Les 7 Bagues du Mariage

7 bagues ? On connaît la bague de fiançailles, l’alliance… ça fait 2, pas 7. Dans le livre que je vais te présenter, les bagues sont en fait les symboles des étapes de la vie d’un couple marié, des différents degrés d’élévation par lesquels un couple doit passer au gré des joies et des difficultés qui l’attendent.

L’auteur du livre Les 7 bagues du mariage est Alan Bledsoe, un célèbre auteur, blogueur et conférencier connu pour ses réflexions inspirantes sur le mariage, le couple et la famille, il est lui-même marié depuis 16 ans et père de 3 enfants.

Il nous donne de vraies clés comprendre les difficultés qui peuvent anéantir un couple, les prévenir et les éviter ou les dépasser pour vivre un mariage heureux, épanoui et éternel.

La bague de fiançailles

« Tu ne sais rien du mariage »

C’est avec cette phrase de son grand père que l’auteur nous propose d’aborder la vie conjugale. Le grand père de l’auteur appliquait cette phrase à tous les domaines de la vie, mais lorsqu’il s’agit des débuts d’un couple, elle s’avère particulièrement utile et sage. Quand tu te fiances, tu sais ce que tu veux, tu es pleine d’espoirs, de rêves, mais aussi d’illusions. Ces illusions sont une image idéalisée du mariage comme un long conte de fées sans tourments, et aussi une image idéalisée de toi-même comme celle qui sera toujours la parfaite épouse, fidèle à ses principes, généreuse, patiente, bonne mère… Ces images idéales partent évidemment de la meilleure des intentions, mais elles sont aussi en grande partie responsable des échecs qui mènent 1 mariage sur 2 au divorce. L’auteur raconte ses propres illusions et difficultés inattendues qui ont forcé sa femme et lui à comprendre la sagesse de la phrase de son grand père, « Tu ne sais rien du mariage ». Comme tous les couples, ils croyaient que leur amour suffirait à dépasser toutes les difficultés, et les mettrait à l’abris des tempêtes qui détruisaient les autres couples. Mais ils ont dû humblement constater qu’ils auraient les mêmes difficultés que les autres, et apprendre à apprendre. Ce n’est pas parce que ton couple est plein d’amour qu’il sera invincible. Ce n’est pas parce que tu as vu des mariages réussis et des mariages brisés autour de toi que tu sais ce qu’il te faudra faire et ne pas faire. Toi et ton homme mettrez toutes les chances de votre côté si vous abordez votre vie de couple comme un cursus d’apprentissage, avec humilité, persévérance, curiosité et foi.

Comment parvenir au bout de ce cursus sans jamais se décourager devant la difficulté ? Comment garder la foi dans ton couple à travers les épreuves ? En voyant loin, en gardant à l’esprit ce qu’il y a derrière cette épreuve. L’auteur a une expression pour décrire cette disposition d’esprit :

« Commence par la fin »

Tu dois commencer ton mariage en imaginant sa fin. Il ne parle pas du divorce ! Mais de votre mort ! Oui ! Etrange façon de réfléchir à ton projet de couple, n’est-ce-pas ? Je t’explique. Il te demande de visualiser ton enterrement. Tes enfants, amis, collègues prennent la parole pour parler de qui tu étais et de ce que tu leur as apporté. Puis c’est au tour de ton mari. Imagine son discours. Que voudrais-tu qu’il dise de toi ? Quelle épouse, amie, confidente, amante, mère, équipière, inspiratrice auras-tu été pour lui ? Si tu fais l’effort d’écrire ce discours, tu auras en tête les véritables objectifs de ton mariage. Devant une difficulté, la lassitude, ou une désillusion, tu reliras ce discours, tu relativiseras ce qui n’est pas si important face au noble but de votre vie à 2, et tu agiras comme la femme que tu veux avoir été pour ton mari au jour de ta mort.

Cette manière de réfléchir peut paraître un peu triste et déconcertante, et on n’a pas envie de penser à son enterrement quand on prépare ses noces, mais c’est en réalité indispensable. C’est ce qui va donner de la valeur à ton « Jusqu’à ce que la mort nous sépare, et bien au-delà encore, pour l’éternité. ».

