RIO 2016 – 3 raisons qui font qu’Estelle Mossely et Tony Yoka forment un couple en OR

tony yoka

Estelle Mossely est une boxeuse déjà championne mondiale en titre qui a décroché la première médaille d’or olympique dans sa catégorie: – de 60 kilos. Une consécration dans sa carrière sportive et cela, le jour de son anniversaire! Tony Yoka est lui aussi tenant du titre de champion du monde et boxe dans la catégorie des super poids lourds, il est surnommé « l’artiste » de par sa technique sur le ring. Et c’est à quelques jours après la victoire de sa future épouse, qu’il a lui aussi remporté la médaille d’or aux JO de Rio. Voyons ensemble les 3 raisons qui font qu’Estelle et Tony sont un couple en OR.3points1-300x67 (1)

1. Un couple ayant la même vision et restant focalisé sur ses objectifs

Tony et Estelle

« C’est beaucoup d’émotion que l’on partage ensemble, beaucoup de travail. On a la force de briller ensemble. On a la même compréhension du sport de haut niveau et de la boxe. » – Estelle Mossely

Ne voulant pas faire du judo ou du karaté, Estelle opta pour la boxe comme sport de combat. Elle y pris rapidement goût. Tony à quant à lui suivi les traces de son père, Victor Yoka, ancien boxeur professionnel de la RDC. Entraîné par son père, ce n’est qu’à l’age de 15 ans que Tony commencera les entraînements en club. Les tourtereaux se rencontrent à l’Insep et depuis ils ne se quittent plus. Partageant les mêmes valeurs et la même passion, ils ont travaillé dur pour réussir et atteindre le succès sans chercher à se mettre en lumière au détriment d’un des partenaires. Au delà des sentiments, la connaissance parfaite des contraintes liées à la boxe de haut niveau facilite le fonctionnement du couple au quotidien. Représentants des plus beaux espoirs olympiques de la boxe en France, ils ont atteint cet objectif haut la main.

« J’ai tout donné. Je rentre dans l’histoire comme la première femme française championne olympique en boxe. Cela prouve une chose. Il faut toujours croire en ses rêves, même quand ce sont les plus grands. Il faut juste se battre pour les atteindre.» – Estelle Mossely –

2. Deux personnalités différentes qui se complètent

les boxeurs Mossely et Yoka

« Quand l’un d’entre nous a un coup de mou, l’autre le pousse à aller chercher plus loin. On ne doit pas lâcher pour soi-même, mais aussi pour l’autre. Nous avons décidé de nous marier après les JO. » – Estelle Mossely –

Tony Yoka est un boxeur amateur qui poursuit ses études scientifiques tout en jonglant avec ses entraînements. Son but ultime étant de passer boxeur professionnel, il a mis tout en oeuvre dans l’espoir de pouvoir atteindre son objectif. Si Estelle est une femme pleine de vie et qui fonce, Tony est beaucoup plus réfléchi. Des différences qui apportent l’équilibre à leur couple. Très complémentaire, Estelle et Tony sont un couple au diapason sur le ring comme dans la vie. A 24 ans, le couple Yoka-Mossely a su aller au bout de leur rêves, le rêve de toute une vie !

« On se complète et on se comprend. Être médaillé olympique en amoureux serait quelque chose de grand. » – Tony Yoka –

 3. Une femme qui est la source d’inspiration de son homme

Mossely hug Yoka

« Quand on est boxeur, c’est dur de trouver une compagne, parce que dès qu’on s’approche des compétitions, elles ne savent pas comment gérer. Je deviens limite insupportable, je reste dans mon coin, je ne parle pas beaucoup. Mais Estelle le vit bien, elle prend sur elle parce qu’elle sait que j’en ai besoin pour être performant sur le ring. Je n’aurais pas été champion du monde si elle n’avait pas été là. J’ai réussi à la rejoindre en finale. Maintenant, c’est à elle de montrer la voie vers l’or… » – Tony Yoka

Sur le ring, Estelle ne fléchit pas et garde le même état d’esprit dans sa vie active. Une véritable combattante qui pour financer ses études a du cumuler plusieurs boulots – gardienne de nuit, hôtesse de salon…- en plus de ses cours en école d’ingénieur et ses entraînements à la salle de boxe. Au prix de nombreux sacrifices, elle à réussi à atteindre ses objectifs. Ingénieur en informatique, Estelle continue son parcours professionnel en tant que développeuse-conceptrice. Une femme déterminée dans la vie comme sur le ring. Un parcours qui inspire et que l’on admire ! Une véritable #Femmedinfluence. 

« Elle est championne olympique ! Je pleure comme un gamin parce que c’est comme si j’avais gagné moi-même. Estelle, c’est moi et moi c’est elle. On a tellement partagé de sacrifices pour en arriver là, tellement travaillé… » – Tony Yoka

3points-300x67

Ce couple olympique démontre encore une fois que lorsque l’on a la même vision de vie, seul l’effort et les sacrifices permettront l’ascension à la réussite. Ils ont leurs objectifs propre à leur personne et c’est l’investissement à titre personnel qui fructifie les efforts qu’ils mettent à l’unisson pour leur projet conjugal. Si il est vrai que seul, on va plus vite. En couple, on va beaucoup plus loin. Un bel exemple de réussite qui donne foi en l’amour et en la force que l’on est capable de mettre pour concrétiser ses buts. Nous souhaitons à ces champions olympiques une merveilleuse union et une longue vie !

yoka-mossely-or

Odélya
Odélya

Rédactrice Love chez Femme d'Influence & Working Mama. Etudiante en licence management social & en journalisme multimédia. Le savoir est une arme alors je charge mes munitions. Que ma plume puisse impacter vos habitudes.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link