Les 10 habitudes qui rendent pauvre 

Il y a quelques semaines, Femme d’Influence te donnait quelques-unes des raisons pour lesquelles tu n’es pas (encore) millionnaire, parmi elles : le fait de ne pas (encore) être une #Girlboss ou d’avoir une vision négative de l’argent. Peut-être essayes-tu en ce moment même de concrétiser cet objectif ? En tout cas, sache que pendant que tu t’y emploies, de petites habitudes apparemment anodines ne participent pas à remplir ton compte en banque. En réalité, ces petites habitudes te rendent tout simplement pauvre !

En voici 10 qu’on a toutes plus ou moins eues et qu’il serait bon d’abandonner de toute urgence, histoire de débuter l’année 2017 sereinement 🙂

1. Dépenser plus d’argent que tu n’en gagnes

Adieu achats compulsifs ! Tu as vu une superbe écharpe sur Asos et une paire d’escarpins à tomber dans cette boutique, là, en sortant du travail ? La question à te poser est la suivante : où en sont mes finances ? Si tu es dans le rouge, le plus sage serait de ne pas craquer. Si tu as un peu plus d’argent ce mois-ci, peut-être que l’épargner serait une bonne idée. Tu n’as pas de compte épargne ? Dans ce cas, le point suivant s’adresse à toi assurément !

2. Ne pas économiser

Parfois, il arrive qu’on soit persuadée qu’on ne gagne pas suffisamment pour pouvoir épargner alors qu’en réalité on peut mettre de côté chaque mois, même une petite somme. En général, quand tu veux économiser, tu peux le faire à ton rythme, sans pression. Ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est mettre des sous de ton compte courant à ton compte épargne et leur faire faire le chemin inverse, c’est-à-dire les remettre sur ton compte lié à ta carte bleue. Si tu épargnes même quelques piécettes par mois, assures-toi de ne plus y toucher. Tu seras surprise de la rapidité à laquelle tu te seras constitué un petit pécule de secours en cas de pépin 😉

3. Multiplier les petites dépenses

Un Caramel Macchiato par-ci, un Mocha Blanc par-là, quelques courses en Uber pour aller chercher un fast-food un soir de flemme ou pour arriver rapidement chez une amie qui t’attend depuis 1h00, des petites courses quotidiennes pas si utiles que ça à la superette du coin… Quand on fait le calcul, à la fin du mois, ces petites dépenses apparemment sans conséquence sur ton budget serré font la différence. Sans arrêter complètement, penses aux achats que tu peux limiter. Au lieu d’acheter 18 cafés par semaine par exemple, investis dans un mug ou thermos ou réorganises ton temps pour les prendre chez toi ou au boulot. Pour contourner Uber, ton abonnement aux transports publics reste ton meilleur ami.

À LIRE AUSSI :  21 façons de penser comme un riche

4. T’abonner à plusieurs services… et ne pas en faire usage

Netflix, Amazon Premium, cinéma illimité, salle de sport, etc. Avec le boulot, les amis, les sorties, on en oublierait presque qu’on a pris des abonnements. Bien que très utiles, ils peuvent pourtant rapidement devenir une source d’importante de perte financière au fil des mois. Si tu les utilises régulièrement, aucun souci. En revanche, si tu en fais rarement, voire jamais, usage, tu devrais peut-être faire le point et voir quels abonnements il serait temps pour toi de résilier.

5. Faire des prêts à la consommation à mauvais escient

Faire un prêt en soi n’est pas un crime. Pour financer un projet ou acheter un bien, ce n’est jamais une mauvaise chose puisque dans ces cas de figure, il s’agit d’un investissement à long terme. Là où ça peut être perçu comme contre-productif, c’est lorsqu’il s’agit d’acquérir un énième smartphone alors que celui que tu as actuellement fonctionne très bien et fait l’affaire pour l’utilisation que tu en as. Comme tu le sais, un crédit a un coût, ajoutes-y quelques assurances, et te voilà endettée pendant plusieurs mois, voire années pour un achat pas si utile que ça et qui à terme ne t’apportera pas autant qu’un investissement avisé.