C’est aussi ce qui va te motiver au quotidien : tu vois le but de chaque étape et de chaque effort. L’auteur donne une analogie très parlante : les Légos de ses enfants.  Donne à un enfant une boîte de briques, il ne sera pas motivé pour jouer bien longtemps. Donne-lui la même boîte avec des idées de projets à construire : il va choisir celui qui lui plaît le plus, et si ambitieux soit ce projet, il va se passionner pour faire jaillir un château ou un vaisseau spatial de ce chaos de petites pièces en désordre.

Maintenant que tu as le projet final en tête (les paroles que pourrait dire ton mari à ta mort), l’auteur te donne le mode d’emploi étape par étape pour construire ton château : les 6 bagues suivantes.

La bague du mariage

« Les mariages heureux commencent quand on épouse la personne qu’on aime et fleurissent quand on aime la personne qu’on a épousée. » Tom Mullen

Vous venez de vous marier. L’auteur compare ces débuts (les 6 premiers mois) au commencement d’un grand chantier de construction. Le ciment est frais. C’est le moment d’y laisser des empreintes qui y resteront pour toujours. Vous devez donc réfléchir ensemble à votre vision du mariage, vous fixer des objectifs de couple, les planifier comme on organise un long voyage pour qu’il soit réussi. Ecrire ces objectifs vous aidera à les tenir. Voici les principaux points à définir :

  • Nos objectifs en tant que couple
  • La mission que Dieu nous a donnée en nous réunissant
  • Trouver des couples inspirants qui seront les mentors de notre mariage
  • Avoir régulièrement une soirée en amoureux
  • Prendre des vacances sans nos enfants une fois par an
  • Partir de temps en temps en week-end
  • Etre les mentors d’un autre couple
  • Les règles du jeu : les limites à ne jamais dépasser (dans notre vie et dans nos disputes)
  • Laisser un héritage
  • Tenir nos objectifs financiers
  • Tenir nos objectifs de fitness (prendre soin de notre santé et continuer à être beaux l’un pour l’autre)
  • Faire de notre mariage une priorité

Au quotidien, pendant ces débuts et tous les jours de votre mariage, voici ses deux conseils :

  • Dites vous des mots d’amour, mais aussi faites l’effort de vous en écrire : gardez vos lettres d’amour, elles sont précieuses dans les moments difficiles, et au quotidien elles vous forcent à approfondir l’expression de vos sentiments.
  • Faites l’amour. Redonnez tout son sens à cette magnifique expression. Le sexe doit être une célébration joyeuse et sensuelle de votre connexion émotionnelle et spirituelle.
  • Soyez les meilleurs amis du monde.

La bague de la découverte

Instagram

« Le mariage est notre dernière et meilleure chance de grandir », Joseph Barth.

On dit qu’on apprend la majeure partie de ce que saura faire dans sa vie entre 0 et 5 ans : marcher, parler, dire « non », s’habiller tout seul… Selon Jackie Bledsoe, se marier est se redécouvrir et tout devoir réapprendre au contact d’un autre, si semblable et si différent de soi.

Tu ne dois jamais croire que tu connais parfaitement ton homme. Il est comme un monde à explorer, dans lequel tu seras toujours une voyageuse débutante. Tous les deux, vous allez travailler à ne jamais perdre votre curiosité de celui que vous aimez.

