNL certifiée, je suis convaincue que vous disposez toutes de ressources infinies pour réussir et vous accomplir dans tous les domaines de votre vie et nous sommes là pour vous y aider! Alors faites de votre vie un rêve et de votre rêve une réalité. Follow me! Facebook: https://www.facebook.com/Shanaïs-DPerón-504940186548445/ Insta: Shanaïs_d_peron

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link