Comment créer votre propre marque : 4 étapes-clés

Louis Vuitton, Michael Kors, Gucci, Prada,… Ces grands noms du luxe sont tous des marques fortes dont l’identité et la vision sont comprises par tous à la seule vue de leur sigle. Vous aussi avez toujours rêvé d’être aux commandes de votre propre business, votre propre marque, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Comme Jessica Alba avec Honest, Leila Toukourou avec Oba Swimwear ou Lalaa Misaki avec son Model Bootcamp inspiré des Etats-Unis, vous avez un concept qui vaut le coup d’être proposé au monde ? Femme d’Influence vous donne un mini mode d’emploi pour concrétiser votre ambition. Voici 4 étapes pour créer votre propre marque !

1. Définir l’identité de votre marque

De nos jours, la marque est tout aussi importante que le produit et/ou l’offre de services qui y sont rattachés. C’est pourquoi il vous faut précisément la définir. Vous devez établir un genre de carte d’identité, ce qui fait que votre marque est différente des autres.

Selon le site Définitions Marketing, l’identité d’une marque, c’est « [un] ensemble de caractéristiques (…)  très vaste, il comprend notamment les éléments de la politique de marque (marque, logo, couleur,..), les éléments de politique commerciale (prix, distribution, etc.), les valeurs de marque ainsi que les éléments historiques de la marque (histoire de l’entreprise, campagnes de communication passées, etc.). »

Mais l’identité, ce n’est pas l’image de marque. Jean-Noël Kapferer, auteur et expert dans le domaine, différencie bien les deux dans une interview accordée à emarketing.fr : « L’identité, c’est la quille du navire, son élément de stabilité. L’image n’est qu’une photographie qui peut évoluer. Ainsi, Citroën est perçue différemment en Allemagne, en Espagne… Mais son identité est claire, universelle. L’identité de marque, c’est répondre à la question: qu’est-ce qu’une Citroën ? »

Il est donc recommandé d’être particulièrement rigoureuse quand vous abordez cette étape. Le succès de votre projet en dépend.  Les approximations ne vous permettront pas de passer aux étapes suivantes sereinement. Vous pouvez commencer par définir votre marque en quelques mots, puis étoffer autour en développant chaque mot/adjectif.

 2. Étudier le terrain

Une fois votre marque définie sur plusieurs plans, il vous faut avoir une bonne visibilité de ce qui vous attend sur le terrain dans le(s) secteur(s) choisi(s). Vous pouvez vous appuyer sur des études de marché bien sûr mais également sur une analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces pour votre marque, appelé aussi analyse SWOT. Les plus grandes marques font régulièrement ce genre d’études pour toujours être au plus près de leurs cibles. Vous avez de nombreux exemples en ligne : Ikéa, Coca-Cola, etc. Inspirez-vous de ces analyses pour établir les vôtres et ainsi passer à l’étape suivante. Souvenez-vous qu’il vous faut rester objective et bien nourrir vos recherches de données chiffrées, pas juste d’impressions.

3. Protéger votre marque

Vous pensez avoir une idée de marque ou concept qui n’existe pas encore, mais ce n’est peut-être pas le cas. Le seul moyen de le savoir et de ne pas vous exposer à d’éventuelles poursuites, c’est en faisant des recherches auprès d’organismes compétents. L’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) possède une base de données de marques consultable en ligne et régulièrement mise à jour. Bon à savoir : si vous découvrez que le nom de votre marque a déjà été déposé, vérifiez sous quelle catégorie le dépôt a été fait. S’il s’agit d’une marque de vélos mais que vous souhaitez lancer une marque de cosmétiques, en principe, votre dépôt peut être autorisé. Lorsque vous déposez votre marque, pensez aux éléments graphiques (logo, etc.), aux noms de domaines pour votre futur site et aussi à la portée géographique.

4.  Lancer votre marque

Après avoir réalisé toutes les étapes mentionnées ci-dessus, vous devez lancer votre marque sans attendre. Comme le souligne cet article de Les Echos Entrepreneurs, « inutile (…) de déposer des marques si vous n’avez pas ensuite les moyens de l’exploiter » car vous perdrez tous les bénéfices de la protection si vous n’êtes pas active. Sans cela, toutes les étapes ci-dessus auront été vaines. Prévoyez de vérifier régulièrement que votre marque n’est pas utilisée frauduleusement. Si votre concurrent l’exploite comme vous depuis longtemps, il sera difficile pour vous de récupérer les pleins droits. Renseignez-vous bien à ce sujet. Des conseils juridiques ne seront pas de trop.
Créer votre marque, c’est la faire vivre. Si elle n’est pas lancée et exploitée, elle n’existe pas.

Comme vous avez pu vous en rendre compte à la lecture de cet article, la création d’une marque est une aventure qui demande beaucoup de temps et un certain nombre de dépenses. Il s’agit donc d’un projet pour lequel vous devez avoir une vision de sorte à anticiper sur le court- et moyen- terme. Rapprochez-vous de personnes ayant créé leurs marques comme ces 7 talents du prêt-à-porter ou de la décoration. Recueillez aussi des conseils en suivant des experts dans le domaine. De nombreux livres et articles existent sur le sujet.

Tamara Argentin
Tamara Argentin

Rédactrice pour la rubrique “Icônes". Journaliste rédactrice et Community Manager, l’écriture est ma passion. J’espère qu’à travers mes mots je saurai vous inspirer et vous permettre de vous élever.

Un commentaire

 

Newsletter

Contact

Publicités

Nous rejoindre

Devenir Contributrice

Mentions Légales

Cookies