Une idée : organisez de temps en temps une soirée pour jouer à vous poser mutuellement des questions et vérifier vos connaissances l’un sur l’autre, les approfondir, corriger vos croyances erronées :

  • Quand j’étais bébé, mon doudou c’était…
  • Je déteste quand on me dit…
  • Mon pire souvenir d’école…
  • Le plat que j’aime manger quand je suis triste…
  • Etc… 

La bague de la persévérance

« La plupart des mariages survivrait si on se rappelait que le meilleur vient souvent après le pire », Doug Larsen

Lorsqu’on se marie, on jure de s’aimer « pour le meilleur et pour le pire ». A ton avis, pourquoi se fait-on cette promesse ? Parce que le pire arrivera. Pourquoi se fait-on des serments ? Parce qu’il y aura des moments où on aura envie d’oublier ses engagements. En avoir conscience est déjà une façon de s’y préparer, et de ne pas être pris au dépourvu. Il faut aussi avoir déjà réfléchi quand tout va bien aux principes qui te permettront de surmonter les périodes de doute ou d’orage, car durant ces moments, tu n’auras pas forcément la force nécessaire pour y penser spontanément. L’idée est en quelque sorte de se préparer un abri quand il fait beau pour survivre aux futures tempêtes.

Voici quelques idées proposées par l’auteur :

  • Vous êtes invincibles car Dieu est avec vous.
  • Si vous parvenez à rester ensemble, peu importe l’apparence qu’a votre vie : vous êtes des gagnants.
  • Dieu veut t’aider. Et il t’aidera si tu le lui demande.
  • De merveilleuses choses peuvent naître des pires moments.
  • Les défis auxquels tu fais face ne sont rien en comparaison des bénédictions que tu recevras.

 La bague de la reconstruction

Pinterest

« La principale chose qu’un homme veuille pour sa famille est de la garder rassemblée », Pasteur Eric Wiggins.

Un mariage peut voler en éclats. Est-ce forcément la fin de celui-ci ? Avant de penser au divorce, il faut tout tenter pour recoller les morceaux, et peut-être même reconstruire le couple et le réinventer complètement.

Et s’il était possible de tout recommencer ? Pourquoi pas tout reprendre du début et se redécouvrir, se courtiser à nouveau, se donner des rendez-vous, s’attendre, réinventer de nouvelles règles, un nouveau quotidien ?

En attendant, il faut jouer le jeu, et ne pas éviter les discussions : pleurer, parler, prier ensemble. Aller au bout de chaque question, puis repartir à zéro.

La bague de la prospérité

Il s’agit ici de la prospérité matérielle mais aussi affective. Ton mariage est l’équipe la plus apte à créer la réussite et l’abondance à tous les niveaux. Mais encore faut-il comprendre ce qu’est une équipe : elle rassemble des individus qui font corps, qui travaillent de concert aux intérêts communs, qui restent soudés quoiqu’il arrive. Cette unité hors du commun, l’auteur la résume par l’expression « ton mariage est une bombe ». Le jeu de mots est difficile à traduire en français. BOMB est pour lui le résumé de l’unité des époux. Il est l’acronyme de « Bone of my bone », « l’os de mes os », selon la phrase de la Bible qui dit que la femme est l’os des os et la chair de la chair de son homme. Ce symbole est celui d’une relation mari et femme incomparable à aucune autre relation humaine. L’auteur en fait aussi l’acronyme de

  • Believers : sa femme et lui sont croyants et unis dans leur foi
  • One : sa femme et lui ne font qu’un
  • Make love : faire l’amour est pour lui plus qu’un acte charnel, c’est la concrétisation sensuelle de l’union de leurs âmes
  • Best : Lui et sa femme veulent le meilleur l’un pour l’autre. Ils sont les meilleurs amis et les plus grands fans et soutiens inconditionnels l’un de l’autre.

La bague de la transmission

Ton couple est une bénédiction pour toi et ton homme et doit être une bénédiction pour le monde. Vous devez être les mentors des couples plus jeunes ou plus en difficulté. Vous ne devez pas vous contenter de vivre votre bonheur pleinement, mais le répandre autour de vous. Vous devez vous considérer comme dépositaires d’une mission qui vous poussera à être meilleurs individuellement et l’un pour l’autre : inspirer les autres couples et donner de l’espoir à ceux qui attendent l’amour.

Mais avant tout, ceux que vous inspirez par votre exemple sont ceux qui vous regardent tous les jours : vos enfants. N’oubliez jamais que vous êtes le modèle d’amour sur lequel ils construiront leur image du couple et leur confiance en l’avenir.

Si tu veux te procurer le livre, clique ici.

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link