7 façons de rebondir après un échec

Comment rebondir après un échec ?

Vous venez malheureusement de rater un examen, un entretien, une expérience professionnelle ou d’essuyer un échec sentimental ou amical… Même si cela peut paraître insurmontable, dîtes-vous que ce n’est qu’un succès remis à plus tard …

Seules celles qui n’ont jamais connu d’échec dans leur vie ne pourront pas comprendre ce que vous ressentez : Un mélange d’abattement, de colère et de tristesse… Et si ce n’est pas votre premier échec, c’est encore plus difficile …

Cependant, la bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas la seule à vivre cette situation. « Il n’y a pratiquement jamais de parcours de vie sans échec », comme le dit Michel Giraud, ancien ministre du Travail.

Contrairement à une tendance encore trop répandue, « Il ne faut pas considérer l’échec comme un naufrage, mais à l’inverse, comme une opportunité de rebond ! »

Rebondir, OUI, mais comment ?

3points-300x67

1. Tirez le côté positif de la situation.

Ce premier point peut sembler étrange, mais on peut avoir tendance à l’oublier. Si vous avez été licenciée, c’est normal de regretter pendant un jour ou deux, mais pas plus. Perdre son travail, c’est terrible, mais ce n’est pas la fin de votre carrière, et encore moins la fin du monde, car il existera toujours des opportunités à saisir ailleurs. C’est peut-être même une bénédiction. Vous aurez du temps pour réfléchir, prendre du recul, prendre conscience de la direction que prend votre vie, et développer une stratégie pour concilier passion et rémunération.

De la même manière, une rupture est toujours synonyme de souffrance. Mais il faut l’avouer, si vous rompez, c’est aussi parce que votre couple battait de l’aile. Il n’était tout simplement pas fait pour durer. Maintenant, vous avez la chance de reconstruire votre vie selon vos désirs et vos souhaits.

Même si ça peut paraître insurmontable, il est nécessaire de lâcher prise et avancer. Plus vous résistez face à la situation, plus vous allez souffrir. Acceptez la situation telle qu’elle est, tirez-en les conclusions, et rebondissez de plus belle.

2. Ne jamais perdre confiance en soi.

Ne jamais se dire ceci : « De toute façon, je suis nulle ! » Le risque est de se laisser emporter par les émotions qui vous submergent : Le découragement, l’angoisse, et surtout, la perte de confiance de soi. La blessure d’amour propre peut être si vive, que certains en viennent presque à perdre toute estime d’eux-mêmes, et jusqu’au goût de vivre. Évidemment, ce sont des discours intérieurs à éviter, qui ne vous permettront pas vraiment de rebondir parce que vous niez la blessure plutôt que de la soigner.

« L’échec n’est pas à nier, confirme Isabelle Stoquelet-Dargent, psychologue. Il faut plutôt l’analyser, en tirer les éléments pour bâtir d’autres stratégies.» Ne regardez pas les gens qui semblent heureux et à l’aise en apparence. Ne comparez pas leur confort avec votre souffrance. Concentrez-vous sur vous, et faites l’effort nécessaire pour vous aérer la tête chaque fois que vous vous sentez déprimée.

3. Ne pas se braquer lorsque vous récoltez un « NON »

Tout le monde a récolté des « NON » dans sa vie… même celles et ceux qui ont réussi. Avant de décrocher mon premier contrat de travail, j’ai essuyé une trentaine de réponses négatives, après avoir envoyé plus de 100 CV. Je n’ai pas dit 2 ou 3. Mais 30 NON! Imaginez ce qui se serait passé si je n’avais pas continué à y croire. Et le point le plus important : Je n’ai jamais associé ce « non » avec ma valeur personnelle !

Si vous regardez bien, en vérité, chaque « NON » peut vous rapprocher du « OUI » final. Un refus signifie juste que votre travail n’est pas encore au point. Et aucunement que vous ne pouvez pas y arriver. De grâce, croyez en votre potentiel. C’est le meilleur cadeau que vous pouvez vous faire à vous-même.