6. Éviter de prendre des risques professionnels

Parfois des opportunités professionnelles s’offrent à toi, mais tu penses que quitter ton emploi pour faire une formation, ne te garantira pas le revenu qui tombe actuellement chaque mois sur ton compte bancaire. Cette pensée négative te donnera à coup sûr raison. Mais si tu conçois le futur en te disant que tu vas réussir et accéder à ton but, une grande partie du chemin est déjà faite 😉 Te renseigner, te  former, rencontrer des professionnels qui évoluent dans le secteur que tu vises, sont loin d’être des actions inutiles et qui t’appauvriront sur le long terme. Penses-y !

À LIRE AUSSI :  4 choses que l'on peut apprendre du film 'Le Loup de Wall Street'

7. Être très (très) généreuse avec ton entourage

Comme pour toutes choses, les extrêmes ne sont jamais bons. Tu es en vacances avec des amis ou de la famille, il y a une grosse dépense à faire pour le groupe, tu te portes volontaire pour la prendre en charge. Tu sors déjeuner avec tes collègues, l’addition ne te parais pas énorme, tu la payes. Ton collègue te doit des sous, tu effaces sa dette et refuses qu’il te rembourse. Ce comportement fait de toi une généreuse amie et collègue, mais il participe surtout à te rendre plus pauvre que tu ne l’es déjà. Attention, il ne s’agit pas de te transformer en Picsou ! Pourquoi pas mettre en place un système qui prévoit que chacun paye à tour de rôle ? Essaie pendant quelques semaines, tu seras étonnée du changement et tu verras que ça ne devrait pas changer tes relations avec ton entourage.

8. Ne pas faire de budget

Rassure-toi, tu n’es pas obligée de créer une feuille de calcul Excel et la mettre à jour après chacun de tes achats quotidiens. Généralement, on pense à faire un budget lorsqu’on part en vacances, mais saches que faire un budget dans les grandes lignes a aussi ses avantages. Tu peux te rendre compte de ce que tu dépenses par catégories (courses, loyer, sorties, etc.) et ainsi mieux anticiper à l’avenir. Certaines banques proposent cette fonctionnalité via leur application mobile.

À LIRE AUSSI :  10 raisons pour lesquelles tu n'es pas (encore) millionnaire

9. Faire beaucoup de sorties

Sorties en soirée avec tes copines tous les week-ends, afterworks avec tes collègues, etc. Bien sûr, aucune loi n’interdit les bons moments entre amis. Le tout est de trouver un équilibre entre beaucoup, beaucoup de sorties et aucune. Ton portefeuille te dira merci et tu ne te sentiras pas pour autant contrainte de faire des sacrifices pour tenir ton budget mensuel.

10. Ne pas te préoccuper des questions d’argent

Tu ne sais jamais de combien d’argent tu disposes sur ton compte car tu ne consultes jamais tes relevés ? Tu dépenses sans vraiment compter en ne sachant pas si tes achats vont être acceptés ou non ? Bref, l’argent n’est pas un sujet de préoccupation. Mais pas parce que tu en as beaucoup. C’est plutôt tout le contraire. Tu as des revenus très modestes, peu d’aides, mais tu préfères ignorer cette situation en ne mettant pas le nez dans tes comptes. Malheureusement, sans mauvais jeu de mots, cette posture de l’autruche risque de te coûter cher… Prendre rendez-vous avec ton conseiller et faire le point avec lui serait peut-être un bon point de départ.

Alors, t’es-tu reconnue dans un de ces points ? Si oui, dis-toi que rien n’est figé dans le marbre. Ces habitudes, tu peux les abandonner maintenant si tu le décides. Par contre, pour que ça fonctionne durablement, c’est comme le sport, il faut s’y tenir Discipline et volonté sont les maîtres-mots ici ! Courage

Pas convaincue ? Souviens-toi que les plus belles success story ont commencé par des efforts et des concessions. Et sans aller jusque là, pour te motiver, repenses aux fameux escarpins que tu as vus dans la vitrine de la fameuse boutique près de ton boulot et imagine les avoir aux pieds 😀

#NoPainNoGain

Tamara Argentin
Rédactrice pour la rubrique “Icônes ». Journaliste rédactrice et Community Manager, l’écriture est ma passion. J’espère qu’à travers mes mots je saurai vous inspirer et vous permettre de vous élever.

1 Comments

  1. Merci beaucoup. Je me suis reconnue dans tous les points. Va falloir que je sois un peu radine.

Leave Your Reply