4. Tirez les bons enseignements de cet échec.

Cela peut vous surprendre, mais prendre l’entière responsabilité de votre échec fera germer votre confiance, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Quand vous assumez la responsabilité de votre échec, vous reconnaissez que vous êtes le maître de votre destin. Vous ne vous cachez pas derrière l’excuse du hasard ou des autres. Il ne s’agit pas de vous accommoder de l’échec, mais d’en tirer tous les enseignements possibles pour l’avenir.

En cas d’échec sentimental, ne mettez pas tous les torts sur l’autre, mais reconnaissez aussi vos manques et vos erreurs. Sur le terrain professionnel ou étudiant, cernez bien les raisons qui vous ont fait échouer. Et tenez-en compte pour ne pas recommencer. Ne vous contentez d’ailleurs pas de bonnes résolutions, du type : « Bon, c’est bon, l’année prochaine, j’apprends mes cours dès le début », mais mettez en place une stratégie pour réussir : Emploi du temps, lecture, travail, nouvelles habitudes de vie…

Pour partir en guerre, et gagner, mieux vaut avoir les bonnes armes ! Une gagnante est une personne qui sait choisir ses combats. Concernant les études ou la vie professionnelle, il est donc capital de savoir si vous avez choisi la bonne orientation, c’est-à-dire celle qui vous motive et pour laquelle vous avez les compétences et les talents requis.

5. S’entourer de personnes positives.

Pour reprendre confiance en vous, il faut vous appuyer sur vos points forts, vos qualités, vos succès antérieurs ou annexes. L’échec que vous venez de subir a tendance à tout recouvrir, mais peu à peu, il va prendre moins de place. Pour vous aider, repensez à ce que vous avez réussi jusque-là, aux qualités que votre entourage apprécie en vous. L’idéal est de faire ce travail avec une personne extérieure, qui vous aidera à être objective : un membre de votre famille, une amie, un conseiller d’orientation…

« Il ne faut pas rester seule face à son échec, insiste Isabelle Stoquelet-Dargent. Au contraire, certaines personnes peuvent vraiment vous aider à vous relever en portant sur vous un regard qui vous voit dans votre globalité, avec tout votre potentiel. »

6. Construire un nouveau projet.

À partir de l’analyse de votre échec et de votre personnalité, vous allez bâtir un nouveau projet.

Comme l’étincelle qui relance le moteur, il suffit souvent de ce coup de projecteur sur vos qualités et vos points forts pour vous remettre en route. L’analyse de votre échec conjugué à ce bilan vous indiquera de nouvelles voies à suivre : vous pourrez ainsi bâtir un nouveau projet, plus en phase avec votre personnalité.

7. Élargir son champ de vision.

Les parcours réussis sont souvent ainsi semés d’embûches. Demandez à quelques personnes plus expérimentées aujourd’hui épanouies dans leur boulot… Vous serez étonnée par les difficultés rencontrées durant leur parcours.

En matière professionnelle, il vous faut élargir vos horizons et vous dire une fois pour toutes, qu’il n’existe pas qu’un seul et unique métier fait pour vous, mais des quantités de métiers ou de secteurs professionnels qui pourraient vous convenir.

De même, sur le plan sentimental : ne vous bloquez pas sur une seule et unique personne ! Évitez de repartir tout de suite en conquête tout juste après un échec amoureux, car en la matière, la réussite n’est jamais assurée et un nouvel échec pourrait vous faire replonger. Fixez-vous plutôt de petits objectifs de réussite, très faciles à atteindre. Organisez un voyage, refaites la déco de votre appartement, inscrivez-vous en salle de sport… Et félicitez-vous lorsque vous avez réussi.

Vous relancez ainsi la spirale de la réussite, et vous rechargez les batteries de la confiance en vous pour aborder votre nouveau projet de vie. 3points-300x67

CONCLUSION

Malgré tout, retenez une chose : « Le plus difficile n’est pas de tomber, mais de SE RELEVER ! » Ce problème n’est pas aussi important que l’impact qu’il a sur vous !

Je sais qu’une rupture ou un divorce, c’est douloureux ; qu’un échec professionnel ou personnel crée d’énormes doutes à propos de votre potentiel… Mais ruminer votre défaite ou résister face à la situation ne fera qu’empirer la situation. Peu importe la raison de votre échec, le meilleur choix, c’est toujours de se renforcer mentalement et d’avancer avec courage.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link